18 février 2014: Le PQ atteint les 40% et 97.5% de chances de remporter le scrutin.

Le dernier sondage Crop-La Presse va faire parler beaucoup de monde. À quelques jours du déclenchement (maintenant encore plus que) probable des élections, le PQ se retrouve en situation très favorable. Cependant, rappelons-nous qu'il ne s'agît que d'un sondage. Et vu que ce dernier est relativement fort différent des sondages récents (le bond de 5 points du PQ est significatif), il serait bon d'attendre une confirmation de ces intentions de votes par d'autres maisons de sondages (je suppose que l'on aura un Léger très prochainement).

Quoiqu'il en soit, en se basant uniquement sur ce sondage, voici les projections:
Intentions de vote; Projections de sièges avec intervalles de confiances à 95%; Chances de gagner le plus de sièges
Remarque: comme d'habitude, au moment d'écrire ce billet, je n'ai pas accès aux données complètes de ce sondage. Il se peut ainsi que les intentions de votes pour ON et les Verts soient un peu fausses.


Comme vous pouvez le voir, le PQ remporterait le scrutin facilement. Les chances d'une majorité sont de plus de 90% pour Pauline Marois. Avec une avance de 6 points (et de plus de 20-points chez les franco), le PQ aurait quasiment la victoire assurée. Les projections ne donnent pas la formation gagnante 100% du temps car je tiens compte de l'incertitude due aux sondages. L'avance PQ est certes significative, mais nous ne pouvons totalement exclure que le PLQ soit dans la course. Après tout, nous avons vu de pires erreurs de la part des sondeurs au cours des deux dernières années (CB, Alberta). Si vous partez du principe que ce sondage a raison, ou si vous préférez, si le PQ récoltait vraiment 40% des votes alors que les Libéraux devaient se contenter de 34%, alors dans ce cas le PQ serait assuré de gagner.

Malgré son retard, le PLQ de Philippe Couillard pourrait non seulement remporter le scrutin s'il devait bénéficier d'une prime à l'urne (en d'autres mots, si ce sondage sous-estimait ce parti drastiquement), mais dans les faits, les simulations ont même quelques rares cas où les Libéraux seraient majoritaires! Bien sûr, les chances que cela se produise sont très minces (il faudrait une sous-estimation massive et une distribution incroyablement efficace du vote PLQ). Je tenais juste à le mentionner afin d'illustrer le fait que le modèle et les simulations incluent vraiment beaucoup d'incertitude. Certains pourront penser qu'il est absurde d'en avoir autant, mais je tiens à couvrir tous les cas possibles. Je ne me ferai pas attraper par des sondages complètement dans le champ une nouvelle fois.

Le fait demeure que le PLQ récolterait quand même près de 50 sièges. Cela montre bien que ce parti bénéficie d'un nombre important de comtés "assurés". Aussi, il ne faudrait pas oublier que 34% serait en fait supérieur au résultat de 2012. En d'autres mots: même s'il ne remporterait probablement pas l'élection, le PLQ pourrait légitimement espérer faire des gains au dépend de la CAQ.

Parlant de la formation de François Legault, il semble que la barre des 20% devienne de plus en plus inaccessible. Il faudrait toute une campagne pour que ce parti puisse espérer ne pas perdre un nombre important de députés. Comme toujours cependant, le modèle semble être un peu dur à l'encontre de ce parti car les 5 sièges projetés sont définitivement dans le bas de son intervalle.

Quant à Québec Solidaire, ce parti baisse de 3%. Cette formation était constamment à 10% chez Crop au cours des derniers mois. Cependant, il ne faudrait pas oublier que Léger a toujours eu ce parti plutôt vers les 7-8%. Là encore, il faudra attendre le prochain sondage avant de vraiment parler d'une baisse.

Je posterai plus tard aujourd'hui ou demain un billet plus court avec d'autres statistiques et quelques graphiques.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »