Sur l'île de Montréal, c'est NPD vs PLC alors que le Bloc et Conservateurs chutent

Nous avons un nouveau sondage Mainstreet uniquement pour l'île de Montréal. C'est pratique car la taille d'échantillon est décente et il est rare que l'on ait cela pour une région dans une province lors des élections fédérales. Rappelons qu'il y a 18 sièges en jeu sur l'île. Ci-dessous vous avez les résultats sur l'île en 2011 ainsi que les intentions de vote selon le sondage, après répartition proportionnelle des indécis.



Comme vous pouvez le voir les Néo-Démocrates de Thomas Mulcair sont stables alors que les Libéraux de Trudeau sont en hausse. Les Conservateurs de Stephen Harper sont quasiment inexistants sur l'île alors que le Bloc continue sa dégringolade. Et si vous croyez que c'est en raison des anglophones, détrompez-vous. Le Bloc n'est qu'à 15% chez les franco (après répartition proportionnelle des indécis).

Est-ce que ce sondage confirme les sondages nationaux et provinciaux? Oui et non. Le NPD étant stable à l'échelle de la province, on n'est pas surpris de le voir stable sur l'île. Les Libéraux en hausse est aussi attendu. Cependant, celle-ci est supérieure à ce que l'on aurait pu croire.

En effet, les élections précédentes ont montré que le PLC était relativement stable à Montréal comparé au reste de la province. En d'autres termes, quand ce parti tombait partout, il tombait moins sur l'île. Or la moyenne des sondages récents nous montre un PLC aux alentours des 20% dans la Belle Province, soit une hausse de 6 points par rapport à 2011.

Une telle hausse à l'échelle de la province devrait se traduire par une hausse de moins de 6 points sur l'île (environ 4). Or ici, la hausse est de 9 points. Que se passe-t-il?

1. Il ne s'agît que d'un sondage et malgré la bonne taille d'échantillon, il n'est pas exact. En particulier il surestime le PLC. En même temps, Mainstreet n'est pas étranger à surestimer le PLC. L'année passée ils avaient en effet publié un sondage incroyablement détaillé, circonscription par circonscription à Montréal avec des résultats très favorables aux Liberaux. Le sondage n'est plus dispo sur leur site mais la discussion Reddit l'est.

2. Le PLC est en fait bien plus élevé que 20% au Québec. Ipsos les a à 25%, Abacus à 23% et Nanos à 26% sur les quatre dernières semaines. Il se peut ainsi que certaines firmes telles que Ekos ou Forum sous-estiment les Libéraux.

3. Les tendances passées ne sont plus valides. En particulier, l'arrivée de Justin Trudeau a peut-être fait en sorte que le PLC soit en hausse sur l'île, en particulier chez les anglophones. Si tel est le cas c'est bien, mais à moins que mon deuxième point ne soit vrai, cela veut aussi dire que le PLC est moins haut dans le reste du Québec. En effet, c'est comme ça qu'une moyenne fonctionne. Pour les Libéraux, être élevés à Montréal pourrait permettre d'avoir un vote très efficace mais cela baisse les chances d'être compétitif dans le reste de la province.

Si je devais parier, je dirais que la vérité combine probablement un peu des trois pistes de solutions. Si je vois d'autres indications que le PLC est en effet si élevé sur l'île, je ferai des ajustements au modèle. Actuellement, j'ai tous les partis assez proches à part le PLC que je semble sous-estimer un peu.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »