Course à la direction du PQ: le vote est en cours, résultats vendredi

Après de longs mois de campagne et plusieurs débat et retraits de candidatures, les membres du PQ élisent enfin leur nouveau chef. Et ce sera Pierre-Karl Péladeau. On le savait depuis un bout de temps. La seule incertitude qui existe potentiellement est de savoir s'Il récoltera 50%+1 dès le premier tour. Et même là, on parle d'une petite incertitude au mieux.

PKP a été largement en tête dès le début, tant dans les sondages que dans la présence médiatique. Et son avance semble pour ainsi dire insurmontable. La seule ombre au tableau? Nous n'avons pas eu de vrai sondage depuis un bon bout de temps. Il y a certes eu ce sondage Solutions LogiK, mais on parle de la firme qui nous avait donné le sondage poisson d'avril. Et même selon les chiffres LogiK, PKP récolterait quand même une majorité absolue dès le premier tour!

Il reste que les sondages sont faits auprès de la population en générale, pas seulement des membres du PQ. Dans l'électorat général, l'avance de PKP est bien moindre. Par exemple, selon le plus récent Léger, PKP serait à 26% et Cloutier à 20% (et 22% de Ne sais pas /Aucun). L'avance de PKP ne devient massive que lorsque l'on regarde chez les électeurs PQ uniquement. Tout ça pour dire que les sondages sont potentiellement moins précis puisque la population cible est plus difficile à atteindre et les marges d'erreur plus importantes. Cependant, les sondages pour les courses à la chefferie n'ont jamais fait d'erreur majeure (Pensons PQ en 2005 ou PLQ récemment). Ainsi, il se peut que les pourcentages soit quelque peu différents, mais tout autre résultat qu'une victoire de PKP constituerait une énorme surprise. Personellement, je suis davantage intéressé de voir si PKP obtiendra plus de 60% des votes.

Honnêtement, il n'y a absolument aucun signe que PKP ne gagnera pas au premier tour. Si vous regardez les contributions politiques, l'ancien patron de Quebecor a collecté près de $270,000 alors qu'Alexandre Cloutier est à seulement 75k environ et Martine Ouellet à 50k. Ainsi, la vraie incertitude pour vendredi est plutôt de savoir qui terminera 2e. Alexandre Cloutier part favori mais Martine Ouellet a ses chances.

Rappelons aussi que des candidats connus comme Drainville et Lisée ont jeté l'éponge en déclarant que l'avance de PKP était trop grande. Félicitations à Cloutier et Ouellet pour aller jusqu'à au bout, mais cela ne veut pas dire qu'ils ont une chance réelle.

Pour rappel, si aucun candidat n'obtient la majorité absolue, un second tour est organisé entre les deux candidats avec le plus de votes. Ce genre de mode de scrutin favorise l'émergence d'un mouvement "anything but" qui pourrait faire un peu de mal à PKP. Mais avec seulement 3 candidats restants, il n'y a vraiment pas tant de division du vote au sein de ceux qui n'aiment pas PKP. De plus, ceux-ci ne semblent de loin pas si nombreux malgré une campagne objectivement remplie de faux pas de la part de PKP. Il a été évident dès le début que rien ne semblait pouvoir l'empêcher de gagner.

On verra, mais à moins d'un retournement de situation fort surprenant, le PQ aura son nouveau chef vendredi soir et il se nommera Pierre-Karl Péladeau. La vraie question après sera bien sûr de savoir s'il pourra ramener le PQ au pouvoir. Les sondages montrent qu'il donnera probablement un "boost" à son parti mais il est loin d'être assuré que ce sera suffisant.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »