Lendemain de budget (mais sondage fait avant)

21 mars 2012: Au lendemain du budget, un sondage Crop La Presse nous confirme ce que Légermarketing nous montrait il y a peu de temps. C'est-à-dire le PQ en tête avec 34%, le PLQ second (et très stable depuis des mois) à 30% et la CAQ qui chute à 24%. Québec Solidaire chute également à un maigre 5%, bien loin des 9-10% d'il y a quelques mois.

En termes de sièges, cela donnerait un gouvernement PQ majoritaire, mais de peu. Crop parle de "gouvernement clairement majoritaire", mais Crop semble bien aimer exagérer un peu lorsqu'il s'agît de parler de sièges (rappelons-nous que Crop parlait "de 100 sièges à la CAQ avec 37% des voix...). Mes projections montrent plutôt un PQ juste majoritaire avec 67 sièges. Le PLQ reste stable, comme toujours, avec ses 42 sièges, la plupart gagnés à Montréal naturellement. Pour la CAQ, être derrière le PQ a de fâcheuses conséquences. Crop mentionne que chez les francophones, le PQ obtient 41% contre 29% à la CAQ. Voilà qui explique les 15 petits sièges projetés pour le parti de Legault (qui ne serait lui-même pas élu). CAQ subirait ici les conséquences du mode de scrutin. La bonne nouvelle? Ce même mode de scrutin a une "zone payante" qui commence vers 25% environ, donc la CAQ n'a pas besoin de monter de beaucoup afin de faire d'importants gains. QS conserverait naturellement son sièges mais ses espoirs de 2e sièges deviennent plus compliqués. Il faudrait une grosse campagne de Françoise David dans son comté.

Pour ce qui est des luttes serrées (victoires par moins de 5%), le PQ en remporte 13 sur 27, le PLQ 15 sur 30 et la CAQ 5 sur 11. Ces nombres semblent raisonnables et aucun parti n'est projeté avec un taux trop élevé de succès dans les courses serrées. Les projections détaillées sont ici. Les luttes serrées sont maintenant indiquées en gris, ce qui facilite la lecture.

Au fait, une information intéressante est fournie dans ce sondage: les électeurs CAQ ont le PQ comme 2e choix à hauteur de 40% et QS à 25%, et seulement 17% pour le PLQ. Ce que cela signifie, c'est que le PLQ et Jean Charest doivent vraiment espérer une légère remontée de la CAQ afin de voler des votes au PQ, diviser l'électorat et ainsi permettre au PLQ d'atteindre 50-55 sièges et de conserver le gouvernement (minoritaire cependant). Aussi, cela confirme ce que l'on a vu lors de la disparition de l'ADQ: une partie de cet électorat vote "pour le parti qui est différent". En effet, il est difficile de justifier de passer de la CAQ à QS du point de vue idéologique. Mais cela fait du sens si vous êtes un électeur désabusé des "vieux partis".

Il faudra attendre les prochains sondages faits après le budget pour voir si le PQ continue sa progression.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »