La CAQ en forte chute et maintenant minoritaire


Il y a quelques jours de cela j’écrivais unarticle expliquant que la CAQ avait, à ce moment-là, plus de 99% de chances de gagner. Or, voilà que ce parti semble en chute libre dans les sondages. Du moins les sondages Mainstreet (accessibles ici au coût de $45 pour la durée de la campagne).

Le parti de François Legault est en effet passé de plus de 35% (Mainstreet a toujours eu la CAQ un peu plus basse que les autres partis) à 30.5%. Et encore, j’écris cet article tard le 5 septembre et je ne serais pas surpris de voir ce parti encore plus bas après la mise à jour du 6 septembre au matin.

Tout ceci est basé uniquement sur les sondages Mainstreet. Certains d’entres vous ne seront pas contents. Mais voilà, Mainstreet est la seule firme qui fournit des sondages! Le dernier Crop date du 18 août, le Ipsos du 29! Même le plus récent Léger date du 26! C’est absolument ridicule qu’une élection dans une province aussi large que le Québec ne génère pas davantage de sondages.

Je n’aime pas que ma moyenne dépende trop d’une seule firme… Mais en même temps il est ridicule d’inclure des sondages faits il y a plus de deux semaines. Ainsi, les projections ci-dessous incluent le dernier Mainstreet, le dernier Léger et le Forum (avec un poids très faible).

Intentions de vote; Projections de sièges avec intervalles de confiance; Chances de gagner le plus de sièges
Les projections par comtés sont disponibles au bas de cet article.

Si je n’utilisais que le Mainstreet d’hier (ou de ce matin je suis pas mal sûr), la course serait encore plus serrée. Vous pouvez toujours vous en convaincre en utilisant le simulateur.

La tendance est très négative pour la Coalition. Il faut dire que commencer une campagne au Québec avec une telle avance n’est jamais une situation confortable. Surtout lorsque le parti en question semble pouvoir prendre ou perdre des votes autant au PLQ, PQ ou même QS. Je n’exagère pas ici. Selon les 2e choix, 15% des électeurs CAQ ont le PLQ comme 2e choix, 30.6% le PQ et 11.8% QS. Bien que les échanges CAQ-PQ soient les plus probables (dans le sens inverse aussi. Les 2e choix Péquistes sont 25.5% CAQ et 24.4% QS), il reste qu’il semble que tout le monde puisse profiter d’une baisse de la CAQ.

Il faut cependant rester prudent avec ces chiffres. Une partie de la hausse du PLQ, PQ et QS s’est faite avec une baisse des petits partis. Mainstreet avait le PCQ et Parti Vert à près de 4 points en début de campagne, des niveaux qui semblent totalement irréalistes. Ils sont maintenant à, respectivement, 1.3% et 2%. Possiblement un retour à la normale? Aussi, Mainstreet continue d’avoir QS bien plus élevé. Ce dernier a carrément franchi la barre des 16% hier, soit plus du double de son score dans le dernier Léger. Cela nous prendrait vraiment un sondage d’une autre firme pour comparer.

Legault reste le grand favori actuellement en raison de la concentration du vote francophone du PLQ (un problème possiblement moins marqué cette année). Le graphique ci-dessus vous montre les chances de gagner pour la CAQ (gagner=remporter le plus de sièges) en fonction de l’écart par rapport au PLQ. Comme vous pouvez le voir, les chances sont de 50-50 lorsque la CAQ est 2.5 points derrière le PLQ (le -2.5 pts dans le graph; par exemple PLQ 32.5%, CAQ 30%). L’avantage électoral de la Coalition existe mais est possiblement moindre que certains le pensent (on disait souvent que les Libéraux devaient gagner par 5 points pour battre le PQ).



Il reste que cela signifie que la CAQ en avance par 4 points (comme dans les projections) est en fait plutôt l’équivalent d’être en avance par 6.5 points. Confortable… tant et aussi longtemps que Legault pourra arrêter cette chute.

Si vous êtes confus par le graphique et en particulier par le fait que la ligne indique des chances de 100% si la CAQ devance le PLQ par 4 points, comprenez bien qu’il ne s’agît pas des mêmes probabilités que celles des projections. Le 91.7% de chances est en incluant l’incertitude des sondages (donc quand la CAQ est en moyenne 4 points devant, cela pourrait n’être que 2 points ou moins). Le graphique ci-dessus vous donne les chances dans la situation où la CAQ récolterait vraiment 4 pts de plus le jour du scrutin. Il ne reste ainsi que l’incertitude du mode de scrutin et de la distribution des votes. En d’autres mots : si la CAQ est sondée 4 points devant, elle a 91.7% de chances de gagner le lendemain. Si elle récolte vraiment 4 pts de plus, elle est quasiment assurée de prendre le pouvoir. C'est technique tout ça mais c'est pour cela que vous visitez mon site, non?

Revenons aux projections. Pour la première fois de la campagne elles indiquent qu’une minorité serait plus probable! Pas de beaucoup mais voilà.


La question maintenant est de savoir s’il s’agît d’une tendance lourde. Aussi, comment vont réagir les électeurs si le PLQ devait repasser en tête? Le désir de changement reste très grand. Une bonne partie des électeurs semblent indifférents entre voter PQ et CAQ, mais cette dernière reste la meilleure option si vous voulez vous débarrasser de Couillard. Si vous ne me croyez pas, souvenez-vous qu’en décembre 2016, alors que l’insatisfaction était déjà grande, la CAQ avait échoué à gagner Saint-Jérôme dans une partielle. Une élection qui était très importante pour Legault. Ce n’est qu’après la très nette victoire dans Louis-Hébert que les Québécois ont commencé à se ranger derrière la CAQ.

Ce que je veux dire ici c’est que le vote « changement » reste important. Et je doute que ce vote veuille être divisé. Le PQ reste loin derrière, probablement trop loin pour espérer devenir l’option changement par défaut. Cela étant dit, la campagne est encore longue et il est tout à fait possible que les électeurs ne soient pas très réceptifs au changement offert par Legault et son équipe.

Avons-nous finalement une campagne? Ou est-ce simplement du bruit et la CAQ va revenir à son vrai niveau?


Share this

Related Posts

Previous
Next Post »