Un (2e) regard sur la Présidentielle Française

Hier j'ai posté un long billet expliquant comment je simulais l'élection présidentielle française qui aura lieu le 23 avril. Les explications de ce billet sont toujours valables mais j'ai réalisé que j'avais fait une petite erreur dans mon code. Une erreur certes petite mais avec de grandes conséquences. Je trouvais mes résultats un peu étranges et j'ai passé la journée à essayer de trouver où était l'erreur.

En particulier, je trouvais bizarre que Macron n'ait pas une incertitude plus élevée que Le Pen. Macron devrait avoir un plancher plus faible (car moins de ses électeurs l'ont définitivement choisi) mais aussi un plafond plus élevé (car, étant au centre, il peut aller grapiller des voix un peu partout, ce que Marine Le Pen ne peut pas faire).

Au final, voici les distributions que j'aurais dues publier hier. Encore une fois, mes excuses.


Résultats possibles pour les 5 principaux candidats
au 1er tour de l'élection présidentielle de 2017

Macron en orange, Le Pen en gris, Fillon en bleu, Hamon en rose et Mélenchon en rouge

Comme vous pouvez le voir, Marine Le Pen (en gris) est fortement concentrée autour de 25%. Son électorat est fiable et a peu de chance de ne pas voter ou de changer d'avis. Macron (en orange) à l'inverse fait face à une incertitude bien plus importante. Si vous aimez les chiffres, l'écart-type de Macron est de près de 3 points alors que celui de Le Pen est de seulement 1.7 (le plus faible des 5 candidats).

Les chances de se retrouver au 2e tour sont les suivantes (ainsi que les intervalles de confiances à 95% pour les intentions de votes):

Probabilités de se retrouver au second tour ainsi que les intervalles de confiances (à 95%) pour les résultats au 1er tour

Il y a trois possibles second tours: Macron vs Le Pen (le plus probable avec 89% de chances d'arriver), Le Pen vs Fillon (9.6% des fois) et finalement Macron vs Fillon (1.5% des fois).

Quant à Hamon et Mélenchon, ce dernier a une distribution moins étendue car il est plus sur la gauche et a ainsi un potentiel d'électeurs un peu plus faibles. Cela étant dit, la campagne d'Hamon reste en chute libre et il ne serait pas surprenant que Mélenchon termine 4e. Actuellement les chances que cela se produise sont d'un tout petit peu moins de 50%.

Nous verrons si les semaines à venir permettront à François Fillon de remonter la pente, mais ses chances actuellement ne sont au moins pas nulles. Il bénéficie du fait que sa base est forte est (semble-t-il_ fortement décidée. Mais il reste qu'un résultat autre que Macron et Le Pen dans les deux premières positions représenterait une erreur majeure des sondages. Mon travail ici était de montrer à quel point cela était possible.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »