Un regard sur l'incertitude des projections

Rappel: vous pouvez me suivre sur Twitter (@2closetocall)

Alors que mes plus récentes projections, publiées hier, montraient la CAQ en baisse et possiblement minoritaire, il reste que le parti de François Legault continuait d'être le grand favori. Avec plus de 90% de chances de remporter le plus de sièges, nous n'avons pas l'élection la plus incertaine qui soit.

Quoiqu'il en soit, regardons l'incertitude qui existe actuellement dans mes projections. Pour rappel, cette incertitude provient de deux sources. La première sont les sondages. Ces derniers ne sont pas par parfait (analyse ici) et nous en avons eu très peu à datem (au point vraiment où je n'ai quasiment rien à agréger). Ainsi, si la CAQ est en moyenne à 34%, elle pourrait en fait récolter 37% des votes ou 31%. L'autre source est la distribution du vote et le mode de scrutin. Simplement savoir que la CAQ est à 34% ne garantit pas que l'on pourra projeter les candidat-e-s CAQ dans chaque comté avec une précision absolue.

Pour rappel, mes simulations ont prouvé à maintes reprises qu'elles étaient valides et représentaient adéquatement l'incertitude qui existe.

En tenant compte de toute ces incertitude, voici la distribution possible des sièges pour chaque parti:



Oui ce sont de larges distributions mais elles ne se chevauchent pas beaucoup. Je n'ai pas inclus Québec Solidaire car sa distribution est trop concentrée vers 4-6.

Que voit-on? Non seulement la CAQ est relativement confortable pour terminer première, le PLQ n'a pas trop à se soucier de terminer derrière le PQ. Comme toujours, tout ceci n'est valide que si l'élection était demain. Je n'essaie pas de simuler l'incertitude qui existe quant à l'évolution potentielle ou hypothétique des intentions de votes sur 3 semaines.

Souvenez-vous aussi que je "boost" déjà un peu le PLQ en lui accordant un peu davantage d'indécis (40% pour être exacts, donc moins que les 50% recommandé par Claire Durant mais davantage qu'une répartition proportionnelle). Et j'ai tenu compte de la possible baisse de participation chez les anglo (ce qui rend le vote Libéral plus efficace, voir ici). Tout cela pour dire que si l'élection était demain, il serait relativement certain que la CAQ terminerait première. La vraie incertitude concerne une majorité. Sur ce point, c'est pas mal du 50-50.

Une autre façon de visualiser l'incertitude est de classer les comtés par chances de gagner. Le graphique ci-dessus fait cela.


Le PQ est le parti qui a le plus de sièges avec 0% de chances. Pour rappel, mon modèle n'a encore jamais fait une erreur lorsque les chances étaient de 0 ou 100%. La CAQ a moins de 20 sièges (19 pour être exact) où elle n'a aucune chance. C'est remarquable et montre bien que son soutient est actuellement large et partout.

Le PLQ est le parti avec le plus de sièges assurés (15). L'ouest de l'île fournit la plupart de ceux-ci. La CAQ n'est pas loin derrière cependant si l'on inclut les sièges pas assurés mais très sûrs (91% et plus). Il s'agît de 42 sièges dans cette situation pour la Coalition. Pour le PLQ, le seul moyen de dépasser la CAQ serait que celle-ci ne gagne que les sièges avec 80% et plus de chances. Il faut que le PLQ (et le PQ) gagne la quasi totalité des courses plus serrées (là où les chances sont inférieures à 70%).

Est-ce possible? Uniquement si les sondages (ou mon modèle) ont tort. Pour Philippe Couillard, le seul espoir de conserver le pouvoir serait que la CAQ soit surestimée par les sondages. Une bonne sortie de vote ne devrait pas être suffisante.

Quant au PQ, ce parti a bien peu de sièges garantis. Lisée doit espérer remporter ces comtés où il a entre 20 et 30% de chances ou ceux, plus probables, entre 60 et 70%. 96 comtés ont des chances de 10% ou moins. Là encore, il faudrait une erreur assez massive des sondages pour que le PQ ne termine pas 3e et loin derrière les deux autres.

S'il y a relativement peu d'incertitude, il ne faudrait pas oublier que l'élection est encore longue. De plus nous avons eu très peu de sondages (durant la campagne officielle, nous avons eu un Léger et les Mainstreet quotidiens, rien de plus). cela rend la moyenne des sondages moins fiable que d'habitude. Mais cela devrait s'améliorer dans les semaines à venir.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »