Course à la direction du PQ: est-ce que Cloutier a déjà gagné?

Source: TVA Nouvelles
La course à la direction au PQ est clairement lancée. La campagne sera longue jusqu'au 5 octobre, nous avons cependant assez d’information pour faire une petite analyse et émettre une prédiction avancée.

Nous avons eu trois sondages jusqu’à maintenant. Deux de Léger (7 mai et 10 juin) et un de SOM. Pour les Léger, la taille d’échantillon est très faible car il s’agît des réponses auprès des électeurs du PQ (ce qui n’est pas vraiment la même chose qu’un membre votant du PQ, mais enfin). Pour le SOM, je n’ai pas réussi à trouver si l’échantillon était uniquement auprès des sympathisants Péquistes. Je leur ai envoyé un courriel et j’attends la réponse.

Léger, 7mai
Léger, 10 juin
SOM, 2 juin
Alexandre Cloutier
27%
37%
25%
Jean-François Lisée
6%
15%
12%
Véronique Hivon
11%
14%
16%
Martine Ouellet
4%
7%
6%
Paul St-Pierre Plamandon
-
2%
-
Ne sais pas/Refus
23%
28%
41%
Bernard Drainville
15%
-
-
Jean-Martin Aussant
14%
-
-
Taille d'échantillon
249
245
1891





Première constatation : le grand nombre d’indécis (ou de refus de répondre/aucun). Il n’est de loin pas évident de savoir comment précéder avec ces derniers. On peut les répartir proportionnellement (ce qui revient soit à faire l’hypothèse qu’ils voteront comme les électeurs décidés ou alors que les indécis ne voteront pas du tout). Ou on peut y aller uniformément entre les 4 candidats principaux afin de refléter l’incertitude qui existe. J’ai fait la moyenne des deux méthodes pour le dernier Léger et le SOM. Voici les résultats :

Alexandre Cloutier
43%
Jean-François Lisée
21%
Véronique Hivon
23%
Martine Ouellet
13%
Paul St-Pierre Plamandon
1%

Deuxièmement, l’avance de Cloutier est considérable (et ma répartition semi-uniforme lui est défavorable). Et si les récentes courses à la direction (PQ, PLQ, PLC) sont d’aucune indication, celui qui prend la tête au début la conserve jusqu’à la fin. Sérieusement, l’avance de Cloutier est telle que je crois que cette course est déjà terminée.

Non seulement Alexandre Cloutier détient actuellement une avance importante, il est difficile de concevoir une situation où les voix de Véronique Hivon et Martin Ouellet se reporteraient sur Lisée (ou l’inverse). Pourquoi est-ce important ? Car le mode de scrutin choisi par le PQ est tel que si aucun candidat n’obtient la majorité des voix, on retire le candidat avec le moins de voix et on redistribue ses votes selon les deuxièmes choix exprimées par ses électeurs. Si les sondages disent vrais, Cloutier pourrait ne pas remporter une majorité dès le premier tour. Paul Saint-Pierre Plamandon (en partant du principe qu’il restera dans la course jusqu’à la fin) sera le premier éliminé mais il y aurait peu de voix à redistribuer. Martin Ouellet devrait subir le même sort juste après.

Il nous faut donc essayer de deviner sur qui se reporteraient les votes de Martine Ouellet. Pour se faire, j’ai étudié et comparé les positions des différents candidats sur la question de la souveraineté. J’ai aussi regardé l’info disponible dans les sondages. Ma conclusion est que Jean-François Lisée se retrouve bien seul dans son coin. Avec sa position unique et claire sur le référendum (i.e : ne pas en tenir un avant au moins 2022, c’est-à-dire dans un premier mandat), il est bien loin d’Hivon et Ouellet. Ouellet est la plus motivée pour un référendum entre les candidats alors qu’Hivon refuse de clairement se positionner sur le sujet, mais a montré un ton plus souverainiste que Cloutier.

Cloutier a l’avantage d’avoir la position « centriste ». Il ne dit ni oui ni non à un référendum. À voir les sondages, cette position ne semble pas lui faire de mal auprès des électeurs PQ. On peut s’en étonner quelque peu. Non seulement Cloutier a pratiquement la même position que celle qui avait coulé Pauline Marois en 2014 (le genre de position floue qui fait saliver les Libéraux), mais les sondages récents montrent que bien des électeurs, y compris chez le PQ, semblent d’avis qu’il ne faudrait pas faire de référendum lors d’un premier mandat (le sondage SOM indique que 50% des électeurs du PQ sont de cet avis alors que le Léger montre que cette position attirerait davantage d’électeurs qu’elle n’en repousserait). On peut légitimement se demander pourquoi Jean-François Lisée n’est pas plus élevé, mais il reste que si l’on parle de report de voix, on voit mal comment il serait le bénéficiaire des votes de Martine Ouellet. Au mieux ces électeurs n’auront pas de deuxième choix, au pire ils iraient chez Hivon ou Cloutier avant d’aller chez Lisée. On arrive à la même conclusion (même si c’est moins clair) si l’on compare le reste des positions des différents candidats. Lisée semble attirer les électeurs plus âgés par exemple alors qu’Hivon et Ouellet attirent les jeunes. Là aussi, on voit mal ces électeurs passer chez Lisée davantage que chez Cloutier.

Au final, je crois que Jean-François Lisée va continuer sa progression et finira probablement deuxième. Mais il n’arrivera pas à battre Cloutier. Lisée va bénéficier d’être le seul à proposer la solution « pas de référendum » mais ne pourra pas compter sur le report de beaucoup de votes. Il a certes bien progressé entre les deux sondages Léger, mais remarquez aussi que deux candidats ont aussi été retirés : Bernard Drainville et Jean-Martin Aussant. Drainville était à 15% et sa position référendaire était la même que Lisée. Ainsi, il est fort possible que ce dernier n’ait en fait juste récupérer la majorité des votes Drainville. Ce qui veut dire que la progression future est limitée aux indécis.

Aussi, remarquez que même si vous n’êtes pas en accord avec mes déductions sur le report des votes de Ouellet (et Hivon), il reste qu’Alexandre Cloutier a une telle avance qu’il n’a besoin que de quelques voix supplémentaires.

Cloutier a le profil idéal actuellement pour prédire une victoire. Il est en tête des sondages, il avait terminé 2e la dernière fois et il a la position « centriste » sur bien des enjeux. Il a aussi le plus de soutiens au sein des députés. Et les sondages montrent qu’il est celui qui ferait progresser le plus le PQ. En particulier, il semble pouvoir aller chercher des votes tant à QS qu’à la CAQ.

Je vais me garder une petite gêne car la course est encore longue, mais honnêtement, je crois qu’Alexandre Cloutier a déjà gagné. On verra si Jean-François Lisée peut générer un peu de « momentun » avec sa position mais il se doit de progresser rapidement alors.


Note : ce graphique du JdM est probablement l’un des pires que je n'aie jamais vus. En particulier, le « intention de vote » n’a pas de sens et il faut avoir le pdf de Léger pour comprendre ce que ces chiffres signifient.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »