Estimer l'effet Legault

31 mars 2012: François Legault, le fondateur et chef de la CAQ a décidé de se présenter dans L'Assomption. Les projections actuelles, avec le PQ au-dessus des 30% et la CAQ a seulement 24% montrent que Legault perdrait dans sa circonscription. Cependant, le modèle ne tient pas compte du fait que Legault est le chef de son parti. Dès lors, il est raisonnable de penser que Legault pourrait faire mieux que projeté. Ce billet a pour but d'estimer si un tel effet Legault existe.

Lorsqu'il était au PQ, Legault se présentait dans Rousseau. Voici ses résultats lors des élections générales de 2003, 2007 et 2008. Je présente également la moyenne des résultats du PQ dans cette région [note: dans le model, Lanaudière et Laurentides forment une seule région], ainsi que le résultat provincial du PQ. Le score du PQ lors de l'élection partielle de 2009 est aussi présentée au-dessous.

Legault Moyenne du PQ dans les Laurentides PQ provincial
2003 47.85% 41.54% 33.24%
2007 41.78% 35.20% 28.35%
2008 56.77% 45.33% 35.17%
2009 57.03%




Legault a toujours été plus populaire que son parti dans la région des Laurentides, étant environ 6-points au-dessus de son parti (ou environ 15%). En 2008, cette avance a augmenté de beaucoup pour atteindre 11-points, ou 25%. Cependant, après le départ de Legault, le PQ a obtenu 57% lors de l'élection partielle dans cette circonscription. Bien sûr une élection partielle est différente (la participation est bien moindre par exemple), mais cela montre quand même que l'effet Legault n'était peut-être pas si important.

En moyenne, il semblerait que Legault était entre 15-20% au-dessus de son parti dans la région des Laurentides. Sa nouvelle circonscription se situe dans la même région. Il semble ainsi naturel d'imaginer que Legault continuera d'être plus populaire que son (nouveau) parti. Surtout qu'il en est maintenant le chef.

Au final, j'ai donc modifié le modèle ainsi: le résultat projeté de la CAQ dans ce comté est augmenté de 20%. Cela fait en sorte que Legault tourne toujours à environ 20% au-dessus de la moyenne de son parti dans cette région. Naturellement avec des pourcentages, si on augmente un parti de 20%, cela doit provenir de quelque part (i.e: les autres partis doivent perdre des votes). En l'occurrence, j'assume que 80% provient du PQ, son ancien parti. Le reste provenant des autres partis. Bien sûr, il s'agît d'une hypothèse et sans sondage dans ce comté précis, il sera presque impossible de déterminer l'ampleur exacte de l'effet Legault avant la prochaine élection. De plus, comme je l'ai déjà mentionné, Legault a non seulement changé de parti mais est maintenant le chef du sien. Cela signifie que l'avantage de 15-20% estimé ci-dessus pourrait sous- ou sur-estimer le vrai effet. Au final, je crois qu'il est raisonnable de "booster" Legault par rapport à son parti. De plus, on peut parier que la CAQ déploira beaucoup d'efforts dans ce comté afin de s'assurer que son chef ne perde pas, ce qui serait plutôt embarrassant. En même temps, le PQ va également travailler fort afin de battre son ancien ministre. Un "boost" de 20% me semble fort généreux et je me réserve le droit de modifier cela à l'avenir.

Au final, est-ce que cet "effet Legault" permet au chef de la CAQ de gagner son comté? La réponse est non.  Le PQ continue d'être projeté gagnant dans cette circonscription. Comme approximation, tant que le PQ aura une avance d'au moins 3 points au niveau provincial, Legault sera projeté perdant. Remarquez que la nouvelle carte électorale est favorable au PQ qui a augmenté légèrement son avance dans cette circonscription. Ainsi, la tâche de Legault n'est pas facile et je voudrais bien savoir pourquoi le chef de la CAQ a choisit cette circonscription.

Share this

Related Posts

Previous
Next Post »