La course au PQ est presque parfaitement 50/50!

La course au PQ est presque parfaitement 50/50!
Crop semble enfin avoir décidé de sonder la course au PQ et les résultats montrent Jean-François Lisée et Alexandre Cloutier au coude à coude auprès des partisans PQ (pas des membres votants, donc ce sondage a les mêmes problèmes que les précédents) avec respectivement 36% et 37% des voix, alors que Ouellet reste troisième à 22%. Comparé au sondage Léger du début du mois, on voit Cloutier chuter et Lisée en forte progression.

Aussi, alors que Léger montrait qu'une majorité des partisans Ouellet se rallieraient à Cloutier en 2e choix, Crop montre que Lisée a un léger avantage.

Maintenant, les deux sondages ont des tailles d'échantillons un peu ridicules aux alentours des 200 observations. Pour les 2e choix, on en a même moins car environ 1/4 ne sont pas encore décidés. Cela signifie par exemple que nous avons 30 répondants pour Ouellet qui connaissent leur 2e choix. Vous pouvez presque collecter les mêmes données en passant 2h devant une épicerie à demander aux passants ce qu'ils pensent. Il nous faut se souvenir qu'il y a une énorme incertitude même après ces sondages. Aussi, contrairement à Léger, Crop ne nous fournit que les résultats après répartition. Cela veut dire que cette répartition est probablement proportionnelle et un peu différente de ce que je faisais avec les autres sondages.

Quant au financement, notre deuxième source principale d'information, là aussi Jean-François Lisée progresse et est en fait en tête, tant en termes du nombre de donateurs que du montant total récolté. Cloutier semble faire du sur-place depuis ce mois de septembre alors que Ouellet est elle aussi en forte progression. En effet, si l'on regarde la période du 11 au 22 septembre (ce matin), Cloutier a ajouté 112 dons pour un montant de $7440, Lisée a +182 et $16,585 (donc des montants importants, contrairement à son début de campagne) et Ouellet est en feu avec +212 et $15,141.

Ajoutez à cela le fait que Lisée a ralié plusieurs députés au cours des deux dernières semaines et il est assez évident que la course au PQ est différente. Est-ce que Lisée est devant? Possiblement. Il reste 2e chez Crop (ce qui fait que Cloutier a été sondé premier dans absolument tous les sondages) mais le momentum est définitivement avec Lisée (et Ouellet pour le financement).

Le tableau ci-dessous récpitule les deux récents sondages et les aprts du financement (une fois répartis les montants d'Hivon).

Leger 1er sept.
Crop 22 sept.
Moyenne sondages*
Financement au 22 sept.**
Cloutier
45.9%
37.0%
40%
29.6%
Lisée
28.1%
36.0%
33%
34.3%
Ouellet
22.5%
22.0%
22%
21.4%
Plamondon
3.5%
5.0%
4%
14.6%
*Moyenne pondérée avec 2/3 du poids donné au plus récent sondage
**Après répartition non proportionnelle du financement de Véronique Hivon

Le financement d'Hivon a été réparti non-proportionnellement car nous avons plusieurs raisons de croire que les votes Hivon se reportent davantage sur Ouellet et Lisée (tendances sondages et financement depuis le retrait d'Hivon)

Pour les 2e voix, j'ai aussi fait la moyenne entre le Léger et Crop. Oui le Crop est plus récent mais les tailles d'échantillon sont trop petites. Même en combinant les deux, il reste beaucoup d'incertitude. Et nous en tenons compte lors des simulations.

Ces dernières nous donne maintenant les scénarios suivant à chaque tour:


1er tour
2e tour
3e tour
Cloutier
35%
36%
49.7%
Lisée
34%
38%
50.3%
Ouellet
22%
25%

Plamondon
9.5%



En termes de chances de gagner, Cloutier est maintenant à 49% de chances contre un peu plus de 50% pour Lisée. Ouellet n'est pas à 0 mais à 0.02% (4 simulations sur 20000). Une énorme différence par rapport aux 95% de chances accordés à Cloutier il ya  deux semaines!

La course est ainsi incroyablement serrée actuellement! Lisée récupère bien davantage des votes Plamondon mais il récupère un peu moins des votes Ouellet (encore une fois, le sondage Crop montre Lisée un peu en avance auprès des partisans Ouellet alors que Léger donnait l'avantage net à Cloutier; Je fais une moyenne car les tailles d'échantillon sont vraiment, vraiment faibles).

La remontée de Lisée est remarquable. Premièrement, ces courses à la direction ont tendance à avoir un meneur dès le début et personne ne peut remonter. Mais Lisée commençait bien loin avec moins d'opinions favorables au sein des électeurs PQ (seulement 52% contre 70% pour Cloutier et 68% pour Hivon) et bien davantage d'opinions défavorables (30%!). Son pari de faire campagne contre un référendum lors d'un 1er mandat l'a isolé dans cette course mais il semblerait que cette position était la bonne. Et cela est logique, les sondages montrent que les électeurs du PQ sont davantage préoccupés par battre le PLQ en 2018 que par organiser un référendum au plus vite.

Le prochain débat est dimanche (25 septembre) et je suis sûr que nous aurons une fin de campagne très chaude et agitée.

Si vous cherchez l'article qui donne 95% de chances à Cloutier...


Il est ici, sur le site de l'Actualité. Ces probabilités ont été mentionnées plusieurs fois depuis la fin de semaine puisque Jean-François Lisée les a citées lors du débat. Mais la plupart des sites ne font que reporter mon nom et pas le lien vers l'article.


Aussi, que ce soit clair, ce sont les probabilités en date du 9 septembre. Je ferai une mise à jour avant le scrutin en octobre.

Qui, au PQ, est le mieux placé pour récupérer les votes CAQ?

Qui, au PQ, est le mieux placé pour récupérer les votes CAQ?
Lors de cette fin de semaine, La Presse publiait un article montrant qu'un PQ dirigé par Alexandre Cloutier ferait mieux que s'il avait Jean-François Lisée ou Martine Ouellet à sa tête. L'interprétation étant que Cloutier avait davantage de succès à séduire les électeurs de la CAQ. En particulier, la démarche "identitaire" de Lisée ne fonctionnerait pas.

C'est une question intéressante car il est évident que si le PQ veut reprendre le pouvoir, il se devra de récupérer une bonne partie des votes CAQ, en particulier dans le 450.

Donc, qui est le mieux placé entre les trois candidats mentionnés (désolé mais Plamondon est juste trop loin derrière) pour faire mal à la CAQ? La réponse courte: aucun, du moins pour l'instant. Laissez-moi m'expliquer.

La CAQ, qui englobe la défunte ADQ, est souvent vue comme un parti nationaliste mais pas souverainiste. Ce n'est pas faux mais alors que l'ADQ avait parfois jusqu'à 50% de souverainistes parmis ses électeurs, la CAQ est maintenant très fortement fédéraliste avec seulement 30% de ses électeurs actuels qui voteraient OUI. Une des raisons est bien sûr que le OUI a baissé au cours des dernière années, mais le parti lui-même a changé. Lors de la dernière élection, les électeurs CAQ se distinguaient des électeurs PQ en s'intéressant essentiellement à l'économie et surtout aux finances publiques. Vous pouvez constater cela par vous-mêmes ici, ici ou encore ici.

Si vous utilisez le premier lien (le sondage Léger), vous pouvez voir que les CAQuistes se ne préoccupaient presque pas de la Charte ou de la tenue d'un référendum. À l'image de François Legault, il semblerait que ses électeurs soient passés à autre chose.

Ainsi, si le ou la prochain(e) chef du PQ veut séduire ses électeurs, cela devrait passer par parler davantage des finances publiques, de la dette ou des taxes. Or, aucun des candidat PQ actuel n'a vraiment ce profil.

Alexandre Cloutier veut éliminer certains avantages fiscaux des grandes entreprises et taxer les ventes en ligne. Pas de quoi vraiment intéresser les électeurs CAQ. Pas sûr que les familles du 450 sont ben chaudes à l'idée de payer davantage de TVQ sur les achats faits sur Ebay.com ou Amazon.com. Cloutier veut aussi créer des emplois (qui ne le veut pas?) dans toutes les régions et conserver les sièges sociaux au Québec. Là encore, pas vraiment la même chose que le projet CAQ, bien que François Legault n'a pas toujours été constant sur ses positions. Cloutier semble être contre les déficits budgétaires, mais il irait chercher l'argent avec davantage d'impôts (pour les entreprises), mais il a aussi montré qu'il était d'accord avec le report de l'équilibre budgétaire.

Jean-François Lisée était l'un des opposants connus au fameux Manifeste pou un Québec Lucide. Il se voit plutôt comme de la "gauche efficace". Sur sa page de ses propositions, il ne parle que du pourquoi il ne veut pas de référendum lors du premier mandat. Il a déjà proposé privatiser partiellement Hydro-Québec, une position qui semblerait à première vue digne de la CAQ (là encore, Legault n'a pas toujours été constant). Il s'est aussi montré critique de l'austérité libérale.

Quant à Martine Ouellet, elle ne parle quasiment jamais des enjeux chers à la CAQ. Et sa position référendaire fait en sorte que la grande majorité de ces électeurs ne seront pas intéressés.

Dans les faits, vous aurez bien de la misère à trouver des propositions des candidats à la direction du PQ concernant les thèmes importants pour la CAQ. Et c'est normal, ces candidats essaient actuellement de devenir chef du PQ, pas de remporter une élection générale. Le sondage "leaké" par le camp Cloutier est sympa mais ne nous dit pas grand chose. La plupart des électeurs CAQ ne suivent pas cette course. Il se peut fort bien que certains électeurs CAQ déclarent voter PQ si Cloutier est chef car ils ont entendu que ce dernier était en tête (pensez concous de popularité) et avait ainsi davantage de chances de battre le PLQ. On peut imaginer plein de scénarios pour expliquer les petites différences (essentiellement pas significatives) mentionnées dans le sondage. Mais cela ne vaut pas grand chose. Aussi, les sondages ont généralement montré que Cloutier était le chef préféré des partisans de tous les partis, y compris la CAQ. Mais Cloutier fait moins bien auprès de ces électeurs qu'auprès de ceux du PQ (32% vs 39% selon le dernier Léger par exemple) alors que Lisée reçoit en général le même niveau d'appuis. On peut donc faire plusieurs interprétations de ces chiffres.

Aussi, bien que les électeurs CAQ (du moins en 2014) ne semblaient pas vraiment intéressés par les questions identitaires, Legault a quand même proposé d'accepter moins d'immigrants, une position similaire à celle de Lisée. Finalement, Lisée parle continuellement de l'importance de battre le PLQ avant de parler de souveraineté. Cet objectif devrait séduire les CAQuistes aussi. Cloutier a essentiellement la même position référendaire que Marois et je ne vois pas comment cela pourrait convaincre les électeurs de la CAQ (note: Cloutier a dit qu'il laisserait la décision de tenir un référendum ou non au Conseil National du PQ. Je suis prêt à parier que ce Conseil décidera de ne pas tenir de référendum lors du premier mandat et ainsi Cloutier aura une position plus claire lors de la campagne générale; Je vous laisse débattre quant à savoir s'il est normal de faire campagne au PQ sans se prononcer).

En conclusion, je ne vois actuellement aucune raison de penser que l'un des trois candidats PQ soit mieux placé pour séduire les électeurs de la CAQ. Cela ne veut pas dire que le gagnant ne réussira pas à faire cela lors de la prochaine campagne, mais nous n'avons simplement pas l'information disponible en ce moment. PKP avait le bon profil (et les chiffres le montraient bien), mais pas les candidats de cette année. Il faut cependant remarquer que les électeurs CAQ du 450 ne sont pas très idéologiques. Ces fameuses familles peuvent voter CAQ au provincial et NPD au fédéral. Ces électeurs sont volatiles et ils peuvent être facilement séduits. La seule chose qui, selon moi, n'est vraiment pas attrayant pour eux est de parler de référendum. Donc Lisée n'est pas dans une mauvaise position (en plus de vraiment répéter vouloir battre les Libéraux). Quant à Cloutier, cela dépendra de la décision prise par le Conseil National.

Une course à 3 au PQ?

Une course à 3 au PQ?
Nous n'avons toujours pas de nouveau sondage concernant la course à la direction du PQ. Crop a bien publié (ou plutôt partagé certains chiffres via les journaux sans fournir le pdf au complet, comme d'habitude avec Crop) un sondage il y a deux semaines, mais celui-ci ne comportait aucune question sur la course. Je ne comprends pas trop. Après tout, tant qu'à faire le sondage, autant ajouter une ou deux questions sur la course actuelle. Quant à Léger, son président m'a assuré qu'il y aurait un sondage d'ici peu. Et ce sondage demandera les deuxièmes choix, une information qui devrait se révéler essentielle.

Quoiqu'il en soit, la course continue. Véronique Hivon s'est retirée la semaine passée pour des raisons de santé alors que trois des quatre candidats restant accusent l'établissement du PQ de favoritisme envers Cloutier.

Hier, le duo Duhaime-Drainville du FM93 avaient des chiffres de pointage obtenus auprès du camp Hivon juste avant qu'elle se retire. Selon ces chiffres, Cloutier serait à 30%, Lisée à 30% également et Hivon à 23%. Après, ces chiffres de pointage sont fournis par (ou obtenus auprès) un des candidats. Autant dire qu'on peut faire mieux en terme de source. En même temps, on peut faire valoir que ces chiffres sont au moins au sein du PQ, à l'inverse des sondages qui ont comme cible la population en générale. Et le camp Hivon n'a plus vraiment de raison de "spinner" ces chiffres.

Est-ce que ces chiffres sont crédibles? Ma réponse courte est oui. Par expérience, ces pointages ont tendance à surestimer le camp qui les fait (dans le cas présent, Véronique Hivon), mais ils peuvent être valides si faits correctement (Québec Solidaire par exemple avait des pointages très précis lors de la dernière élection dans Sainte-Marie-Saint-Jacques en 2014).

De plus, j'ai mis à jour mes données sur le financement, telles que fournies par le DGEQ. Par rapport à mon dernier article du mois de juillet, il y a quelques changements. Mais tout d'abord, voici les données (note: il y avaient de petites erreurs dans le tableau d'hier, tel que remarqué dans les commentaires. Voici la version mise-à-jour et correcte; Les différences sont vraiment minimimes cependant mais il n'y a pas de raison de conserver le tableau avec des erreurs).

Nombre de donateurs
Donation moyenne
Montants récoltés
% du total
Alexandre Cloutier
731
98
72002
29%
Jean-François Lisée
710
93
65910
26%
Véronique Hivon
361
124
44902
18%
Martine Ouellet
539
81
43609
17%
Paul Saint-Pierre Plamondon
276
91
25131
10%
Total
251553

La principale différence est qu'Alexandre Cloutier a maintenant une donation moyenne bien plus proche des autres candidats. En effet, Cloutier bénéficiait en juillet d'une donation moyenne de $181 (près du double de Lisée) mais avait bien moins de donations. Alexandre Cloutier a maintenant plus de donateurs que les autres candidats et sa moyenne a fortement baissé. J'imagine que son camp a modifié quelque peu sa stratégie de financement. De manière générale, ces données du financement montrent un resserement de la course comparé au mois de juillet.

Rappelez-vous que les courses à la direction récentes ont montré une forte corrélation entre le financement et le résultat final. Si cela devait s'avérer être le cas cette fois-ci, nous voyons une course assez serrée. Ce ne sont pas exactement les chiffres obtenus auprès du camp Hivon, mais c'est assez proche.

Maintenant, la grande question est bien sûr de savoir ce qui arrivera des votes/partisans de Véronique Hivon. J'ai déjà argumenté que les partisans d'Hivon et Ouellet étaient probablement plus proches de Cloutier que de Lisée. Je maintiens cette position mais je me réjouis de voir les données du prochain sondage Léger. Dépendemment de qui reçoit ces votes comme deuxième choix, on pourrait avoir Cloutier ou Lisée largement en tête ou encore Martine Ouellet de retour dans la course. Réalistiquement, le départ d'Hivon a probablement donné lieu à une course à deux. Mais là encore, attendons le prochain sondage.

Aussi, le récent sondage Crop montrait la souveraineté très basse avec seulement 30% pour le OUI. Le Québec est ainsi bien loin des préoccupations référendaires et on imaginerait que Jean-François Lisée, le seul candidat ouvertement contre un référendum lors du premier mandat, devrait en bénéficier. En même temps, les courses à la direction attirent en général les militants plus fervents. Cette course en particulier ne semble pas susciter beaucoup d'intérêt (le financement total est incroyablement faible et largement en-dessous de la précédente course au PQ -qui avait PKP on l'admet- ou de celle du PLQ en 2013 par exemple).

Pour conclure, est-ce qu'Alexandre Cloutier est toujours favori? Oui. Il a le plus de dons et a récolté le plus d'argent. Il est soutenu par l'établissement du PQ et se retrouve attaqué par les trois autres candidats (en général un signe qu'on est en tête). Il reste aussi mieux placé pour récolter davantage de second votes que Lisée, du moins en théorie. Par contre son avance a probablement fondu depuis les derniers sondages et il aura besoin de ce report des voix des autres candidats. Un dernier tour Cloutier-Lisée est maintenant très probable.

À noter que Paul Saint-Pierre Plamondon a bien augmenté son financement durant les deux derniers mois et pourrait se retrouver en position intéressante. Il sera en effet probablement le premier candidat éliminé et ses votes seront reportés selon les 2e choix. S'il a vraiment près de 10% des votes, il va sûrement se faire courtiser par les trois autres candidats.