6 février 2014: La Mauricie comme source de la majorité Péquiste?

Il y a quelques jours de cela, les médias rapportaient d'importantes annonces de la part du gouvernement PQ en Mauricie/Centre du Québec. Alors que les rumeurs d'élections s'amplifient, il est facile de voir cela comme une manœuvre électorale.

Le but de ce billet est de voir le potentiel électoral de cette région et de déterminer si le PQ pourrait aller y chercher sa majorité.

Dans mon modèle, il y a 8 comtés dans la région Mauricie-Centre-du-Québec (Arthabaska, Champlain, Drummond-Bois-Francs, Laviolette, Maskinongé, Nicolet-Bécancour, Saint-Maurice et Trois-Rivières). En 2012, le PLQ en a remporté 3, le PQ seulement 2 et la CAQ 3.

Étant donné que le PLQ est plus élevé maintenant qu'en 2012, la clé est de regarder les 3 comtés CAQ (Nicolet-Bécancour, Drummond-Bois-Francs et Arthabaska). Sur cette liste, Nicolet-Béanconcour est une victoire facile pour la formation souverainiste. En effet, la victoire CAQ n'était due qu'à la division du vote causée par ON et son ex-chef Jean-Martin Aussant. Drummond est aussi projeté PQ. Arthabaska est projeté PLQ par contre.

Il faut dire que selon mon modèle, la Mauricie n'est pas la région la plus favorable à l'échange de votes entre la CAQ et le PQ (à l'inverse par exemple de la Rive-Nord où les échanges PQ-CAQ sont fréquents et importants). Le PQ devrait ainsi travailler un peu plus dur pour s'assurer que les votes CAQ lui reviennent au lieu d'aller au PLQ.

Parmi les comtés Libéraux, Maskinongé est le meilleur candidat pour changer de bord. Le PQ devrait cependant récupérer une part importante du vote CAQ de 2012 afin de dépasser le PLQ. Trois-Rivières pourrait aussi être en jeu.

Ainsi, dans le meilleur des cas, le PQ pourrait remporter les 2 comtés de 2012 (Saint-Maurice et Champlain), les 2 gains de la CAQ (Nicolet-Bécancour et Drummond-Bois-Francs) ainsi que deux les deux potentiels gains du PLQ (Maskinongé et Trois-Rivieres) pour un total de 6 victoires sur 8. Sur ces 6 comtés, les projections actuelles en donnent 4 au PQ (ceux provenant de la CAQ). Ainsi, un ciblage de cette région pourrait rapporter réalistiquement 2 sièges au-delà des gains "automatiques" due à la chute de la CAQ. Remarquez cependant que l'on parle ici d'un scénario idéal.

Serait-ce suffisant pour obtenir une majorité? Les dernières projections avaient le PQ à 61 sièges. Les deux gains supplémentaires porteraient ainsi le total à... 63 sièges!

Au final, la Mauricie pourrait en effet être la région clé pour le PQ. Tant que la CAQ reste sous les 20%, le PQ est garanti de reprendre bien des comtés CAQ dans le 450. Mais cela ne suffit pas à obtenir une majorité. Après, les régions potentielles sont limitées. Québec est meilleur pour le PLQ. Le Nord est déjà tout PQ. On peut faire la liste une à une, mais on voit rapidement que le PQ n'a pas trop de choix. Pas sans augmenter significativement dans les intentions de vote (genre être aux alentours des 38-39%). Ainsi, les annonces récentes montrent en effet que le PQ est en mode électoral et sait qu'une majorité passera pas une bonne campagne et un ciblage précis de quelques comtés. Est-ce que ces annonces gouvernementales seraient suffisantes pour remporter 2-3 comtés? C'est une autre question.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »