25 octobre 2012: Justin Trudeau donnerait 40 sièges au PLC (Vraiment?)

25 octobre 2012: Justin Trudeau donnerait 40 sièges au PLC (Vraiment?)
Je travaille toujours sur les prochains modèles. Je me concentre actuellement sur le modèle fédéral non pas car c'est celui qui sera utilisé en premier (les prochaines élections fédérales seront normalement en 2015) mais car les élections fédérales fournissent beaucoup de variations différentes (NPD qui grimpe, PCC qui monte et qui baisse, etc) et cela me permet d'expérimenter avec un modèle plus sophistiqué. En particulier, le prochain objectif est de tenir compte d'où vient la variation. Par exemple, si le PLC augmente de 2 points au Québec, la situation est fort différente si ce 2 points provient du NPD ou du PCC. Lorsque le Bloc perdait des plumes aux Conservateurs (entre 2004 et 2006), le Bloc baissait beaucoup à Québec. À l'inverse, lorsque le Bloc perdait ses votes au profit du NPD, la formation souverainiste était relativement plus stable à Québec. Cela a du sens et j'ai bon espoir de pouvoir tenir compte de cela à l'avenir.

Quoiqu'il en soit, voici les projections pour le Québec en utilisant le sondage Crop de ce matin. Ce dernier montre un étonnamment très gros boost pour le PLC si Justin Trudeau en était le chef (ce qui est relativement très probable à l'heure actuelle). Je dis étonnamment car 1) un boost de 15-20 points est rare pour un nouveau chef et 2) j'avoue être très surpris de voir la popularité de Justin Trudeau auprès de l'électorat Québécois. Je peux comprendre que certains fédéralistes de l'Ouest de l'île lâchent le NPD pour retourner au PLC, mais de là à voir ce parti premier avec 36%, il y a une grande marge!

Sièges projetés au Québec avec Justin Trudeau à la tête du PLC:

PLC: 40
NPD: 27
PCC: 6
Bloc: 2

Svpl, souvenez-vous que ces projections sont ultra préliminaires. Le modèle n'est de loin pas terminé. Néanmoins, cela donne une relativement bonne idée des gains potentiels pour les Libéraux au Québec. En reprenant la première place (ce qui n'était plus arrivé depuis... 2000?) et en reléguant le NPD à 30%, le PLC serait en mesure de devenir le premier parti au Québec en termes de sièges, un phénomène qui n'était plus arrivée depuis des décennies. Voici les projections détaillées. Comme vous pouvez le voir, même la présentation des résultats est préliminaire. Pour comparaisons, sans Justin Trudeau, les sièges seraient:

PLC: 12
NPD: 54
PCC: 7
Bloc: 2

Une différence de 16 points qui se transformeraient en +28 sièges. Et pour le NPD, une chute de 8 points et  27 sièges. Brutal.

L'arrivée de Trudeau permettrait aux Libéraux de non seulement reconquérir presque toute l'île de Montréal, mais également de redevenir compétitif ailleurs. D'autant plus que la hausse du PLC se fait presque entièrement aux dépends du NPD. Le PCC perds certes 5 points mais ses sièges ont été remportés avec de telles majorité qu'ils restent projetés pour ce parti.

Nous verrons bien si cette tendance se maintient au cours de la course à la chefferie et après. Si le PLC peut bénéficier d'une telle hausse au Québec et en Ontario, alors il se pourrait que ce parti ait enfin trouvé son "sauveur" après avoir utilisé un nombre important de chefs au cours des 7 dernières années.