Partielle dans Louis-Hébert: avantage PLQ

Ce lundi, une nouvelle élection complémentaire aura lieu dans Louis-Hébert. Depuis 2014, nous avons vraiment eu un nombre record d'élections partielles.

Cette élection a été marquée par pas mal d'histoires et de rebondissements concernant les candidats. Tant le PLQ que la CAQ ont dû changer de candidat par exemple!

Pour le PLQ, cela complique une tâche déjà possiblement difficile avec le départ d'un député de longue date, Sam Hamad. Ce dernier avait facilement remporté ce compté en 2014. Cependant, entre les affaires d'Hamad et la forte baisse du PLQ depuis la dernière élection, pourrait-il se produire une surprise? Regardons cela de plus près.

En me basant sur les sondages récents, j'ai le PLQ devant les autres, assez facilement. Et ces chiffres incluent des ajustments spécifics à cette partielle (voir ci-dessous). Vu qu'il s'agît d'une partielle, j'ai inclus davantage d'incertitude pour les simulations. Les projections sont ainsi:


Perdre un député de longue date peut coûter 2-5 points. Dans le cas particulier d'Hamad cependant, les chiffres ne semblent pas indiquer un fort effet personnel. Ses variations d'une élection à l'autre étaient relativement similaires à celle du parti à l'échelle de la province. En 2008, alors que le PLQ récoltait 42% des voix, il avait 49% dans son comté En 2014, avec le PLQ à 41.5%, il avait 49%... J'ai ainsi inclus un petit effet contre le PLQ (2 points) mais rien de plus.

D'autre part, la CAQ semble très élevée dans la région de Québec depuis quelques mois, plus élevée que ce que mon modèle (qui se base sur les intentions de vote provinciales) ne prédit. Je lui ai ainsi accordé un bonus de 2%. Cette partielle va en fait être un vrai test pour la CAQ, un parti qui jouit d'une poussée dans les sondages depuis quelques mois mais qui n'a pas été particulièrement impressionnante lors des partielles depuis 2014.

Le PQ n'est probablement pas dans le coup dans ce comté, alors je vais me concentrer sur le duel PLQ-CAQ.

QS voudra probablement montrer que les sondages le plaçant au-dessus des 15% sont réels. Pour se faire, un résultat au-dessus des 10% dans ce comté est nécessaire.

Le Parti Vert présente son chef, Alex Tyrrell... à nouveau! Ce parti semble complètement mort et son chef s'était déjà présenté dans Arthabaska et Gouin!

Il y a aussi le Parti Conservateur (qui continue d'être sondé vers les 2-3% chez Léger mais n'est même pas inclus chez Mainstreet...). Un résultats au-dessus des 3% est impératif pour ce parti dans cette région. Le dernier Léger le plaçait carrément à 8% dans la RMR de Québec, mais avec un très faible échantillon.

Revenons aux partis principaux et leurs candidats et allons au-delà des sondages.

Geneviève Guilbault, la candidate de la CAQ, n'a que 344 followers au moment d'écrire ce billet (vendredi soir, 1 heure du matin heure de l'Est)! Dans les faits, son compte Twitter ne m'est pas apparu en faisant une première recherche Google... Elle a 605 personnes sur sa page facebook.

Ihssane El Ghernati du PLQ a 409 sur facebook et 254 sur Twitter. Donc elle fait encore moins bien.

Juste pour comparer, le candidat Péquiste, Normand Beauregard ne semble carrément pas avoir de compte Twitter! (mise à jour: voilà son compte avec un grand total de... 53 abonnés!) Sa page facebook a 562 personnes cependant. Je ne comprends pas comment, en 2017, on peut être candidat d'un parti majeur et ne pas avoir de compte Twitter.

Quant à QS et son candidat Guillaume Boivin, il a 373 personnes sur facebook et lui aussi ne semble pas être sur Twitter...

Il semblerait donc que la CAQ ait possiblement une petite avance. Ou du moins ces chiffres montrent une CAQ dans le coup.

Google Trends ne nous est pas vraiment utile avec une faible volume de recherches pour ces candidats.

Il nous faut aussi penser à la participation qui joue souvent un rôle lors des partielles. 14.96% des électeurs ont voté par anticipation. En 2014, 33.43% des électeurs avaient voté par anticipation (et 83.66% au total). Ainsi, le 14.96% semble indiquer une participation en baisse de 50-60%, ce qui est assez typique des partielles. Cela est bon signe pour les projections. N'oublions pas cependant que les Libéraux ont tendance à faire sortir leur vote durant les partielles.

La CAQ se doit de faire une bonne performance dans Louis-Hébert. C'est bien beau être sondé 2e depuis des mois, les résultats dans les partielles depuis 2014 ont été mauvais. Souvenons-nous de l'échec de Legault de reprendre Saint-Jérôme du PQ. Si le PLQ remporte Louis-Hébert facilement lundi,il faudrait commencer à être sceptique du potentiel de la CAQ de prendre le pouvoir. Lundi représente un test pour Legault et les sondages.

En conclusion, le PLQ perd certes un député de longue date mais fait en général sortir son vote lorsque cela compte dans les partielles, donc cela pourrait fort bien s'annuler. Le PQ devrait faire un peu moins bien que prévu mais cela ne change rien à la vraie course. La CAQ ne connaît pas beaucoup de succès lors des partielles mais en même tempes est sondée haute à Québec et a une petite chance de créer une surprise.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »