18 août 2012: quelques remarques sur Jean-Martin Aussant

Option Nationale fait relativement bien dans les sondages. Pour un nouveau parti sans grande couverture médiatique, obtenir entre 2 et 3% dans tous les sondages (excepté les sondages Forum... qui n'incluent même pas ce parti) n'est pas chose facile. La mauvaise nouvelle cependant, telle qu'indiquée par le dernier sondage Léger, est que le soutien à ce parti est très uniforme à travers la province. Avec le mode de scrutin, la règle est que les petits partis sont mieux d'être concentrés (QS à Mtl par exemple) et les grands d'être répartis partout (pas comme le PLQ à Montréal par exemple).

Le seul comté qui semble pouvoir pencher du côté d'ON est naturellement celui de son chef, Nicolet-Bécancour. J'expliquais ici les détails concernant l'inclusion d'Aussant et son "bonus". Je l'ai déjà dit mais cela a pris beaucoup d'hypothèses et ça se rapproche presque davantage de deviner que d'appliquer des méthodes scientifiques. Néanmoins, contre toutes attentes, il semblerait que cela fonctionne plutôt bien. En effet, selon le dernier Léger (qui avait une énorme taille d'échantillon), ON est à 7% en Mauricie, exactement ce que le modèle projette actuellement. Cela veut dire que les projections actuelles pour le chef d'ON ne sont pas trop loin de la réalité. Avant de continuer, je vous recommande fortement de lire les détails sur l'inclusion d'ON dans Nicolet-Bécancour, sinon ce billet ne fera pas beaucoup de sens.

Je voudrais ici cependant illustrer la sensibilité du résultat projeté d'Aussant aux nombreuses hypothèses.

1. Le taux de participation général.
Vu le nombre d'électeurs inscrits, le modèle assume actuellement une participation de 65%. Donc au-dessus du faible 57% de 2008 mais en-dessous du 71% de 2007 ou du 70% de 2003. Si le taux devait être plus élevé, Aussant serait projeté plus élevé.Si ON est à 3% au niveau provincial, Aussant est projeté à 30% dans Nicolet. Si le taux était de 70%, Aussant grimperait à 32%. S'il devait être similaire à 2008, Aussant tomberait à 26%.
Je pense qu'il est raisonnable d'envisager un taux plus élevé qu'en 2008 lorsque les Québécois étaient quelque peu fatigué des campagnes électorales. Mais vous voyez ici à que le taux de participation peut influencer les projections.

2. Le taux de participation dans Nicolet-Bécancour.
Actuellement, le taux est d'environ 66% également, ce qui est en ligne avec les élections précédentes. Cependant, imaginons que la présence d'Aussant et d'autres facteurs fassent en sorte que la participation soit plus élevée dans ce comté seulement. Cela baisserait le résultat d'Aussant. Ça peut paraître étrange et dans les faits c'est probablement un peu stupide, mais cela se produit car le nombre de votes d'Aussant, calculé comme étant une fraction du total de votes que son parti recevra à travers le Québec, représenterait moins dans Nicolet-Bécancour si davantage de gens votaient dans ce comté.

Le but de ce billet n'est pas de m'auto-démolir lol C'est simplement pour montrer que l'estimation de l'effet "Aussant" a requise beaucoup d'hypothèses. Au final, je suis bien moins confiant en cette projection que pour n'importe quelle autre au Québec. Donc ne prenez pas le résultat projeté du chef d'ON comme une projection précise. C'est plutôt un estimé grossier. C'est davantage: si ON est vraiment à 3% et compte-tenu que son chef va représenter un bon pourcentage de son parti, alors Jean-Martin Aussant doit être à environ X % dans son comté.

Au final, avec ON à 2-3%, je suis confiant pour dire que la question n'est plus vraiment: "est-ce qu'Aussant prendra assez de votes au PQ pour laisser passer la CAQ", mais bien: "est-ce qu'Aussant peut espérer gagner". Le fait que le modèle et les sondages s'accordent sur le score d'ON en Mauricie est juste une indication que ces projections ne sont pas trop loin de la vérité.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »