8 Juillet 2012: Petite modification au simulateur

Désolé pour le manque de mises-à-jour récemment, mais c'est l'été (même ici dans la cité de la pluie, Vancouver) et il n'y a pas eu, à ma connaissance, de sondage au Québec. Il y a certes eu des nouvelles avec les annonces (ou rumeurs) de candidatures péquistes, ainsi que la publicité du PLQ, mais pas de quoi écrire un billet intéressant en soit.

J'avais annoncé que je modifierais le simulateur afin de tenir compte de l'élection partielle dans Argenteuil (le résultat dans LaFontaine était conforme aux attentes, donc pas besoin de modifications). Il est toujours difficile de tenir compte des résultats des partielles puisque ces dernières sont sujettes à davantage de variations et effets locaux ou temporaires que les résultats d'une élection générale. Donc voici comment j'ai procédé.

Pour rappel, le PQ avait créé la surprise en remportant ce comté. Ce dernier avait été libéral depuis fort longtemps et les projections donnaient le PLQ comme favori. J'avais expliqué ici les raisons pouvant expliquer cela. Le modèle a donc été modifié ainsi:

1) le PQ est maintenant le parti sortant dans ce comté. Être le candidat sortant est l'une des variables du modèle et fait en sorte, en règle générale, que ce parti est plus stable. C'est à double tranchant cependant: quand un parti baisse au niveau provincial, il perd moins dans ces comtés. Mais quand ce parti progresse, il progresse davantage ailleurs. Dans le cas présent, le PLQ et le PQ sont tous les deux en baisse par rapport à leur niveaux de 2008, du moins selon les sondages récents. Mais la chute Libérale est naturellement bien plus grande. Ainsi, retirer l'avantage du candidat sortant au PLQ fait en sorte que ce parti chute plus qu'auparavant dans Argenteuil.

2) Les résultats de "base" dans ce comté, c'est-à-dire les pourcentages projetés si chaque parti ne bougeait pas provincialement, ont été modifié. Spécifiquement, vu que le PQ a performé environ 9-points au-dessus des projections, j'augmente le score péquiste de 4.5-points. En gros, cela signifie que je fais une sorte de moyenne entre les résultats de l'élection générale et ceux de la partielle. Je ne veux pas tenir compte uniquement de la partielle car, comme déjà mentionné, la dynamique est fort différente. En particulier, le taux de participation est plus faible. Je considère que de tenir compte des partielles à 50% est un bon compromis.

Au final, tout ce blabla signifie une chose: en mettant le PLQ à 33% nationalement et le PQ à 32% (ce qui correspond au dernier sondage Léger et conforme aux derniers sondages), le nouveau simulateur projette maintenant une courte victoire PLQ, 38% contre 34%, alors qu'auparavant, le PLQ était donné largement gagnant. Je comprend que cela peut surprendre (ou fâcher si vous êtes partisan du PQ) de voir que le PLQ reste projeté comme gagnant, mais rationnellement, cela fait plus de sens. Remporter Argenteuil lors d'une élection générale sera plus difficile que lors d'une partielle, au milieu d'une crise étudiante. Le modèle reflète cependant que la course pourrait être chaude dans ce comté et augmente les chances que le PQ conserve ce siège.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »