Et si le Bloc n'existait pas?

Note to my English readers: since I firmly believe in a bilingual Canada and since this post is about Quebec, I decided to write it in french. You can use Google translate if you really have to, or better, try to read it anyway. Posts in french will remain the exception.

A quoi ressemblerait le Québec au niveau fédéral si le Bloc n'existait pas? Quel parti en sortirait gagnant? Afin de répondre à cette question (à laquelle j'ai déjà tenté de répondre sur ce blogue, mais en utilisant une méthodologie moins adaptée), je vais procéder ainsi:

1) Utiliser les dernières projections pour le Québec.

2) Dans chaque comté, je redistribue les votes du Bloc selon les second choix exprimés par ses électeurs, tels qu'indiqués dans ce sondage Ekos.

Avec le Bloc, les résultats sont les suivant:

votes

sièges

PCC

20.3%

11

PLC

19.0%

13

NPD

16.1%

1

Verts

5.4%

0

Bloc

37.7%

50



Une fois les votes du Bloc redistribuées, voici les résultats:

votes

sièges

PCC

29.1%

20

PLC

29.1%

23

NPD

30.8%

32

Verts

10.9%

0

Bloc

0.0%

0


Le NPD sortirait grand gagnant et ce petit exercice démontre bien à quel points les électeurs Bloquistes sont proches des électeurs NPD, sauf pour la question constitutionnelle bien sûr. 33% des électeurs Bloc ont le NPD comme second choix, loin devant les autres formations politiques (les détails sont dans le sondage Ekos).

Voici les détails. Je n'ai pas fait en sorte que la somme des % soit 100% (i.e: redistribuer ceux qui n'ont pas de 2e choix et ne voteraient pas). Cela ne change pas le gagnant de toute manières. Il est quand même remarquable de constater que le NPD remporterait 31 des 50 sièges du Bloc, alors que Libéraux et Conservateurs se partageraient le reste.

Si le Bloc n'existait pas, le NPD aurait carrément une chance de devenir l'opposition officielle avec autant de sièges au Québec!

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »