10 décembre 2013: Philippe Couillard retourne à l'Assemblée Nationale. QS réussit deux belles performances

Les deux élections partielles d'hier n'ont réservé aucune (grosse) surprise. Les Libéraux ont facilement conservé les deux comtés. Dans Outremont, Philippe Couillard fait ainsi son retour à l'Assemblée Nationale en remportant une course à laquelle le PQ et la CAQ avaient décidé de ne pas participer. Couillard a cependant déjà annoncé qu'il se présentera dans Roberval lors de la prochaine élection générale (ce qui fait qu'actuellement le modèle accorde un bonus à Couillard, mais dans Roberval... Un peu étrange mais au final, le modèle est là pour projeter la prochaine élection).


Il est un peu difficile de faire des analyses en se basant sur les résultats de ces élections tant les circonstances sont particulières. Dans Outremont, tel que mentionné, le PQ et CAQ étaient absents. Dans Viau, la participation n'a été que de 17%! Néanmoins, voici quelques remarques:

- Si l'on compare les projections récentes aux résultats, on voit que le PLQ a naturellement remporté Outremont plus largement que prévu (55% vs 47% selon les dernières projections). La différence est cependant mince et en-dessous de l'estimation de "l'effet Couillard". Est-ce dû aux circonstances (les électeurs PLQ sachant qu'il n'y avait pas d'opposition ne sont pas allés voter) ou le nouveau chef Libéral ne produit plus un bonus personnel aussi important qu'avant? Si c'est le second, le chef Libéral pourrait devoir batailler dur dans Roberval.

- Pour moi, le grand gagnant d'hier est Québec Solidaire. Dans Outremont, le 32% obtenu est bien au-dessus des dernières projections (20%, déjà fort élevé). Il semblerait que plusieurs électeurs Péquistes se soient reportés sur la candidate QS en l'absence d'un candidat PQ. Le PQ étant projeté à 24%, il semblerait que QS ait récupéré près de la moitié des votes PQ. Bien sûr, il se peut aussi simplement que les électeurs Péquistes soient restés chez eux. Cependant, si tel était le cas, le PLQ aurait dû remporter lui aussi une proportion plus importante du vote.
Pour rappel, lorsque Léger avait posé la question concernant le report des votes en cas d'un candidat souverainiste unique (PQ, ON et QS), 80% des partisans PQ affirmaient être prêt à voter pour un tel candidat. Hier soir, outre la bonne performance de QS, ON a aussi performé bien au-dessus des projections (7% vs 1%). Ainsi, dans le meilleur des cas, nous avons que près de 18 des 24% du PQ se soient reportés, ce qui représente 75%, un chiffre fort similaire au sondage. Dans les faits, une possible explication des résultats d'hier est la suivante: les électeurs CAQ (projetés à 7%, se sont reportés sur le PLQ (passant ainsi de 47 à 55%), tandis que les électeurs PQ se sont reportés sur QS et ON. L'analyse n'est pas parfaite (et encore une fois, soumise à de fortes hypothèses, surtout concernant la participation), mais les chiffres s'alignent relativement bien.

- Dans Viaux, QS a failli terminé 2e, devant le PQ, Il s'en est fallu d'un cheveu (environ 1% ou 88 voix). Les projections (basées sur le dernier sondage Leger) avait la formation de Françoise David à 13%. Donc pas de bonus dans ce cas. Le PLQ a fait un peu mieux que prévu alors que le PQ a fait bien pire (14% au lieu des 24% projetés).

Au final, selon moi, parmi les résultats de la soirée, seule la performance de Québec Solidaire peut potentiellement être instructive pour l'avenir. En particulier, soit nous avons vu un report important des votes PQ pour un autre candidat souverainiste. Soit QS (et ON) ont réussit à mobiliser leur électeurs alors que le PQ a échoué. Si c'est le premier cas de figure, Pauline Marois devrait peut-être repenser sa position sur un tel "candidat unique" dans certains comtés (ou un échange de comtés).

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »