16 septembre 2013: Sondage Léger montre un Québec complètement divisé, mais peu d'effet sur les intentions de votes

Après le sondage Forum d'hier dont je parlais ici, voici un nouveau sondage Léger publié dans le Journal de Montréal (et de Québec). Avant de parler projections et effets de la charte, comparons ces deux sondages rapidement.

Le PQ est stable dans les deux, mais ce n'est pas le cas pour le PLQ et la CAQ. Cette dernière est au plus bas à 12% chez Forum mais reste à 18% chez Léger, son score d'il y a 2 semaines. Alors, qui a raison? Comme je le disais dans mon billet sur le sondage Forum, cette firme de sondage est moins présente au Québec. Elle ne pondère pas ses sondages selon la langue maternelle, mais en même temps, c'était la firme la "moins dans l'erreur" tant en Alberta qu'en CB. Au Québec l'an dernier, Forum était aussi la firme qui avait sous-estimé le moins le PLQ (mais était celle qui avait sur-estimé le PQ le plus, donc bon). Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de raison, y priori, de préférer une firme sur l'autre (si ce n'est la non-pondération en fonction de la langue maternelle, ce qui est inexcusable). En même temps, Forum avait l'habitude de sous-estimer la CAQ (ou, si vous préférez, avait la CAQ bien plus basse que Leger et Crop) dans ses sondages avant l'élection de 2012. Ainsi, voir la CAQ significativement plus basse chez Forum que chez Léger n'est pas forcément une surprise. Le seul point négatif est que Forum n'a pas fait de sondage depuis longtemps au Québec et nous ne pouvons pas comparer le niveau du parti de Legault avant et après le débat sur la charte.

Chez Léger, la stabilité de la CAQ est remarquable. Le précédent sondage avait été fait le 29 et 30 août, soit avant la publication des détails de la charte. Les autres partis sont aussi tous stables, sauf QS (voir ci-dessous). Le PQ gagne 1 point mais ce n'est absolument pas significatif. Est-ce à dire que la charte n'a pas d'effet? Je n'irai pas aussi loin. Du moins pas pour l'instant.

Pour répondre à cette question, comparons les questions sur la charte chez Léger et Forum. Ce dernier avait déjà publié un sondage là-dessus il y a deux semaines et trouvait une forte majorité de Québécois en faveur de la charte (58% vs 33%). Léger avait des résultats similaires dans un sondage fait en même temps (57% en faveur). Depuis, l'appuie à la charte a chuté à 45% selon Forum. Chez Léger, le soutient à la charte est passée de 57% à 43% dans le sondage d'aujourd'hui. Comment expliquer cela? Je pense sincèrement que la réponse la plus plausible est que les répondants ne connaissaient pas les détails de la charte lors des premiers sondages. Il y avait des rumeurs et fuites durant l'été, mais la présentation officielle n'a eu lieu que la semaine passée. Répondre que l'on supporte l'idée "d'encadrer les accommodements religieux" comme c'était le cas dans le Léger du mois d'août, ce n'est pas exactement la même chose que de soutenir un projet qui interdirait à tout employé de la fonction publique de porter ne serait-ce qu'une kippa juive. Le sondage de ce matin a également été fait en pleine controverse au sein du camp souverainiste, avec l'expulsion du caucus Bloquiste de Maria Mourani, une députée dort populaire et l'une de rares survivantes de l'élection de 2011.

Ainsi, je pense que l'opinion publique est bien plus divisé que les sondages précédents ne le montraient. Un Québec presque parfaitement divisé 50-50 tel que montré dans le sondage de ce matin me semble probablement plus juste. Nous verrons bien dans des prochains sondages si cette tendance se maintient.

Cela nous permet de revenir aux intentions de votes et en particulier la complète stabilité chez Léger. Puisque nous venons de voir que l'opinion sur la charte semble avoir évolué, il est étonnant de découvrir qu'aucun parti n'ait bougé. J'écrivais hier que la grande perdante d'une possible polarisation serait la CAQ. Alors que le PLQ a une position claire (non à l'interdiction des signes religieux) face au PQ, la CAQ semble plus ambiguë et ne semble pas avoir pris une position définitive. Et dans un débat aussi intense que celui provoqué par la Charte, ne pas avoir une position claire, ou avoir une position entre les deux, peut bien souvent ne pas rapporter gros. La CAQ semble bien résister chez Léger, mais je ne serais pas surpris de la voir baisser d'ici peu. Dans tous les cas, la charte ne sera surement pas un enjeu qui permettra à François Legault de remonter. Une nouvelle preuve que la CAQ est bien différente de l'ex ADQ.

En termes de projections, en utilisant les chiffres du Léger, on obtient les résultats suivant:

Intentions de votes, projections de sièges avec intervalle de confiance à 95%, chances de gagner


Les chiffres sont tellement proches qu'il serait faux de se concentrer uniquement sur les 5 sièges d'avance du PQ (4 si Couillard bénéficie d'un effet bonus suffisant pour remporter son comté). La course serait très serrée.  Les probabilités nous montrent également une situation très chaude. Donc en gros, les deux partis pourraient gagner. Pour rappel, en utilisant les chiffres Forum d'hier, le PLQ y était alors favoris pour remporter l'élection. Une autre illustration qu'il serait bien difficile de prédire le gagnant si l'élection avait lieu aujourd'hui. Et tout comme dans les projections d'hier, les deux partis pourraient non seulement remporter le scrutin, mais ils pourraient gagner une majorité. Les chances sont de 16% pour le PLQ et de 25% pour le PQ. Un gouvernement minoritaire serait ainsi le scénario le plus probable.

Pour le moment du moins, il semble que la charte ne provoque pas de changement dans les intentions de votes. La raison est très vraisemblablement que les deux camps sont déjà "aux bons partis". Je veux dire par là que les partisans PQ sont fortement favorables à la charte alors que les Libéraux y sont opposés. Aucune raison de changer de parti. Cela pourrait changer si le camp souverainiste se divise, tel qu'observé au Bloc.

En regardant la répartition régionale des résultats Léger, on voit que l'appui à la charte est bien sûr plus élevé en région. Mais même à Montréal, il y aurait 40% de personnes favorables, contre 49% opposées. J'avoue que c'est davantage que je ne l'aurais cru (c'est en fait davantage que l'appui dans le grand Québec). Ainsi, pour le PQ, il ne semble pas y avoir un risque majeur dans la Métropole (pour rappel, le PQ en 2012 avait recueillit moins de 25% des votes sur l'île). On aurait pu imaginer que l'aile plus progressiste du PQ aurait pu partir vers QS, mais cela ne semble pas être le cas. La formation de Françoise David et Amir Khadir grimpe cependant de 3 points, ce qui est le seul changement statistiquement significatif. QS a l'habitude de fluctuer dans les sondages cependant. Il est ainsi trop tôt pour déclarer ce parti comme le "gagnant" du débat sur la charte. Mais le potentiel est là.

Le vrai potentiel électoral pour le PQ? Regarder les opinions sur la charte dans le 450. Les "pour" l'emportent majoritairement (48-38 sur la Rive-Nord, 45-36 Rive-Sud) et davantage qu'en moyenne au Québec. Or, le 450, c'est bien sûr LA région électorale où les sièges sont en jeu. Si le PQ arrive à capitaliser sur le fait qu'il soit le seul parti en faveur (en attendant de connaître la position exacte de la CAQ) de la charte, cela pourrait donner à Pauline Marois une majorité.

Cependant, il est rare qu'une élection ne se décide que sur un seul enjeu. Et à voir la stabilité des intentions de votes, ce n'est clairement pas encore le cas. Remarquez cependant qu'une stabilité à l'échelle de la province pourrait cacher de fortes variations provinciales. Je ferai une analyse détaillée de cela plus tard. Mais on pourrait imaginer que le PQ perde quelques votes à Montréal (où très peu de sièges sont en jeu) au profit de gains dans le 450 (ce qui se traduirait par plusieurs sièges en plus). Le risque dans cette stratégie est: qu'arrive-t-il dans la grande région de Québec? L'opposition à la charte y est des plus importantes. Cela pourrait bénéficier au PLQ.

En conclusion, la charte divise le Québec mais ne semble pas avoir d'effet sur les intentions de votes. Pour le PQ, il est loin d'être assuré que cet enjeu pourra porter cette formation vers une majorité. Le potentiel électoral existe en théorie, mais cela dépendra de si les appuis à cette charte continuent de baisser. Néanmoins, on peut facilement comprendre pourquoi le PQ voudrait tourner une élection en référendum sur cette question: regrouper tous les partisans du "oui" alors que le camp du "non" pourrait se diviser entre PLQ et CAQ. Et là est bien la seconde variable de cette équation: comment réagira la CAQ? Quelle position adoptera-t-elle et comment réagiront ses électeurs?

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »