Élections partielles du 5 décembre: tous les regards sur Saint-Jérôme

Il y a 4 élections partielles ce 5 décembre, mais une seule (voire possiblement une 2e) avec de l’incertitude. Verdun et Marie-Victorin devraient logiquement revenir, respectivement, au PLQ et au PQ. Arthabaska est plutôt sûr pour la CAQ (voir ci-dessous). Saint-Jérôme est cependant une course entre le PQ et la CAQ et il m’est impossible de faire une prédiction avec confiance dans ce comté.

1. Sondages provinciaux et participation

J’ai évoqué les sondages à l’échelle de la province récemment avec notamment le fait que Crop et Léger avaient des chiffres forts différents. J’ai fait une moyenne des deux pour mes projections, mais j’ai donné un peu plus de poids au Léger car je crois que le récent Crop était un peu « off » en bon français. Au final, avec l’utilisation des simulations, 1 ou 2 points ne changent pas fondamentalement les projections et il nous faut nous souvenir que les élections partielles sont différentes des générales. Parlant de simulations, j’ai ajouté davantage d’incertitude que d’habitude pour tenir compte du fait que les partielles sont parfois imprévisibles.

Les données sur la participation pour le vote par anticipation lors de ces partielles nous montrent que les électeurs sont intéressés, du moins comparativement aux partielles de l’année passée par exemple. Dans les 4 comtés, la participation par anticipation est à environ la moitié de celle (toujours par anticipation) lors de l’élection générale de 2014 (prenez l’exemple de Saint-Jérôme : 10.86% cette année vs 22.42% en 2014). À ce jeu-là, Arthabaska semble être le comté avec la participation la plus élevée, ce qui est un bon signe pour la CAQ. De manière générale, plus la participation est élevée et moins de chances il y a d’avoir de grosses surprises. En effet, les surprises lors de la partielles arrivent en général car la participation y est faible et un parti réussit à faire sortir son vote.


2. Ajustements

Le PLQ a tendance à faire sortir son vote lors de chaque partielle (ou presque). Si on ne tient pas compte de la partielle dans René-Lévesque l’année passée (où le PLQ était passé relativement proche de l’emporter), on parle d’un bonus d’environ 4 points en moyenne. Lors de ces 4 partielles, j’en tiens compte dans Arthabaska et Verdun. À l’inverse, le PQ et la CAQ ont tendance à faire pire que prévu lors des partielles où ils ne sont pas dans la course. Dans le cas présent, on parle d’Arthabaska (et Verdun) pour le PQ et de Verdun pour la CAQ. On parle d’une sous-performance d’environ 2-3 points en moyenne.

Pour Marie-Victorin, honnêtement, c’est la partielle la moins intéressante (du poids de vue du suspense) et j’ai laissé tous les résultats sans ajustement. Je serais sous le choix si le PQ ne conservait pas ce siège facilement.

Pour Arthabaska, je tiens compte du fait que la CAQ y a perdu une candidate vedette et très populaire en Sylvie Roy. J’estime son effet à 10 points, répartis entre le PLQ et le PQ. La CAQ (ou ADQ) est familière avec les effets de la perte d’un candidat vedette, par exemple Rivière-du-Loup ou Chauveau. Nous verrons comment le parti de François Legault performe demain soir mais je crois sincèrement que la perte de Sylvie Roy aura un effet. Heureusement pour la CAQ, son avance devrait être suffisante pour conserver le siège. D’autant plus que les sondages récents sont favorables à la CAQ et défavorables au PLQ. Il reste que la CAQ n’est pas garantie de conserver ce siège et une victoire PLQ ne représenterait pas une énorme surprise.

Dans Verdun, j’ai des personnes sur le terrain qui me disent que QS est bien organisé (pas une surprise), le PQ pas tellement et, très étonnamment, la CAQ est présente ! Je serais très surpris si la Coalition obtenait tout autre chose qu’une claque dans ce comté, mais on ne sait jamais. La victoire du PLQ est assurée selon moi (on parle d’un comté dans l’ouest de l’île après tout) mais il restera intéressant de voir les résultats du PQ et de QS. Est-ce que QS pourra répéter sa bonne performance de la partielle de Saint-Henri-Sainte-Anne ? Est-ce que ce parti réussira à prendre des votes au PQ (les partisans d’un référendum rapide par exemple) ? Je pense que QS a de très bonnes chances d’obtenir 15% des votes (contre 10% en 2014), voire davantage. Le « boost » dont QS bénéfiera sera cependant probablement un peu moindre que celui dans SHSA l’année dernière.

Finalement, Saint-Jérôme, est très dur à projeter. Ce comté était passé de la CAQ au PQ en 2014 alors que l’inverse arrivait en général dans cette région. L’effet PKP est estimé à environ 5 points (pris à la CAQ). Sans tenir compte de cet effet (ou plutôt la perte de cet effet avec le départ de PKP), le PQ serait projeté favori. Ainsi, la question est vraiment de savoir si la CAQ réussira à récupérer ces votes et ce sièges. Legault travaille fort pour établir le 450 comme LA région CAQ et une victoire dans Saint-Jérôme serait importante. Pour Lisée, perdre ce comté serait un bien mauvais départ à son règne au PQ.

Au final, voici les projections pour demain ainsi que les chances de gagner.



Je veux apporter quelques remarques aux projections dans Saint-Jérôme., en particulier concernant les probabilités. Celles-ci ont prouvé être effectives et précises lors d’élections générales. Mais il s’agît d’une partielle ici et bien franchement, je crois qu’il est presque plus adéquat de parler d’une course 50-50. Il faut bien se rendre compte qu’une avance projetée de 4 points ne représente pas grand-chose. Il suffit d’une erreur des sondages provinciaux de 2 points et on a une égalité. Ou alors l’effet PKP était un peu plus ou moins fort que prévu. Il peut aussi y avoir une sortie de vote un peu meilleure que prévue et le PQ se retrouve gagnant. Tout cela pour dire qu’il y a plusieurs facteurs qui font en sorte d’introduire beaucoup d’incertitude. Le fait que Crop et Léger avaient des chiffres différents (surtout pour le PQ) n’aide vraiment pas. Si Léger avait raison, le PQ remportera sûrement cette bataille. Mais si Crop avait juste alors la CAQ devrait faire un gain.

Par rapport à mes premières projections dans ces partielles, il y a essentiellement eu deux changements. Tout d'abord, le sondage Crop a montré un PQ en baisse et je me dois d'en tenir compte, au moins partiellement. Ensuite, j'ai passé davanatage de temps sur l'effet PKP et observé qu'il était bien d'environ 5 points, mais il provenait presque entièrement de la CAQ. Mais une projection 37-34 ou 35-39 n'est pas si différente. Surtout pour une partielle, la correcte interprétation est davantage que c'est très serré.

Regardons d’autres indicateurs que les sondages et projections. Sur Twitter, Bruno Laroche de la CAQ a 252 « followers » contre 349 à Marc Bourcier du PQ et 88 à Naömie Goyette du PLQ (Marcel Gosselin de QJ en a seulement… 11). Si on regarde les mentions facebook, Laroche se retrouve même en 3e position derrière Goyette et Bourcier. Ces mentions identifient le même gagnant que mes projections dans les trois autres comtés. En même temps, il est quasiment impensable que le PLQ termine devant la CAQ demain soir dans Saint-Jérôme. Au final, je n’ai pas vraiment un moyen systématique de tenir compte de ces indicateurs dans mes projections. Personnellement, je vois ces chiffres comme un autre signe que la bataille dans Saint-Jérôme est serrée et difficile à prévoir. De façon subjective aussi, il est difficile de séparer ces candidats. Bruno Laroche est préfet de la MRC Rivière-du-Nord et maire de Saint-Hippolyte alors que Marc Bourcier est Conseiller municipal du district 4 à Saint-Jérôme. Un petit avantage à Laroche possiblement ? Votre estimation est aussi bonne que la mienne.


Ma projection restera ainsi : course serrée dans Saint-Jérôme avec, je crois, un léger avantage à la CAQ. Essayer d’aller au-delà de ce pronostic me semble mal avisé. 

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »