Une minorité CAQuiste?

Non, ce n'est pas un typo ou une erreur: les plus récentes projections pour le Québec ont la CAQ en tête et un gouvernment minoritaire dirigé par François Legault serait le scénario le plus probable. Cela est basé sur le dernier sondage Mainstreet Research. Petit rappel, cette firme est maintenant très active (elle fait des sondages dans toutes les provinces) et a toujours fourni des chiffres fiables. Ses sondages sont faits par téléphones. Donc svpl ne commencez pas à attaquer cette firme si vous n'aimez pas les résultats. Mon seul reproche est qu'elle n'inclut pas le Parti Vert ou le Parti Conservateur. Aussi, rappelez-vous qu'il s'agît d'un seul sondage et que nous sommes encore loin de la prochaine élection.

Avant d'aller plus loin, voici donc les projections:

Intentions de votes; Projections de sièges avec intervalles de confiance à 95%; Chances de remporter le plus de sièges

Je ne me souviens pas avoir projeté la CAQ comme étant favorite. Et il y a encore 1 ou 2 mois, ses chances étaient de 0%. La CAQ progresserait de 6 points (de 26 à 32%) en 1 mois et de 9 points depuis le budget. Je reste un peu sceptique d'un tel bond, ou du moins, j'ai un peu de la misère à l'expliquer. Il est possible que la CAQ profite des affaires de corruption touchant le PLQ et que nous assistions également à une variation d'échantillonnage. Attendons le prochain Léger (ou Crop si cette firme fait encore des sondages...) pour confirmer. Le bond de la CAQ est d'autant plus étonnant que ce parti était traditionnellement très stable dans les sondages (je plaisantais récemment que la CAQ était toujours à 24%).

Pour l'instant, partons du principe que ses chiffres sont réels et que la CAQ est effectivement en position de prendre le pouvoir. Une minorité serait probable. Les chances d'une majorité CAQ ne sont que 7%. Remarquez quand même qu'il est assez incroyable d'être sondé à 32% et d'avoir 7% de chances d'avoir une majorité. C'est ça qui arrive quand une province se retrouve autant divisée que le Québec. La CAQ ferait le plein dans le 450, centre du Québec et la région de Québec.

Pour le PLQ, la chute chez Mainstreet depuis l'après budget est brutale: passant de 39% à 31% en 2-3 mois. Là aussi je pense que le PLQ à 39% était dans le haut des marges d'erreur et la chute est accentuée (ou artificielle). Rappelons aussi que le PLQ bénéficie en général d'une prime à l'urne dont je ne tiens pas compte hors période électorale. Pour un parti au pouvoir depuis des années et souffrant d'une insatisfaction chronique, être projeté à 43 sièges n'est peut-être pas si mal.

Je crois que la vraie histoire des 6 derniers mois est le PQ et son inhabilité de redevenir une force importante dans les sondages. Depuis son arrivée, Lisée ne semble pas vraiment parvenir à positionner son parti comme étant l'alternative au PLQ. Oui le PQ a bien fait lors des dernières élections partielles, mais il se fait manger sur la gauche et la droite par la CAQ et QS. Le PQ essaie de se renouveler mais force est de constater que cela ne semble pas fonctionner pour l'instant. À voir la tendance sur l'île, il n'est pas impossible d'imaginer le PQ complêtement rayé de l'est de Montréal d'ici 1-2 élections. Regardez Laurier-Dorion, un comté que le PQ remportait en 2004. Selon les projections, il se retrouve carrément 4e!

QS se maintient bien au-dessus des 10%. L'effet GND semble perturer. J'écrirai par ailleurs un article sur les partielles du 29 mai la semaine prochaine mais Gabriel Nadeau-Dubois va facilement conserver Gouin. Selon ces projections, QS pourrait même défaire le chef Péquiste dans son comté de Rosemont! Si cela continue, le PQ va vouloir un accord électoral avec QS bien davantage que QS n'en voudra! En terme de potentiel, le meilleur scénario pour la formation de gauche est 11 sièges. Comme d'habitude, on parle ici d'un scénario improbable où QS ferait mieux que les sondages et aurait un vote ultra efficace.

Au final, tel que je l'ai mentionné ci-dessus, gardons-nous une petite gêne. Il s'agît d'un seul sondage avec des résultats relativement différents des précédents, en particulier pour la CAQ. Si l'on se concentre sur les tendances lourdes, on voit un PLQ bas mais qui reste dans la course en raison de la division de l'opposition, Québec Solidaire qui se maintient très élevé et un PQ qui continue de se batailler au mieux pour la 2e place.

Ci-dessous vous avez la distribution possible des sièges en tenant compte de l'incertitude des sondages ainsi que de la répartition des votes. Comme vous pouvez le voir, les distributions des trois principaux partis se chavauchent pas mal, même si le PQ est un peu derrière (Note: je n'ai pas inclus QS dans ce graphique car sa distribution est très concentrée entre 4 et 7). Vous pouvez aussi voir que la CAQ a la distribution la plus "plate" ou élargie. Cela signifie un potentiel plus haut plus un plancher plus bas. En d'autres termes: davantage d'incertitude.


Remarquez aussi que la courbe du PQ est asymétrique. Cela se produit car le PQ conserve quand même un nombre non négligeable de châteaux forts. Il reste que le pire scénario possible du PQ est... 4 sièges! Cela se produit 1 fois sur 10,000 simulations.


Et ici vous avez les projections détaillées.



Share this

Related Posts

Previous
Next Post »