Une course à 3 au PQ?

Nous n'avons toujours pas de nouveau sondage concernant la course à la direction du PQ. Crop a bien publié (ou plutôt partagé certains chiffres via les journaux sans fournir le pdf au complet, comme d'habitude avec Crop) un sondage il y a deux semaines, mais celui-ci ne comportait aucune question sur la course. Je ne comprends pas trop. Après tout, tant qu'à faire le sondage, autant ajouter une ou deux questions sur la course actuelle. Quant à Léger, son président m'a assuré qu'il y aurait un sondage d'ici peu. Et ce sondage demandera les deuxièmes choix, une information qui devrait se révéler essentielle.

Quoiqu'il en soit, la course continue. Véronique Hivon s'est retirée la semaine passée pour des raisons de santé alors que trois des quatre candidats restant accusent l'établissement du PQ de favoritisme envers Cloutier.

Hier, le duo Duhaime-Drainville du FM93 avaient des chiffres de pointage obtenus auprès du camp Hivon juste avant qu'elle se retire. Selon ces chiffres, Cloutier serait à 30%, Lisée à 30% également et Hivon à 23%. Après, ces chiffres de pointage sont fournis par (ou obtenus auprès) un des candidats. Autant dire qu'on peut faire mieux en terme de source. En même temps, on peut faire valoir que ces chiffres sont au moins au sein du PQ, à l'inverse des sondages qui ont comme cible la population en générale. Et le camp Hivon n'a plus vraiment de raison de "spinner" ces chiffres.

Est-ce que ces chiffres sont crédibles? Ma réponse courte est oui. Par expérience, ces pointages ont tendance à surestimer le camp qui les fait (dans le cas présent, Véronique Hivon), mais ils peuvent être valides si faits correctement (Québec Solidaire par exemple avait des pointages très précis lors de la dernière élection dans Sainte-Marie-Saint-Jacques en 2014).

De plus, j'ai mis à jour mes données sur le financement, telles que fournies par le DGEQ. Par rapport à mon dernier article du mois de juillet, il y a quelques changements. Mais tout d'abord, voici les données (note: il y avaient de petites erreurs dans le tableau d'hier, tel que remarqué dans les commentaires. Voici la version mise-à-jour et correcte; Les différences sont vraiment minimimes cependant mais il n'y a pas de raison de conserver le tableau avec des erreurs).

Nombre de donateurs
Donation moyenne
Montants récoltés
% du total
Alexandre Cloutier
731
98
72002
29%
Jean-François Lisée
710
93
65910
26%
Véronique Hivon
361
124
44902
18%
Martine Ouellet
539
81
43609
17%
Paul Saint-Pierre Plamondon
276
91
25131
10%
Total
251553

La principale différence est qu'Alexandre Cloutier a maintenant une donation moyenne bien plus proche des autres candidats. En effet, Cloutier bénéficiait en juillet d'une donation moyenne de $181 (près du double de Lisée) mais avait bien moins de donations. Alexandre Cloutier a maintenant plus de donateurs que les autres candidats et sa moyenne a fortement baissé. J'imagine que son camp a modifié quelque peu sa stratégie de financement. De manière générale, ces données du financement montrent un resserement de la course comparé au mois de juillet.

Rappelez-vous que les courses à la direction récentes ont montré une forte corrélation entre le financement et le résultat final. Si cela devait s'avérer être le cas cette fois-ci, nous voyons une course assez serrée. Ce ne sont pas exactement les chiffres obtenus auprès du camp Hivon, mais c'est assez proche.

Maintenant, la grande question est bien sûr de savoir ce qui arrivera des votes/partisans de Véronique Hivon. J'ai déjà argumenté que les partisans d'Hivon et Ouellet étaient probablement plus proches de Cloutier que de Lisée. Je maintiens cette position mais je me réjouis de voir les données du prochain sondage Léger. Dépendemment de qui reçoit ces votes comme deuxième choix, on pourrait avoir Cloutier ou Lisée largement en tête ou encore Martine Ouellet de retour dans la course. Réalistiquement, le départ d'Hivon a probablement donné lieu à une course à deux. Mais là encore, attendons le prochain sondage.

Aussi, le récent sondage Crop montrait la souveraineté très basse avec seulement 30% pour le OUI. Le Québec est ainsi bien loin des préoccupations référendaires et on imaginerait que Jean-François Lisée, le seul candidat ouvertement contre un référendum lors du premier mandat, devrait en bénéficier. En même temps, les courses à la direction attirent en général les militants plus fervents. Cette course en particulier ne semble pas susciter beaucoup d'intérêt (le financement total est incroyablement faible et largement en-dessous de la précédente course au PQ -qui avait PKP on l'admet- ou de celle du PLQ en 2013 par exemple).

Pour conclure, est-ce qu'Alexandre Cloutier est toujours favori? Oui. Il a le plus de dons et a récolté le plus d'argent. Il est soutenu par l'établissement du PQ et se retrouve attaqué par les trois autres candidats (en général un signe qu'on est en tête). Il reste aussi mieux placé pour récolter davantage de second votes que Lisée, du moins en théorie. Par contre son avance a probablement fondu depuis les derniers sondages et il aura besoin de ce report des voix des autres candidats. Un dernier tour Cloutier-Lisée est maintenant très probable.

À noter que Paul Saint-Pierre Plamondon a bien augmenté son financement durant les deux derniers mois et pourrait se retrouver en position intéressante. Il sera en effet probablement le premier candidat éliminé et ses votes seront reportés selon les 2e choix. S'il a vraiment près de 10% des votes, il va sûrement se faire courtiser par les trois autres candidats.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »