La division du vote

Il y a une certaine ironie au fait que nous avons actuellement une élection qui pourrait être la dernière avec le mode de scrutin actuel (la CAQ, le PQ et QS s'entendent pour le changer, mais il faudra voir les détails) et c'est probablement l'élection où on a le moins parlé de la division du vote ou du vote stratégique.

La situation devient encore plus bizarre lorsque l'on réalise que les projections ont la CAQ majoritaire avec possiblement seulement 35% (ou moins) des votes! Le parti qui est sur le point de possiblement profiter pleinement du mode de scrutin est celui qui veut le changer! On verra si legault tient promesse une fois élu. Il ne serait pas le premier à aimer le système actuel une fois élu...

Avant de continuer de parler de la possible division du vote, voici les projections les plus récentes. La CAQ remonte depuis quelques jours chez Mainstreet, au point où on se retrouve pas mal à la case départ d'il y a 2-3 semaines. Remarquez que les sondages utilisés pour ces projections ont tous été réalisés avant le débat. Nous verrons si ce dernier a eu une influence.



Les projections par circonscriptions sont disponibles à la fin de cet article.

À remarquer aussi que si l'on utilise plutôt les sondages Mainstreet faits dans les diverses circonscriptions, la CAQ est actuellement gagnante dans 29 comtés sur 43! Alors que le PLQ n'aurait que 8 sièges, le PQ 4 et QS 2. Ces sondages montrent ainsi la CAQ en terrain super majoritaire. Mes projections ci-dessus pourraient fort bien sous-estimer la CAQ!

Oui la campagne n'est pas finie et oui il est possible que le débat (et les deux suivants) aient un effet, mais n'essayons pas de changer les faits: la CAQ est la grandissime favorite et elle récolterait fort probablement une majorité si l'élection avait lieu demain.


Les effets de la divison du vote PQ-QS

Ok, revenons à la division du vote. Traditionnellement, on parle de la division du vote souverainiste et/ou de gauche. C'est à dire entre le PQ et QS. Je crois qu'on en a parle beaucoup moins cette année car le PQ est trop bas et n'est aps dans la course. Aussi, je voudrais faire remarquer qu'il y a possiblement une division du vote "changement" entre la CAQ et le PQ. Les 2e choix indiquent que beaucoup d'électeurs de ses partis ont l'autre comme 2e choix. Dans les faits, le second choix principale des électeurs Péquistes est la CAQ (29.4%) et non pas QS (25.9%). Je ne vais pas parler de ça dans ce billet mais je tenais à le mentionner.

Y a-t-il actuellement une division importante du vote entre le PQ et QS? Oui et non. Oui car il y a actuellement 21 comtés où le PLQ ou la CAQ sont projetés gagnants mais où le total des votes PQ et QS est plus élevé. Mais même si ces deux partis fusionnaient, ils ne conserveraient pas 100% de leurs votes. Certains électeurs n'accepteraient pas cela et s'en iraient aux autres partis ou ne voteraient pas.

Essayons d'estimer le nombre de sièges vraiment influencés par cette division du vote.

Dans plusieurs de ces 21 comtés il serait très peu probable qu'une alliance (quelque soit sa forme) entre le PQ et QS fonctionne. Dans Bertrand par exemple il faudrait que 97% du vote Solidaire soit transféré au PQ pour que ce dernier batte la CAQ. Un sondage Léger de mars 2017 montrait que seulement 73% des Péquistes étaient favorables à une telle entente (et seulement 43% des Solidaires).

Un autre Léger, de juin 2013, montrait que 80% des Péquistes voteraient pour un candidat unique PQ-QS alors que seulement 62% des Solidaires en feraient autant. Un autre sondage en mars 2016 montrait en gros la même chose. Finalement un sondage Repère dans Verdun en octobre 2016 montrait lui aussi que tout le monde ne suivrait pas.

La question maintenant est vraiment de savoir si j'essaie de répondre à la question en imaginant un accord électoral formel (scénario "candidat unique") entre le PQ et QS (ce qui a été tenté en passant...) ou un scénario plus fictif du style "et si QS n'existait pas?" dans les comtés avec division du vote. Je vais faire les deux.

Le scénario "Si QS n'existait pas" est assez facile à mettre en place. Dans les faits, sur les 21 comtés avec division du vote, le PQ devance QS dans tous les cas! Ainsi j'ai simplement redistribué les votes QS selon les 2e choix (fournis par Mainstreet) dans ces 21 comtés. Selon les 2e choix, 30% des Solidaires iraient au PQ, 15% à la CAQ, 8% au PLQ, 20% aux autres (surtout les Verts) et 25% ne voteraient pas.

Le résultat? 5 comtés changeraient. La CAQ passerait de 68 à 65 et le PLQ de 39 à 37. Les comtés en question? Abitibi-Ouest, Maurice-Richard, Pointe-aux-Trembles, Saint-François et Sherbooke. Dans tous ces cas, le pourcentage de votes transférés requis est de moins de 15%.

Mais remarquez bien que la CAQ aurait quand même une majorité. Et nous avions ici le meilleur scénario possible pour éviter cette division du vote.

Qu'en serait-il d'un accord formel entre ces partis? Dans ce cas-là, on pourrait imaginer un suivi plus grand des électeurs de QS. Mais, et c'est un grand mais, certains électeurs PQ refuseraient et voteraient pour une autre option ou ne voteraient pas.

Dans ce scénario "candidat unique", partons du principe que le PQ conserverait 90% de ses votes (dans tous les comtés, pas seulement les 21 avec division du vote) et QS en ferait de même avec 75%. Le reste irait à 50% à la CAQ, 25% aux autres et 25% ne voteraient pas. C'est à peu près en ligne avec les sondages mentionnés ci-dessus.

Dans ce scénario, la CAQ gagnerait en fait 1 siège! Le PLQ en perdrait 3 et l'alliance PQ-QS grimperait de 2.

Pour qu'un candidat unique marche, il faudrait que le PQ et QS conservent au moins 90% de leurs votes et que les 10% restant n'aillent pas trop vers la CAQ.

Ces petites estimations nous montrent que bien qu'il existe une division du vote, il est peu probable de trouver un moyen de complètement l'annuler. Il y a un nombre significatif de Péquistes et Solidaires qui pourraient fort bien se tourner vers la CAQ si on devait leur enlever leur choix principal. Aussi, soyons honnêtes, la CAQ est simplement trop en avance.


Vote stratégique

Est-ce cela signifie que le vote stratégique ne fonctionnerait pas? Ça dépend de vos objectifs! Si vous espérer empêcher Legault de devenir Premier Ministre,c ela semble quasi impossible. Mais si vous ne voulez qu'éviter une majorité, alors là cela devient possible. Dans les 5 comtés ci-dessus, il suffirait qu'un électeur Solidaire sur 10 environ décide de voter stratégiquement pour le PQ afin que ce dernier gagner. Il y a aussi d'autres comtés où le PQ est actuellement en avance mais par une marge très mince et ne serait pas contre recevoir un peu d'aide. Je parle ici de Bourget par exemple.

Il y a aussi Rosemont... mais ce cas est problématique car c'est essentiellement une course entre le PQ et QS. Il se peut que la division du vote fasse passer la CAQ mais ce n'est pas super probable.

Du point de vue de QS, ce parti ne serait probablement pas contre si certains électeurs PQ voulaient voter stratégiquement dans Laurier-Dorion, Maurice-Richard (oui encore lui), Taschereau, Jean-Lesage ou Rimouski (bien que le PQ soit projeté devant QS dans ce comté, j'en suis conscient mais je voulais trouver un autre comté pour QS). Les chances de changer le comté sont minces mais pas nulles.



Share this

Related Posts

Previous
Next Post »