12 août 2012: Nouveau simulateur avec ON

Chose promise chose due, la nouvelle version du simulateur est maintenant disponible. Voici les changements:

- Option Nationale est incluse partout. Dans Nicolet-Bécancour, le comté de son chef Jean-Martin Aussant, ON continue d'être projetée en utilisant la méthode précédente. Dans le reste du Québec, j'ai utilisé les derniers sondages Léger et observé la répartition régionale afin d'estimer des coefficients. En gros, ON semble un peu plus élevée sur l'île de Montréal et dans la RMR de Québec, et un peu plus bas dans le 450. Naturellement, et comme je le faisais remarquer plus tôt, nous avons vraiment peu d'information concernant ce parti. Au final ON est inclus afin d'être complet, sans plus. Et je devrai surement modifier cela vu que je doute que ce parti présentera 125 candidats.

- Toujours dans Nicolet-Bécancour, QS a été retiré et son vote est redistribué. Le dernier Léger nous informe des deuxièmes choix et pour QS, ses électeurs devraient normalement se reporter essentiellement sur le PQ. Cependant, nous sommes ici dans un cas particulier. Non seulement y a t-il un accord entre QS et ON, mais il s'agît du comté du chef. Ainsi, je pense qu'il est raisonnable d'espérer un report de voix de QS vers ON plus favorable que le petit 17% de Léger. Au final, j'assume que le PQ et ON reçoivent chacun 40% du vote QS, et la CAQ reçoit le 20% restant.

- Vous avez maintenant un min/max. Ils sont calculés en accordant respectivement 25% et 75% de succès dans les luttes serrées. Ces intervalles doivent être interprétés comme ceci: conditionnellement aux pourcentages de votes, ils donnent le nombre de sièges qu'un parti peut raisonnablement espérer remporter.
Remarquez le mot clé: conditionnellement aux pourcentages. Il ne s'agît pas de marges d'erreur comme pour les sondages où ces marges nous indique l'incertitude relatif aux pourcentages. Non, ici nous partons du principe que vous avez les pourcentages justes et on calcule un intervalle pour les sièges. Si vous voulez inclure l'incertitude liée aux sondages, vous devez entrer chaque parti au plus bas ou au plus haut de sa marge d'erreur. Par exemple, lors du dernier sondage Léger, le PQ est à 32%. Avec la marge d'erreur, le PQ peut être entre 29.5% et 34.5%. Utilisez donc le simulateur pour voir les changements en termes de sièges.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »