Trudeau et le PLC subissent une forte baisse en raison du voyage en Inde. Logique ou bizarre?

Le Journal de Montréal a un nouveau sondage fédéral par Léger ce matin plaçant les Libéraux de Trudeau à égalité à 38% avec les Conservateurs de Scheer. Au-delà des intentions des votes brutes, ce sondage vient confirmer une importante et récente baisse du PLC. Et la raison semble être de plus en claire: le voyage en Inde durant lequel la couverture médiatique s'est surtout concentrée sur les "vêtements" que Trudeau portait. Un voyage qui est perçu par beaucoup d'électeurs comme un échec semble-t-il.

Ce n'est pas la première fois que le PLC connaît une baisse dans les sondages, mais la récente chute semble un peu plus importante. Il restera à voir si elle sera plus permanente que les précédentes.

Commençons par comparer les intentions pré- et post-voyage. Nous avons maintenant suffisamment de sondages faits par différentes firmes pour comparer le avant/après. Le tableau ci-dessous indique la variation du PLC dans ces sondages. Je compare firme par firme afin d'éliminer les effets de chacune.




Le PLC chute dans tous les sondages mais les comparaisons ne sont pas parfaites. Léger par exemple n'avait pas fait de sondage depuis fin novembre alors que Nanos fait une moyenne sur 4 semaines -donc inclut des observations avant et après le voyage dans le dernier sondage et la chute de 2 points pourrait sous-estimer l'effet. Abacus, Forum et, dans une moindre mesure Ipsos, nous fournissent les meilleurs estimations de l'effet. La moyenne pondérée donne moins de poids à Léger et Nanos. Si je n'utilisais que les trois sondages mentionnés, la baisse serait de de 4 points.

Comparons cela à l'évolution des Conservateurs.




Au total, on parle d'un "swing" de près de 8 points entre les deux partis. C'est une variation très importante avec possiblement des conséquences majeures en termes de sièges (voir ci-dessous).

Comparons cela à ce qui est arrivé depuis 2015. Le graphique ci-dessous, gracieuseté de Wikipédia, nous montrent que le PLC a essentiellement connu 3 chutes majeures et rapides depuis le début de 2017. La 1ere, entre mai et juin 2017 correspond essentiellement à l'arrivée d'Andrew Scheer à la tête des Conservateurs. La 2e, vers septembre-octobre de la même année avait été causé par la proposition de réforme fiscale des travailleurs autonomes -le gouvernement Trudeau avait en partie fait marche arrière après avoir observé le mécontentement.



La différence entre ces deux baisses et l'actuelle? Le PLC restait devant le PCC en moyenne -à condition de faire une moyenne sur plusieurs semaines. Or, tel que vous pouvez le voir sur le graphique, ce n'est pas le cas actuellement. Il faut cependant reconnaître que c'est aussi en partie due à une tendance à plus long terme qui voit le PLC en baisse et les Conservateurs en hausse.

Maintenant que nous avons établi le fait que le PLC et Trudeau sont effectivement à la baisse récemment, essayons de répondre à quelques interrogations:

1. La baisse est-elle vraiment causée uniquement par le voyage en Inde de la famille Trudeau?

Il semble bel et bien que ce soit, à tout le moins, une des raisons principales. La popularité du Premier Ministre a subit un coup. Le sondage Léger indique que 66% considèrent le voyage comme un échec par exemple.

Bien sûr, la période avant/après le voyage coincide aussi avec le budget. Ce dernier ne semble pas plaire aux électeurs avec seulement 29% de satisfaits selon Trudeau, toujours selon Léger. Ipsos nous montre des résultats similaire sur le fond (budget pas populaire, voyage en Inde manqué).

Certains pourront se demander s'il est logique que les électeurs répondent si fortement à ce qui était, sommes toutes, un faux-pas vestimentaire. On ne parle pas ici d'une réforme majeure ou de l'instauration d'une politique qui fera des milliers de perdants au pays. Non, le voyage en Inde n'aura logiquement pas vraiment de conséquences à long terme -ou même à court terme- sur la vie des Canadiens. Ce voyage a terni l'image de Justin Trudeau et certains accuseront les électeurs de baser leur vote sur des raisons "stupides" ou sans conséquence. Je ne suis pas ici pour débattre des mérite de cette position, mais remarquez que la popularité et l'image sont une lame à double tranchant. Trudeau est devenu Premier Ministre essentiellement grâce à sa popularité. Le PLC n'a pas gagné l'élection de 2015 en proposant des politiques que tout le monde aimait par exemple. Andrew Coyne abonde dans la même direction que moi.

Au final, l'effet observé est probablement un mélange du voyage en Inde et du budget.


2. L'effet va-t-il persister?

N'est-ce pas là la vraie question? La réponse est: je ne sais pas. Lors des deux précédentes baisses en 2017, le PLC avait rapidement rebondi pour reprendre une comfortable avance. Cela étant dit, il semble y avoir une légère tendance à long terme qui est négative pour le PLC. Aussi, il semblerait que le Premier Minister soit maintenant bien plus vulnérable qu'auparavant. Son image et sa popularité ont baissé et ont possiblement ouvert la porte à Andrew Scheer pour au moins nous offrir une élection compétitive en 2019. Cela dépendra cependant en grande partie du Québec où le Premier Ministre et son parti restent largement devant.




Projections

Quoiqu'il en en advienne, on me basant sur les sondages post-voyage, voici ce à quoi ressembleraient les projections actuelles.

À venir, il me faut les données par province du dernier Léger.

...

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »