Un petit résumé de la course en C-B pour les francophones

If you click on this post by mistake and you only speak English, here are the final projections in English.

Je sais que je n'ai pas écrit un billet en français depuis un moment. Vous me pardonnerez mais j'étais occupé avec l'élection en Colombie-Britannique. Vu que j'ai le temps, voici un petit guide si vous voulez suivre l'élection ce soir.

Au fait, avant d'aller plus loin, je serai l'un des invités à la soirée électorale de ICI - Radio-Canada Vancouver/Yukon sur Facebook live. Ce sera en français bien sûr. Ça commence à 19h55, heure du pacifique (donc près de 23h au Québec).

1. Les partis en CB

Il y a trois partis essentiellement. Les BC Liberals sont similaires aux Libéraux du Québec avec une orientation plutôt centre-droit. Ils sont un peu plus à droite économiquement que ceux du Québec cependant. Socialement ils sont progressistes mais vu l'absence d'un vrai parti Conservateur, les conservateurs sociaux votent en général BC Liberals. Voyez le parti comme une grande coalition de la droite, assez similaire à ce qu'Harper avait fait au fédéral. Leur bilan économique est très bon et ils s'appuient naturellement là-dessus. En gros leur message cette élection a été "emplois, emplois, emplois". La Première Ministre Christy Clark n'est pas très populaire mais elle est connue de tout le monde.

Le BC NDP est un parti NPD classique et n'a plus été au pouvoir depuis 2001 (donc litérallement depuis le début du siècle). Au pouvoir dans les années 90, ils n'ont pas fait une très bonne job, ou du moins c'est la perception de la population. Même aujourd'hui, si vous parlez à des personnes qui vivaient en CB dans les années 90, ils vont généralement avoir de mauvais souvenirs. Le parti a un nouveau leader, John Horgan. Il reste assez peu connus des électeurs (il était carrément inconnu de la majorité avant la campagne). Il a décidé de faire une campagne ciblée sur la grande région de Vancouver, là où il y a beaucoup de sièges en jeu. Cela pourrait leur coûter dans l'intérieur de la CB cependant. À l'inverse de 2013, le NPD a décidé de faire une campagne relativement négative en attaquant beaucoup les Libéraux (corruption, donner des coupures d'impôts aux plus riches, ne rien faire pour lutter contre la hausse incroyable du prix de l'immobilier dans la région, etc). Ils proposent d'instaurer des garderies à $10 sur le modèle du Québec ainsi que de hausser le salaire minimum à $15 de l'heure.

Finalement les Verts. Ils ont eu un député (leur chef maintenant, Andrew Weaver) en 2013 et espèrent bien davantage cette fois-ci. Ils sont sondés à près de 18-20%, ce qui constituerait une hausse importante par rapport au 8% de 2013. Le mode de scrutin pourrait cependant leur faire très mal. Politiquement à gauche, ils partagent davantage d'électeurs avec le NPD qu'avec les Libéraux, mais je crois qu'il serait faux de parler d'une claire division du vote. On a plusieurs indices montrant que ce parti peut prendre des votes aux Libéraux. Leurs meilleures chances ce soir sont quasiment toutes sur l'île de Vancouver (une île à l'ouest de la province et non, la ville de Vancouver n'est PAS sur l'île de Vancouver... c'est mélangeant). C'est la région où Elizabeth May s'est fait élire aussi.

Finalement, il y a techniquement un Parti Conservateur mais il ne présente que 10 candidats. Il n'a même pas de chef ou d'organisation. Étrange car ce parti avait plutôt bien fait en 2013 avec près de 5% (sans présenter de candidats partout) et il semble y avoir un appétit pour un tel parti. La preuve étant que les sondages, jusqu'à récemment, avaient ce parti à plus de 10%!

Si vous voulez voir la répartition géographique, voyez cette carte pour 2013.

Cet article (en anglais) présente les positions des trois partis sur les principaux enjeux.


2. Projections

Les voici les voilà. Désolé mais je ne traduirai pas les graphiques. J'espère que vous me pardonnerez cet accroc à la loi 101!



C'est une éleciton très serrée. Les Libéraux sont en baisse (après avoir récolté 44-45% lors des 3 dernières élections), le NPD stable et les Verts en hausse. Ce n'est pas une course 50-50 car les Libéraux ont davantage de moyens d'obtenir 44 sièges, soit une majorité (87 au total). Pour le NPD, il se doit d'augmenter dans la grande région de Vancouver (surtout les banlieues) et de conserver ses acquis ailleurs. Sur l'île, il doit faire face aux Verts et aux Libéraux. Dans le reste de la province, la plupart des comtés sont très libéraux et le NPD n'a que peu d'espoir de faire des gains. Dans les faits, le NPD serait sûrement très heureux de conserver ses sièges dans le Nord Ouest ainsi que dans l'Est.

Je l'ai mentionné mais il y a de fortes chances que les Verts soient l'une des pire victimes du mode de scrutin. Dans les faits même le 2e siège n'est pas assuré. Les résultats passés indiquent une victoire facile dans Saanich North and the Islands, mais le vote Vert varie beaucoup d'une éleciton à l'autre. De plus, deux sondages faits dans ce comté ont montré le candidat Vert trainant de l'arrière.

Les projections n'utilisent pas vraiment les moyennes régionales. Si celles-ci ont raison, les Libéraux devraient faire des gains dans l'intérieur (Stikine, Skeena par example) et le NPD devrait balayer la région de Vancouver. On verra bien. Il y a beaucoup d'incertitude (nouvelle carte, grosse hausse des verts, les Conservateurs qui n'existent plus, etc).

Au final je dirais que les BC Liberals partent avec un avantage mais il suffit d'une erreur des sondages de 1-2 points pour que le gouvernement change de couleur. Et vu que les sondages avaient été incroyablement dans l'erreur il y a 4 ans (ils projetaient tous une avace du NPD mais ce dernier avait finalement perdu par 4-5 points!), cela montre bien que beaucoup de scénarios sont possibles.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »