La guerre des sondeurs du Québec

J'en avais parlé le mois passé, mais les sondages Crop et Léger des derniers mois ont montré des situations fort différentes. Alors que Crop insiste que le PQ est loin derrière le PLQ, Léger montre plutôt une course serrée. Et voici deux nouveaux sondages cette semaine, un Crop et un Léger aujourd'hui, qui continuent cette tendance.

Les résultats des partielles du 5 décembre semblaient indiquer que Léger avait davantage raison cependant. On peut parler de la faible participation et c'est un point valide, il reste que les résultats dans les 4 comtés ne sont en rien cohérents avec les Libéraux largement devant et le PQ à la lutte pour la 2e place avec la CAQ. Sérieusement, regardez Saint-Jérôme, un comté que la CAQ voulait gagner (Legault y est allé plusieurs fois). Le PQ l'a remporté facilement malgré avoir perdu un candidat vedette. Et je suis sensé croire que cela est possible avec le PQ et la CAQ à égalité provincialement?

Dans cette guerre des sondeurs, si je dois choisir un camp, je me range du côté de Léger. Je crois simplement que l'on ne peut pas ignorer les résultats des partielles du 5 décembre et si l'élection avait lieu demain, je crois que nous aurions une course serrée entre le PLQ et le PQ. Le PLQ aurait probablement sa traditionnelle "prime à l'urne". De plus, 2014 avait vu le PLQ augmenter de beaucoup dans les comtés anglo grâce à une forte participation (possiblement en raison de la peur d'un référendum et/ou de la Charte). Si les résultats de la partielle de Verdun sont indicatifs d'une tendance, cela voudrait dire que cette hausse n'est plus de mise. Ce qui est en fait une bonne chose pour le PLQ car cela signifie qu'il gaspille moins son vote dans l'ouest de l'île et est en fait plus compétitif que prévu dans le reste du Québec (pensez à 2012 où le PLQ, même à seulement 31%, était compétitif). Je ne crois pas que le PLQ détienne actuellement une avance majeure sur le PQ tel qu'indiqué par les sondages Crop.

Le graphique ci-dessous vous montre les sondages Crop et Léger depuis 1 an. Comme vous pouvez le voir, les différences sont nettes. En particulier Crop a eu le PQ à environ 25% depuis des mois alors que ce parti était à 29% chez Léger.



Le graphique ci-dessous isole l'avance du PLQ sur le PQ et je crois sincèrement qu'il s'agît de la meilleure représentation visuelle des différences entre les sondages Crop et Léger.



Non seulement y-a-t-il des différences majeures entre les deux maisons de sondages, ces différences s'accentuent aux cours des derniers mois. L'avance du PLQ sur le PQ est rendue à 13 points chez Crop mais à zéro chez Léger. Chez Crop, on voit que la progression de l'avance du PLQ sur le PQ avait été stoppée en octobre, juste après l'élection de Jean-François Lisée. Mais ce fût de courte durée et nous sommes de retour sur la tendance à long terme. Léger n'avait. à l'inverse, pas observé d'effet Lisée du tout.

Certains diront que la vérité se situe sûrement entre les deux. Possible, mais nous parlons ici de différences systématiques, pas aléatoires. Il est tout autant possible que l'une de ces firmes ait tort. Tel que je l'ai dit auparavant, je crois personnellement que les chiffres de Crop n'ont pas de sens.

L'autre grande différence entre les deux sondages est le taux de satisfaction envers le gouvernement. Crop montre 40% de satisfaits contre 56% d'insatisfaits, Léger a les insatisfaits à près de 70%

Chez les franco, Crop avait une course à trois 28, 29 et 28 pour le PLQ, PQ et CAQ. Léger a le PQ à 36%, 30% pour la CAQ et le PLQ à seulement 20%. On parle ici de différences majeures. La majorité de ces échantillons est francophone (environ 80%), donc les différences ne sauraient s'expliquer uniquement par de faibles échantillons. On parle ici, en termes de sièges, d'une différence entre un PLQ majoritaire ou une course à 2 (ou même 3).

Et contrairement à ce que vous pouvez lire (par exemple dans l'article du Devoir), ces différences perdurent depuis plus que deux mois. Elles se sont juste accentuées.

Comment expliquer cela? Dur à dire, les deux firmes utilisent un échantillonnage en ligne. Léger a son propre panel alors que Crop paie une companie pour cela. Mais à première vue, il n'y a pas de raison de penser qu'un panel est meilleur que l'autre. Le Crop a été fait du 7 au 12 alors que le Léger a été fait du 12 au 15. Mais je vois mal quel évènement survenu après le 12 pourrait expliquer cela.

Le mois passé j'avais mentionné que les échantillons ne contenaient pas un pourcentage similaire de franco et non-franco. À l'heure d'écrire ces lignes, j'ignore si c'est toujours le cas car je n'ai pas tous les détails du Léger.

Crop a aussi des chiffres bizarres. Par exemple Québec Solidaire y est le plus élevé dans "le reste du Québec". Donc pas sur l'île, par à Québec, pas dans le 450, non, le reste du Québec. Cela n'a pas de sens. À titre de comparaison, en 2014, QS était à 9.7% sur l'île et 8% dans le reste du Québec (donc hors région métropolitaine de Québec et le 450). Crop avait QS déjà trop élevé dans le reste du Québec le mois passé.

Au fait, lors des trois dernières élections provinciales, Léger a fait un peu mieux que Crop:

En 2014, Léger n'avait certes pas été très bon en 2014 avec une surestimation massive du PQ (et/ou une sous-estimation du PLQ), mais Crop n'avait carrément pas fait de sondage en fin de campagne! C'est assez fou de la part d'une firme Québécoise.

En 2012, l'année où tous les sondeurs avaient sous-estimé le PLQ, Crop et Léger avaient fait à peu près pareil.

En 2008, Crop était passé complètement à côté en ayant le PQ sous-estimé par 6 points! À remarquer que cette élection est la seule où les sondages avaient surestimé le PLQ.

Au final, je l'ai dit et je le répète, je crois que Léger est bien plus proche de la vérité que Crop. Mais bon, à deux ans des prochaines élections, savoir qui a raison et qui a tort n'est pas vraiment des plus importants.

Au fait, si nous ignorons la guerre des sondeurs, ce Léger a une quesiton intéressante sur une possible coalition PQ-CAQ ou PQ-QS. PQ-CAQ obtiendrait 49%, soit moins que la somme des votes PQ et CAQ. Mais une coalition PQ-QS serait à 41%, soit un point de plus que la somme des deux partis! C'est un peu étonnant mais cela confirme que ces électeurs seraient prêts à s'unir ou faire une alliance.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »