Le PQ et QS à égalité (statistique)

Les sondages se suivent et la tendance se maintient: Le PQ continue sa baisse alors que Québec Solidaire poursuit sa progression. À tel point que selon le dernier sondage Mainstreet, ces deux partis sont maintenant à égalité statistique!

En effet, le PQ à 21% (parmi les électeurs décidant ou penchant) n'est pas statistiquement différent de QS à 19%.

Avant d'aller plus loin, une petite remarque technique. Le sondage comprend 1601 observations, incluant 23% d'indécis. Parmi ces derniers, certains "penchent" en faveur d'un parti. Mainstreet ne publie jamais cette question intermédiaire (ce qui est dommage) et ne nous montre que les données avant et après redistribution. Le problème est qu'en raison de ces "penchant" (leaning en anglais), la redistribution n'est pas proportionnelle. Pour preuve, ce mois-ci, le PQ est à 17% avant redistribution, soit 4 points devant QS à 13%. Or, cette avance de 4 points fond à 2 points après redistribution. Cela veut dire que QS a davantage d'électeurs penchant ou "mous". C'est tout à fait possible (le PQ à 17% n'a vraiment plus que les purs et durs) mais c'est un peu étrange et différent des autres sondages. Aussi, cela rend les calculs pour savoir si une différence est statistiquement significative plus compliqués. Il nous faut en effet "deviner" combien, parmi les 23% d'indécis, le sont encore après avoir enlevé les penchants.

Autre remarque technique: il doit y avoir une erreur dans le pdf. La CAQ est à 28% globalement mais à 28% chez les franco et 24% chez les non-franco. Une moyenne pondérée des franco et non-franco (donc 28% et 24%) ne peut PAS donner 28%. C'est juste impossible. Je sais que la pondération peut souvent introduire des trucs bizarres, mais ici c'est un peu trop. J'ai envoyé un courriel à Mainstreet et je mettrai à jour une fois la réponse obtenue. Il se peut que ce soit due à des arrondissements.

Mise à jour: J'ai eu ma réponse et c'est effectivement dû aux arrondissements. Et le fait qu'il s'agisse du sous-échantillon des décidés plus penchants. Donc pas d'erreur, même si cela reste un peu bizarre.

Le PLQ reste en tête à 33% alors que la CAQ est à 28%, confirmant ainsi son embellie depuis quelques mois et sa position d'alternative principale aux Libéraux. Comme d'habitude, Mainstreet n'inclut que les partis qui sont au-dessus de la marge d'erreur. Ainsi, il n'y a pas d'Option National, Parti Vert ou Parti Conservateur. C'est dommage mais je comprends leur position. J'aimerais cependant qu'ils incluent une catégorie "autre".

Chez les francophones, nous avons en fait une course à 4. Le PLQ et la CAQ sont tous les deux à 28% (après répartition), tandis que le PQ est à 24% et QS à 20%. 4 partis dans un écart de 8 points chez les francophones pourrait transformer le Québec en carte électorale imprévisible.

En termes de sièges, vous avez les projections ci-dessous (en ne se basant que sur ce sondage. Comme d'habitude, il est un peu difficile de faire une moyenne hors campagne électorale alors que nous n'avons que rarement des sondages).

Intentions de votes; Projections de sièges avec intervalles de confiance; Chances de remporter le plus de sièges

Le PLQ serait toujours le grand favori. Et je crois en fait qu'il y a de bonnes raisons de croire que les sondages actuels sous-estiment ce parti (ou que mes projections le fassent). Laissez-moi vous expliquer. Si vous regardez les sondages Mainstreet depuis quelques mois, vous remarquerez que le PLQ chez les non-franco est plutôt bas, avant répartition des indécis. Il est à seulement 47% ce mois-ci avec 32% d'indécis. Ces chiffres étaient de 41% et 41% en juin et de 51% et 32% en mai. En d'autres mots, le PLQ y est relativement bas et le nombre d'indécis y est très élevé.

Une fois les indécis (partiellement) répartis, le PLQ se retrouve ce mois-ci à 67% chez les non-franco (71% le mois passé et 77% en mai). 67% n'est pas très élevé (pour les Libéraux dans cette population, on s'entend). Ce 67% est cependant très similaire au 68% du dernier Léger chez les non-franco. La CAQ récolterait 24% des non-francophones, un chiffre assez incroyable.

Selon Claire Durand, le PLQ a en fait rafflé 93% du vote des non-francophones en 2014 (une élection marquée par les débats sur la Charte et un possible référendum, ce qui avait mobilisé cette population). Chez les franco, le PLQ aurait récolté 29%. Ainsi, le sondage Mainstreet ici nous montre un PLQ stable chez les franco par rapport à 2014 et en forte baisse chez les non-franco.

Cela peut créer deux problèmes potentiels. Le premier est que le sondage a tort et sous-estime le PLQ chez les non-franco. Par conséquent, il sous-estime le PLQ globalement (les non-franco représentent environ 20% des électeurs). Cela pourrait dire que le PLQ pourrait facilement être 2-3 points plus élevé globablement. L'autre problème, lié aux projections, serait que le PLQ soit vraiment bas chez les non-franco mais que cela ne cause aucun problème en termes de sièges. Imaginez une situation où le PLQ gagne tous les sièges dans l'ouest de l'île, mais au lieu de les gagner avec 80%, il ne les gagnerait qu'avec 50% (un peu comme la récente partielle dans Verdun où le PLQ n'a gagné que de peu). Si tel devait être le cas, mon modèle actuel sous-estimerait probablement le nombre de sièges pour le PLQ. Un PLQ stable chez les franco (avec en plus le PQ en chute libre et la CAQ pas assez en progression) et en baisse chez les non-franco pourrait en fait remporter une majorité.

Ce ne sont que des spéculations, mais il faudra possiblement en tenir compte en campagne électorale. En attendant, je suis un peu sceptique quant à la possibilité que les non-franco abandonnent vraiment le PLQ. En même temps, si cela devait arriver, force est de constater que la CAQ représente une menace réelle, bien davantage que le PQ (en raison de la position référendaire bien sûr).

Aussi, cela veut dire que la CAQ n'est peut-être pas aussi compétive que le 28% le laisse penser. Si sa progression vient des non-franco, cela ne se traduira pas vraiment en sièges.

Quoiqu'il en soit, revenons au duel PQ-QS. Le PQ conserverait un avantage certain en termes de sièges, mais QS a maintenant des chances non-nulles de remporter davantage de sièges. Les probabilités sont d'environ 2% que QS gagne autant ou davantage de comtés que le PQ. Oui c'est faible mais le simple fait que ce ne soit pas 0% est assez sidérant.

À 19%, Québec Solidaire se rapproche de la fameuse zone payante.



Nous ne sommes honnêtement pas très loin d'une "vague orange". La question est bien sûr de savoir si QS pourra se maintenir aussi haut d'ici l'élection. Après tout, ce n'est pas la même chose d'être à 19% au milieu de l'été quand les gens ne paient pas attention. Et on peut aussi se dire que si QS continue de grimper, que les électeurs vont commencer à regarder le programme de plus près (ce qui peut parfois ne pas être favorable). Mais pour l'instant, l'effet GND (ou GND and Manon Massée) reste au plus fort.

Regardez les projections ci-dessous et concentrez-vous sur les circonscriptions dans l'est de l'île de Montréal. Le PQ ne se sauve que dans Pointes-aux-Trembles et encore, son avance n'est que d'environ 4 points. Le chef du PQ, Lisée, se retrouve avec 3% de chances de gagner son propre siège dans Rosemont!

Mainstreet a un graphique intéressant, nous montrant les intentions de vote en fonction du vote en 2014. On peut y voir que le PLQ perd 20% de ses électeurs qui sont maintenant chez la CAQ alors que le PQ en perd 21% au profit de QS! En même temps, ces données sont en générale moins précises car les électeurs ont tendance à mal se souvenir de leur vote passé. Il reste que ce graphique confirme les chiffres généraux et ont du sens. Pour la CAQ, conserver 93% des ses électeurs serait phénoménal (rappelons qu'il s'agît d'un parti bien moins établi).



En conclusion, c'est l'été et la prochaine élection est encore loin (du moins en théorie, je pense sincèrement que les Libéraux doivent envisager une élection anticipée; Et oui cela est possible malgré la loi sur les élections à dates fixes). Il reste que le PQ aurait bien besoin d'une bonne nouvelle.


Si vous voulez les projections détaillées, elles sont ci-dessous. ON, les Verts et le PCQ sont à 0% dans ce sondage. Naturellement, je ne crois pas que ces trois partis soient vraiment à 0% mais ce billet était consacré au dernier sondage Mainstreet.





Share this

Related Posts

Previous
Next Post »