31 août 2012: Le paradoxe Outaouais pour les Libéraux

31 août 2012: Le paradoxe Outaouais pour les Libéraux
La région de l'Outaouais est traditionnellement une région favorable au PLQ. Entre 2003 et 2008, le parti de Jean Charest y a remporté les cinq comtés, souvent avec des majorités confortables. Cependant, le PLQ n'y a pas été stable, loin de là. Entre 2003 et 2007, c'est même la région où le PLQ y avait perdu le plus de points. En effet, alors que la baisse provinciale était de 13 points, le PLQ avait baissé de 16 points en moyenne en Outaouais. Et lorsque le PLQ avait progressé de 9 points entre 2007 et 2008, ce parti avait en général augmenté davantage dans les 5 comtés de cette région.

C'est ce que j'appelle le paradoxe de l'Outaouais pour les Libéraux. Une région où le PLQ y est élevé et peut balayer tous les comtés, mais en même temps être susceptible de baisser considérablement. Étant donné la baisse énorme que le PLQ connaît d'après les sondages, il est fort possible que l'Outaouais soit une région catastrophique pour Jean Charest mardi soir.

31 août 2012: Nouveau sondage Crop montre le PQ minoritaire

31 août 2012: Nouveau sondage Crop montre le PQ minoritaire
Le dernier sondage Crop nous montre un gouvernement PQ minoritaire (entrez les chiffres dans le simulateur pour vous en convaincre). Ce sondage est somme toute très stable. Tous les sondeurs semblent maintenant s'entendre sur la situation: le PQ en tête, à 32-33%, la CAQ deuxième à 28% et le PLQ troisième à 26%. Je sais que certaines personnes se concentrent vraiment sur le terme minoritaire ou majoritaire, mais dans les faits, que le modèle donne le PQ à 63 ou à 62, la situation est la même. Je comprends que la situation serait fort différente le mardi au soir, mais le modèle est là pour vous donner une idée générale de l'état de la situation, dans chaque comté. Un comté en plus ou en moins, c'est pas mal imprévisible. Il faut ainsi retenir ceci des projections actuelles: le PQ formerait le prochain gouvernement. Ce dernier serait minoritaire ou majoritaire, c'est vraiment serré. Le PLQ et la CAQ se disputeront la deuxième place.

Ce sondage montre aussi une montée de QS qui se retrouverait carrément à 9%. Après le 8% du sondage Forum d'hier, il semble y avoir une vraie tendance là derrière. À 9%, QS est dans la course dans Laurier-Dorion. Je pense qu'il est maintenant pas mal établi que le 4 septembre, la formation d'Amir Khadir et Françoise David pourra espérer entre 2 et 4 députés. Ça prendra de gros efforts de ce parti, tout comme élire Khadir en 2008 n'avait pas été facile, mais c'est tout à fait possible. 4 comtés qui pourraient bien nous tenir éveiller mardi prochain et qui auront potentiellement un impact sur le résultat final.

J'ajouterai ce sondage à la moyenne générale après le dernier Léger que l'on devrait avoir durant la fin de semaine. J'imagine que ce seront les derniers sondages avant l'élection de mardi, à moins que Forum ou une firme anglophone n'en publie un autre.

Au fait, quand l'expert de Crop parle d'un "plancher de 30 sièges" pour la CAQ, je le trouve vraiment optimiste. Oui la CAQ est élevée, surtout à Québec et dans le 450, mais je ne mettrais pas son plancher aussi haut. N'oublions pas également que le PQ détient une bonne avance chez les franco, alors que l'ADQ en 2007 avait terminé première chez les franco. Cela devrait remettre les choses en perspectives.

31 août 2012: Quelques commentaires

31 août 2012: Quelques commentaires
Tout d'abord, je me dois de parler un peu du sondage Forum vu que je n'ai pas eu le temps de le faire hier. Comme je l'ai déjà mentionné, la bonne nouvelle (du moins en ce qui a trait à la prévision de cette élection) est que Forum a maintenant des résultats similaires aux deux autres sondeurs. Après les résultats pour le moins étranges de la semaine passée, cela fait du bien d'avoir les sondeurs qui s'entendent. J'ai ajouté ce sondage à la moyenne et mis-à-jour les projections générales ci-contre. Grâce à ce sondage, le PLQ conforte légèrement sa 2e place (j'ai aussi fait une petite modification dans Hull en raison du sondage local. J'ai légèrement augmenté le résultat du candidat PLQ, au détriment du candidat CAQ). À remarquer que la répartition régionale du vote du sondage Forum est vraiment, vraiment proche de mes projections, en particulier dans le grand Montréal et la région de Québec.

Un tableau que j'aime beaucoup (et que Forum est le seul à fournir) est celui présentant les intentions de votes selon le vote de 2008. Comme d'habitude on remarque que la CAQ ne récupère pas tout l'ADQ, mais seulement environ 60%. Un chiffre que je trouve très surprenant est le 24% d'électeurs QS en 2008 qui voteraient maintenant PQ. Étant donné que Québec Solidaire est sondé bien plus haut qu'il y a 4 ans, on pourrait s'attendre à un meilleur taux de rétention de ce parti. En fait, à regarder ce tableau, on en arrive à la conclusion suivante: Le PQ a perdu un peu de votes chez la CAQ mais compense par les ajouts provenant de QS et de l'ADQ. Le PLQ en revanche perd des plumes en faveur de la CAQ mais n'a pas vraiment de sources pour compenser, d'où la chute dans les intentions de votes provinciales. Quant à QS, ils perdraient pas mal de leurs électeurs au PQ et à la CAQ, mais compensent par des afflux d'un peu partout.

Je m'amuserai aujourd'hui à faire des projections où, au lieu d'utiliser mon modèle habituel qui se base sur les intentions de votes globales, je redistribuerai les votes de 2008 dans chaque comté selon le tableau Forum. On verra si cela fait beaucoup de différence.

Outre le sondage Forum, mon texte aujourd'hui sur le blogue élection du JdM montre qu'il est plutôt rare qu'un parti augmente dans un comté quand ce parti baisse au niveau provincial (ou vice versa). L'article sera disponible ici dès 9h, heure du Québec. Je trouve cela pertinent car quand je vois les nombreux sondages locaux où le PQ serait en fait plus élevé qu'en 2008, je me dis que cela serait étrange quand c'est arrivé si rarement par le passé. À moins bien sûr que le PQ soit sous-estimé dans les sondages nationaux.

Plus tard dans la journée, je parlerai de ce que j'appelle le paradoxe Outaouais pour le PLQ. Il s'agît en effet d'une région où ce parti est en général fort élevé, mais c'est aussi une région où Les libéraux sont très volatiles.

Une note sur les commentaires

Une note sur les commentaires
Je ne modère pas automatiquement les commentaires car je fais confiance aux individus. Cependant, il semble y avoir eu un virage pour le pire dans les commentaires récemment. Pas tous, loin de là, mais c'est en particulier le cas pour le billet sur le sondage Forum.

Je tiens à conserver ce site le moins partisan que possible. Je n'ai rien contre un bon débat, même partisans, entre lecteurs de ce blogue, mais quand cela tourne aux insultes et attaques gratuites, je ne peux tolérer cela.

Ainsi, à partir de maintenant, je me réserve le droit de retirer les commentaires que je jugerai non-appropriés. Vous pouvez toujours venir ici et commenter, et même défendre vos couleurs, mais faites-le dans le respect. Il y a largement assez de sites internet où vous pouvez vous livrer à des commentaires plus partisans. Ceci est un site de projections.

Merci de votre compréhension.

30 août 2012: Nouveau sondage Forum, en accord avec Crop/Léger pour une fois!

30 août 2012: Nouveau sondage Forum, en accord avec Crop/Léger pour une fois!
Un début de billet pour vous mentionner le dernier sondage Forum qui, une fois n'est pas coutume, montre la même chose que les autres sondeurs. Ben hâte de lire leur justification pour la chute de 7 points du PLQ cependant lol La vraie explication devrait être: "notre dernier sondage était dans le champ", mais ça n'arrivera pas. À noter la taille énorme de l'échantillon, 2600.

Je ferai une analyse détaillée plus tard, j'avoue que j'avais déjà quelque chose de planifié pour cette après-midi. En attendant vous pouvez toujours utiliser ces chiffres dans le simulateur.

29 août 2012: Quelques modifications pour QS

29 août 2012: Quelques modifications pour QS
Québec Solidaire n'est pas le parti le plus facile à projeter. Les "grands" partis sont plus faciles car au cours des 3 dernières élections, ils ont connu de grandes variations. Ça aide considérablement pour estimer les coefficients régionaux. Pour QS, si la variation 2003-2007 était "ok", la variation entre 07 et 08 est presque zéro. Cependant, entre ces deux élections, QS avait néanmoins réussi à concentrer son vote plus efficacement. Cela avait permis à Amir Khadir de se faire élire, à Françoise David de se rapprocher et à d'autres candidats de presque doubler leurs scores dans leurs comtés.

Ainsi, pour QS, gagner ou non un comté est plus une question d'organisation locale et de campagne ciblée, que de gruger des points au niveau provincial. Le modèle donne certes déjà une prime à ce parti dans Montréal Est, mais cela pourrait ne pas être suffisant.

Regardons en particulier les deux comtés que QS pourraient remporter en plus de Mercier et Gouin (qui sont, selon moi, acquis à la cause de QS): Laurier-Dorion et Sainte-Marie-Saint-Jacques.

Dans Laurier-Dorion, entre 2007 et 2008, QS est passé de 8% à 13%. En utilisant simplement la variation provinciale de 0.14%, on n'aurait jamais pu prédire un tel saut. Le bonus de QS provient intégralement du PQ qui était passé de 36% à 34% malgré une hausse au niveau provincial.

Dans Sainte-Marie-Saint-Jacques, la hausse principale est survenue entre 03 et 08. Entre 2007 et 2008, la hausse est d'environ 1 point, donc supérieure à la moyenne nationale mais pas incroyablement amplifiée.

Dans les deux cas, QS se retrouve donc au-dessus de ce qu'on aurait pu prédire. La question est vraiment de déterminer si ce parti peut refaire le coup cette fois-ci et concentrer une bonne part de sa hausse dans ces deux comtés.

QS m'a gracieusement fourni leurs pointages dans ces deux comtés. Un grand merci pour ça (en passant, chers membres du PLQ, je suis preneur des pointages n'importe où mais en particulier dans Sherbrooke! Bon je sais bien que ce site n'est pas très fréquenté par les Libéraux lol). Je ne suis pas naïf, je sais fort bien que des pointages de parti, ce n'est pas la même chose que de vrais sondages ou qu'une élection. Néanmoins, les chiffres observés me laisse à croire que Québec Solidaire est effectivement plus élevé que prévu dans ces comtés.

Prendre Sainte-Marie-Saint-Jacques serait une énorme performance cependant. On parle d'un comté où le PQ y avait presque remporté une majorité absolue! Laurier-Dorion est une autre histoire par contre. On peut déjà se souvenir de la surprise il y a quelques années quand le PQ avait remporté cette circonscription lors d'une partielle. De plus, un facteur favorable à QS est le fait qu'il ne suffit que d'environ 30% pour remporter ce siège, en raison de la division du vote.

Au final, j'ai ainsi décidé de donner un bonus de 5 points dans chaque comté, pris essentiellement au PQ. Ajoutez à cela le 4-5% projeté des Verts, une projection probablement trop généreuse pour ce parti que je crois sur-estimé dans les sondages. Les électeurs Verts ont d'ailleurs QS (et la CAQ) comme principaux deuxième choix. Dans ce comté spécifiquement, je peux imaginer qu'il y aura du vote stratégique chez ces partisans. Il y a aussi ON, mais ses électeurs semblent plus partagés entre QS et le PQ. Ainsi, il est difficile de prédire ce qui arriverait en cas de vote stratégique.

Avec ce bonus, QS est maintenant projeté au-dessus des 20%. Cela n'est toujours pas suffisant pour remporter le comté, mais cela rend la formation de Françoise David et Amir Khadir plus compétitive. La semaine prochaine, ce sera définitivement l'un des comtés à surveiller. J'accorde aussi un avantage de 5 points à QS dans SMSJ, mais cela laisse quand même le PQ bien en tête. Toutefois, QS peut être très efficace et surprenant lorsqu'ils décident de se concentrer dans un comté, alors on ne sait jamais. En plus, il n'y a pas de candidat Vert dans SMSJ. Or, s'il y en avait un, les projections le placerait à environ 5-6%. Si j'ai fait le choix de ne pas redistribuer les votes du parti Vert dans chaque comté, je le fais dans celui-ci. Il est difficile d'estimer le report des votes Verts (dans le sondage Léger, nous avons... 16 répondants Verts dans le tableau sur les 2e choix lol), mais je redistribue 40% à QS. Choix arbitraire mais qui permet à ce parti de gagner 1-2 points et qui serait logique avec du vote stratégique. Le reste du parti Vert est distribué proportionnellement.

Les projections seront mises-à-jour prochainement, mais le simulateur le sera ce soir.

29 août 2012: Député sortant ne se représentant pas

29 août 2012: Député sortant ne se représentant pas
À voir les différences dans les deux sondages faits en Outaouais dans Hull et Papineau, et après avoir lu un commentaire m'indiquant que ce n'était pas le même député sortant dans Papineau, cela m'a donnée l'idée d'estimer cela. Après tout, à l'heure actuelle, la variation dans un comté est une fonction de la variation provinciale, de la région et du fait d'avoir remporté le comté lors de la précédente élection. Cependant, cette dernière variable ne dépend pas du fait que la personne élue se représente, c'est vraiment le parti.

Je suis donc retourné à mes estimations et j'ai regardé si cela faisait une différence quand le député sortant ne se représentait pas. Après quelques essaies, j'en suis venu à la conclusion que le mieux était d'inclure une variable dichotomique (variable qui ne prend que deux valeurs, 1 et 0, ou succès et échec si vous préférez) pour indiquer qu'un parti avait perdu son député entre les deux élections. Je ne peux faire cette analyse que pour le PLQ et le PQ. l'ADQ n'ayant jamais connu cela.

Au final, il y a donc deux effets. Le premier est de combien la variation provinciale est atténuée/augmentée dans les comtés détenus par le parti en question. L'autre est indépendant de la variation provinciale et est davantage un ajustement pour tenir compte du départ du député sortant.

Pour le PLQ, tenir compte du fait que le député sortant ne se représente pas ne fait virtuellement aucune différence. Un député Libéral ne se représentant pas ne coûte en moyenne que 0.5 point à son parti. Le fait d'avoir remporté cette circonscription lors de la dernière élection n'est pas non plus très significatif. Cela réduit un peu la variation, ce qui signifie que le PLQ est plus résistant dans ces comtés, mais de très peu. Ainsi, les électeurs Libéraux semblent bel et bien voter pour le parti (ou le chef) et non pour le candidat local. Et une fois qu'on a tenu compte de la région, il semble que cela soit suffisant.

Pour le PQ, le fait de détenir un comté fait en sorte que la variation y est en fait amplifiée! Ce qui est très étrange (le PQ a perdu davantage entre 03 et 07 dans les comtés remportés en 2003, et a augmenté davantage entre 07 et 08 dans ceux gagnés en 2007). Rappelez-vous que cet effet est estimé en tenant compte de la région. Par contre, un député péquiste qui ne se représente pas entraîne une perte de 3 points de pourcentages en moyenne. Le fait que le PQ ait davantage de députés dans les régions rurales pourrait expliquer cela. En effet, l'importance du candidat est en général plus grande en région qu'à Montréal par exemple.

Faites attention cependant, ces effets sont des moyennes. Il y aura toujours des cas spéciaux où un parti ne remportait un comté seulement grâce à la popularité de son candidat (pensez RdL avec Mario Dumont). Il se peut aussi que l'effet soit parfois positif lorsque le député sortant est remplacé par un candidat vedette.

Pour cette année, cela signifie que le PQ sera potentiellement affecté dans quelques comtés, dont Crémazie. Mais l'avance dans ce comté est suffisant pour que le PQ se permette de perdre quelques points. Cela pourrait faire plus mal dans Nicolet-Bécancour cependant.

29 août 2012: Sondages locaux et commentaires

29 août 2012: Sondages locaux et commentaires
Une petite vague de sondages faits dans quelques circonscriptions.

Commençons par celle du Premier Ministre, Sherbrokke. Les deux sondages précédents faits par Segma montraient le PQ largement en avance, le nouveau Forum nous montre au contraire une lutte serrée. Les projections ont le PQ devant, avec une avance entre ces deux firmes. Je suppose que c'est un bon signe vu que Segma semble toujours sur-estimer un peu le PQ alors que Forum sur-estime le PLQ.

Le même sondage Forum nous montre que Saint-François a une légère avance du PQ. Là encore moins que les projections, mais Forum a probablement le PLQ bien plus élevé provincialement. Finalement, le dernier sondage Forum dans Orford montre une autre lutte serrée avec avantage PLQ, alors que le modèle a une lutte serrée avec avantage PQ.

Ces sondages Forum nous laissent à penser que le PLQ est peut-être plus élevé au niveau provincial qu'on ne pourrait le croire.

Ensuite Trois-Rivières. Nous avions déjà eu un sondage Segma montrant la candidate Péquiste en tête, un nouveau sondage Cible recherche-TVA nous confirme cela. À remarquer que les projections sont plutôt proches du sondage Cible recherche mais pas tant que ça du Segma, en particulier pour la CAQ. Mais la CAQ semble systématiquement plus basse chez Segma que partout ailleurs (pour vous en convaincre, regardez les sondages de débuts de campagne faits dans les comtés du Saguenay-Lac-Saint-Jean et comparez les appuis de la CAQ à la répartition régionale de Léger... À noter cependant ce (petit) sondage Baromètre qui montrait au contraire le PLQ en tête (et après on se demande pourquoi je n'aime pas les sondages locaux! lol). Petit échantillon mais vous savez quoi? C'est la seule firme qui rapporte les marges d'erreur correctement, donc bon...

Ensuite un sondage Segma dans Taschereau montrant une bonne avance péquiste, ce qui confirme mes projections et devraient en surprendre plus d'un puisque, pour des raisons qui me sont quelque peu inconnues, tout le monde semble s'attendre à une défaite péquiste dans ce comté.

Dans Brome-Missisquoi, il semble bien que Pierre Paradis soit en danger, pointant carrément à la 3e place, mais c'est très serrée.

Finalement, allons un peu en Outaouais où les résultats sont un peu contradictoires. Dans Hull, le PLQ semble fort bien résister (j'en avais parlé dans les commentaires au billet d'hier). À l'inverse dans Papineau, le PQ détiendrait une bonne avance. Comment expliquer que dans un comté dans cette région le PLQ résisterait si bien mais dans l'autre il s'écroulerait (dans les deux comtés ce parti avait récolté 51% en 2008, mais dans Hull, il ne perdrait que 12 points alors qu'il en perdait 24 dans Papineau)? Soit des effets locaux, soit que ces sondages locaux ont une volatilité un peu trop grande à mon goût.

28 août 2012: projections mises à jour avec le dernier Crop

Avec le nouveau sondage Crop de ce matin, il semble clair que le PLQ n'a plus aucune chance de remporter le scrutin la semaine prochaine. La CAQ continue sa progression et peut maintenant envisager non seulement d'empêcher une majorité péquiste, mais également de devenir l'opposition officielle.

Les projections sont disponibles en cliquant sur l'image ici à droite, sous "projections générales". À remarquer que j'ai modifié un tout petit peu le modèle afin de refléter la relative faiblesse de la CAQ dans le centre du Québec (les sondages locaux à Trois-Rivières ou Saint-Maurice montrent en effet que la CAQ ne performe pas aussi bien que prévu dans cette région).

Mon article sur le blogue élections 2012 du JdM. Comme d'habitude, je compléterai ce billet avec davantage d'analyse un peu plus tard.

[Mise-à-jour]
Comme je viens de le dire en entrevue à midi info, il y a actuellement 37 luttes serrées. C'est un nombre un peu plus élevé que lors des précédentes élections et largement suffisant pour décider le sort de cette élection. Et pour la première fois de cette campagne, la CAQ est impliquée dans davantage de luttes que le PLQ (26 contre 22), un signe de la compétitivité accrue de ce parti. Est-ce que la CAQ réussira là où l'ADQ avait échoué, à savoir remporter une majorité de ces luttes serrées? Si oui, la CAQ a une réelle chance de terminer deuxième.

Pour le PQ, toute sa stratégie de campagne semble avoir été faite afin de ne pas perdre d'appuis, mais pas forcément d'en gagner. En gros, rester à 32-34%, ce qui devrait être suffisant pour reprendre le pouvoir. Je l'ai déjà dit mais cette stratégie fonctionne tant et aussi longtemps que les deux autres partis se divisent. Le PLQ à 30% est de toutes manières pas très compétitif chez les franco, et la CAQ à 24% est trop basse. Or, si la CAQ continue sur sa lancée, la stratégie péquiste pourrait s'avérer coûteuse d'ici une semaine. Si vous regardez du sport, le PQ a joué en défense toute la partie afin de protéger son avance, mais risque de se faire compter un but dans la dernière minute. Et par but, je ne parle pas de finir deuxième, mais bien de manquer la majorité.

La principale différence entre le Crop et le dernier Léger est dans le 450. Crop a la CAQ bien plus proche du PQ que Léger. J'espère que le dernier sondage Léger (probablement pour la fin de semaine prochaine) aura à nouveau un grand échantillon afin de pouvoir regarder les intentions de votes régionales.

27 août 2012: Segma donne la CAQ en avance à Québec, mais moins que chez Léger

27 août 2012: Segma donne la CAQ en avance à Québec, mais moins que chez Léger
Selon le sondage Segma-La Presse, la CAQ est en tête à Québec. Le parti de François Legault y aurait 34%, le PLQ 29% et le PQ 24%. Une domination caquiste pas mal inférieure au dernier sondage Léger où ce parti obtenait pas moins de 46%, loin devant le PQ (24%) et le PLQ carrément troisième à 23%.

Les chiffres Segma sont plus en ligne avec les projections qui donnent la CAQ à 35%, le PLQ à 28% et le PQ à 26%. En fait, il m'était impossible (avec les pourcentages provinciaux) de recréer les chiffres du sondage Léger dans la région de la capitale nationale. De plus, Segma le note bien: le PLQ a perdu 11 point dans cette région depuis 2008. Donc bien moins que la variation provinciale d'environ -15 points. Cela me conforte dans mon hypothèse que le PLQ a récupéré une partie de l'ADQ dans cette région. Même si naturellement, cela ne suffit pas (plus) à Jean Charest pour y remporter des sièges.

Au fait, il est intéressant de remarquer que la CAQ semble essentiellement progresser à Québec durant cette campagne, malgré une campagne qui me semblait davantage ciblée sur le 450. Mais bon, je suis sûr que François Legault ne dira pas non aux nombreux députés de cette région.

25 août 2012: Nouveau sondage Léger montre une situation très stable


Ma première analyse disponible sur le blogue élection du JdM. Ce billet offre une analyse plus approfondie.

Je dirais que le fait marquant de ce sondage est la nette domination de la CAQ à Québec. Léger a toujours eu le parti de François Legault élevé dans ce coin de pays (et généralement plus élevé que les autres sondeurs), mais l'avance est considérable et le PLQ est carrément troisième!

Mais au-delà de cette avance accrue à Québec, tout est vraiment très, très stable. Si vous comparez les deux derniers sondages Léger, presque tous les chiffres sont semblables, des votes franco aux seconds choix. Et à voir l'absence de réel gagnant au débat, cela n'est pas très étonnant. À moins que le Crop ne vienne nous donner des chiffres très différents, je crois qu'il ne faudra pas s'attendre à de grands bouleversement durant la dernière semaine. Pour illustrer à quel point la situation est potentiellement définie, regardons la part des choix définitifs.

Regardez le tableau en page 10. Vous pouvez y voir le degré de certitude des partisans de chaque parti. Le PQ est solide avec près de 80% d'appuis "sûrs", le PLQ et la CAQ ne sont qu'à environ 70% et QS à seulement 48%. Qu'arriverait-il si tous ceux sans choix définitif changeait d'opinion? Regardons-y de plus près en utilisant ce tableau et les données sur les 2e choix. Bien sûr, le calcul ici est une approximation car il part du principe que les second choix des "définitifs" et "non-définitifs" sont les mêmes, ce qui n'est probablement pas le cas. Néanmoins, on fait avec ce qu'on a.

Si on redistribue 18% des votes du PQ selon les seconds choix, on obtient ces nouvelles intentions de vote (après tenir compte naturellement des électeurs sans second choix qui ne voteraient simplement pas):

PLQ: 27.6%
PQ: 26.9%
CAQ: 29.1
QS: 9.4%
Vert: 2.2%
ON: 3.1%

Cela donnerait CAQ minoritaire (essayez-le dans le simulateur). Donc le PQ n'est pas 100% sûr de gagner, mais avoir tous ses partisans non-définitifs changer de bord est naturellement complètement irréaliste. Poussons l'exercice à sa conclusion logique en redistribuant les non-définitifs de tout le monde. Voici le résultat:

PLQ: 23.8%
PQ: 34.6%
CAQ: 26.6%
QS: 8.2%
Vert: 2.4%
ON: 3.3%

Ainsi, le PQ conforterait en fait son avance. Cela se produit car davantage de "non-définitifs" existent pour les autres partis et ainsi le PQ reçoit davantage de votes qu'il n'en perd. Le PLQ est perdant car il ne bénéficie que de peu de seconds choix. Au final comme on peut le voir, à moins d'un évènement majeur ou du report massif d'électeurs CAQ vers le PLQ (ou vice-versa), ou encore si les partisans PQ restent chez eux le 4 septembre, le PQ est pas mal assuré de terminer 1er. Ce parti a été premier depuis le début de la campagne (sauf bien sûr chez Forum...) et ses partisans sont les plus sûrs de leurs choix. La victoire devrait donc revenir à Pauline Marois qui serait élue Première Ministre le 4 septembre. La vraie question est plutôt de savoir si elle aura une Assemblée Nationale avec une majorité péquiste ou non.

24 août 2012: quelques sondages locaux

24 août 2012: quelques sondages locaux
Segma continue de faire des sondages locaux dans quelques comtés. Nous avons ainsi un 2e sondage dans Sherbrook et un premier dans Saint-Maurice.

Dans Sherbrook, Segma continue d'avoir Jean Charest perdant avec seulement 33% contre 45% pour le candidat Péquiste. La CAQ serait très loin derrière à 10%. Une petite remontée pour Charest mais un écart qui reste important. Les projections (qui commencent cependant à dater vu qu'elles utilisent des sondages vieux d'une semaine et plus) ont le PQ à 36% et le PLQ à 30%. Il y a une surestimation du la CAQ qui était déjà présente la première fois. Il se peut que les anti-Charest se réunissent tous au PQ et cela affecte ainsi la CAQ car l'ADq y avait fait 7% en 2008. Or la CAq est quand même 10 points au-dessus de ce parti au niveau provincial, on pourrait donc s'attendre à une progression un peu plus grande. Mais bon, au final nous avons le bon gagnant.

Dans Saint-Maurice, le PQ y est largement en tête avec 42% des voix, contre 26% au PLQ et 22% à la CAQ. En appliquant les marges d'erreurs, le modèle fonctionne plutôt bien. En fait, les projections sont encore plus justes si l'on utilise les chiffres du sondage interne du PQ où ce dernier est à 35%, le PLQ à 30% et la CAQ tombant à 23%.

Entre le Forum, le sondage interne et ces sondages locaux, une tendance semble se dégager: le PQ est solidement en tête. Le PLQ remonte cependant et cela se fait aux dépends de la CAQ. Il semble que le Premier Ministre ait mieux profité des débats que François Legault.

Bien sûr les prochains sondages provinciaux nous aideront à déterminer si cela est vraiment le cas.

24 août 2012: Et si le PLQ n'existait plus?

24 août 2012: Et si le PLQ n'existait plus?
Un petit phantasme probablement pour une partie des lecteurs de ce blogue. La simulation est disponible sur le blogue élections 2012 du JdM. Comme d.habitude, prenez ces simulations comme un simple exercice pour satisfaire votre curiosité (et écrire des billets quotidiens sur un blogue parlant de projections sans nouveau sondage). La semaine prochaine: si la CAQ n'existait pas.
Svpl, ne twitter pas que je projette le PLQ de disparaître lol

MàJ: Lien corrigé, désolé il semble que cela pose parfois problème lorsque j'écris le texte à l'avance et que je planifie l'heure de diffusion. Mes excuses pour cela.

22 août 2012: à quel point la CAQ=ADQ et les effets sur les projections

22 août 2012: à quel point la CAQ=ADQ et les effets sur les projections
L'une des clés pour projeter cette élection est de savoir ce qui est arrivée à l'ADQ. Le modèle part en effet du principe que si un parti ne bouge pas au niveau provincial, alors ce dernier ne bouge dans aucun comté. C'est une hypothèse qui fonctionne relativement bien. Cependant, cela pose des problèmes quand un parti disparaît et un nouveau arrive.
Avec la CAQ, la méthode facile serait de dire: ADQ=CAQ, ainsi cette dernière "commence" à 16.7% et voilà. Sauf que cela serait une simplification plutôt grossière. Dans ce billet, je vais montrer pourquoi je ne pense pas que l'ADQ=CAQ et les effets sur les projections. La première partie est instructive mais la deuxième est technique.

Regardons tout d'abord les sondages de fin 2011 lorsque la CAQ a été créée (en tant que parti) et que l'ADQ a disparu/fusionnée avec. Le 18 octobre 2011, l'ADQ est remontée (après avoir chutée plutôt bas après le départ de Mario Dumont) à 18%. C'est avant que Léger n'inclut la CAQ comme choix de réponse. Lorsque Léger offre le choix du parti de François Legault, on voit que l'ADQ perd environ 50% de son soutien. Sauf dans la région de Québec où seulement 25% rejoignent la Coalition directement.
Entre Octobre et Décembre, Léger continue d'offrir les deux choix et le parti de Legault trône en tête alors que l'ADQ reste à 8% environ. Ensuite vient la fusion et Léger ne propose plus que la CAQ. Or cette dernière n'augmente pas incroyablement avec la disparition/fusion de l'ADQ. Bien sûr il n'est pas facile de comparer. Il se peut que la CAQ ait été à seulement 30% ce mois-ci et c'est en fait les nouveaux venus de l'ADQ qui lui permettent de se maintenir à 35%. Mais dans les faits, le PQ semble recueillir une partie des adéquistes orphelins.
Crop avait moins de sondages durant cette période, ou du moins avec moins d'information.

Regardons plus récemment. Les sondages Forum nous permettent de voir les intentions de votes actuelles en fonction du vote de 2008. Les deux derniers sondages montrent que seulement 55-60% des Adéquistes de 2008 auraient rejoint la CAQ. Une chiffre faible compte-tenu que la Coalition est sondée bien plus élevée que le résultat de l'ADQ il y a 4 ans. En effet, il est normal que le PLQ ne conserve que 67% puisque mathématiquement, ce parti ne pourrait pas conserver 100% avec sa chute dans les intentions de votes. Le PQ, qui est relativement stable entre maintenant et 2008, garderait 75% de ses électeurs. Ainsi, il semble bien qu'il y ait une portion non négligeable d'anciens adéquistes qui n'ont pas suivi leur parti et ne voteraient pas Legault. Et il semble que ce soit davantage le cas dans la région de Québec qu'ailleurs.

À quel point cela influence-t-il les projections? Avant de répondre, il faut bien comprendre une chose. Que la CAQ ait conservé 100% ou 0%, il faut que si ce parti est sondé à (par exemple) à 25% (ou entré dans le modèle à 25%), que ce modèle projette ce parti à 25% en moyenne. Sinon cela n'a pas de sens. Ainsi, eu importe la part conservée de l'ADQ, cela ne cause pas une sous ou sur-estimation de ce parti. Ce que cela influence cependant est la répartition régionale de ces votes. Si la CAQ a conservé 100%, ce parti commence à 16.7% et son vote est essentiellement concentré à Québec. Et donc la variation provinciale est de 25%-16.7%=7.3%. Dans l'autre cas, si la CAQ a conservé 0%, ce parti commence à 0% et la variation provinciale est de 25%.
La question est donc de transposer cette variation provinciale dans chaque comté. C'est là qu'on entre en territoire inconnu. Le modèle utilise les résultats des élections précédentes afin d'estimer des coefficients de variation régionaux, ainsi que le fait d'être le candidat sortant. Or pour la CAQ, nous n'avons pas de données précédentes. Le compromis adopté par le modèle est de faire une moyenne entre une variation purement linéaire (une hausse de 1 point au niveau provinciale entraîne une hausse de 1 point partout) et les coefficients de la défunte ADQ (donc la variation est amplifiée à Québec et le 450, atténuée à Montréal p. ex). L'interprétation est que la CAQ séduit en partie les mêmes électeurs que l'ADQ, mais est moins concentrée dans son soutien. Cela m'a semblé comme un compromis raisonnable.

Si vous voulez voir les effets, voici une version "avancée" du simulateur où vous pouvez entrer non seulement les pourcentages provinciaux, mais également la part de l'ADQ conservée (ou reprise) par chaque parti, dans quelques régions. Rappelez-vous que plus vous partez du principe que la CAQ a conservé une part importante de l'ADQ, et moins la variation provinciale est importante. À l'inverse, si vous mettez davantage de votes ADQ allant au PLQ, ce parti commence non pas à 42% mais plus élevé et sa variation provinciale est plus grande. Encore une fois, cela ne change pas le niveau de soutien en moyenne, mais la répartition régionale de ce soutien.
Vous pouvez ainsi comprendre pourquoi ce paramètre a une importance cruciale pour estimer correctement la CAQ. Par exemple, lors de la dernière révision majeure du modèle, je n'ai en fait que fait en sorte que la CAQ conserve moins à Québec (au profit du PLQ) et davantage dans le 450. Cela ne cause pas des changements de 10-15%, mais assez de petites variations pour changer le gagnant dans quelques comtés. Cela fait en sorte que le PLQ est plus compétitif que prévu à Québec mais que la CAQ est plus élevée dans le 450.

Amusez-vous ainsi avec le simulateur avancé si cela vous intéresse. Vous ne pouvez régler la part de l'ADQ seulement pour les trois principaux partis cependant. Les valeurs de départ sont les valeurs du modèle. Elles peuvent être modifiées plus tard, mais ces valeurs ont été choisies afin de refléter du mieux possible la répartition régionale des votes selon les sondages. En moyenne, la CAQ conserve 75%, le PLQ récupère un peu moins de 10% (mais davantage à Québec) et le PQ un peu davantage en moyenne. C'est à vous de vous assurer que vous ne redistribuiez pas davantage que 100% des votes ADQ cependant. Sachez également qu'en raison de la concentration du vote ADQ dans la grande région de Québec (et Appalaches), modifier le % pour cette région a une influence bien plus importante que si vous modifiez le % pour l'île de Montréal.

À quand de nouvelles projections basées sur tous les sondages?

À quand de nouvelles projections basées sur tous les sondages?
Si vous vous demandez pourquoi les projections ci-contre n'ont pas été changées malgré le dernier sondage Forum, c'est pour deux raisons principalement.

1) Je ne mets pas à jour les projections générales à chaque sondage, j'attends d'avoir 2-3 nouveaux. Par contre, je fais un article pour chaque sondage et vous pouvez naturellement toujours utiliser le simulateur (donc vous êtes moins dépendants de moi). Et contrairement à d'autres sites, je ne vais pas changer complètement mes projections en me basant seulement sur un sondage publié dans le NP.

2) Je n'inclurai ce sondage Forum que s'il est confirmé au moins en partie par Crop/Léger. Tout comme je n'avais pas inclus le sondage Forum du début de campagne.

22 août 2012: Nouveau sondage Forum avec de nouveau des chiffres pour le moins étranges

22 août 2012: Nouveau sondage Forum avec de nouveau des chiffres pour le moins étranges
Le sondage hebdomadaire de Forum est sorti (pas de pdf pour l'instant, juste l'article du NP) et il semble qu'après la semaine passée où Forum était en accord (globalement) avec Léger/Crop, ils retombent dans leurs habitudes d'avoir des intentions de votes très différentes.

Le PLQ y est en effet en tête et confortablement avec 35%, devant le PQ qui chuterait tout à coup à 29%! La CAQ reste stable à 24%, QS grimpe à 9% et Option Nationale est enfin incluse et recueillerait 1%. Les Verts complètent le tableau avec 2%.

Soyons honnêtes ici, je crois sincèrement que Forum est dans le champ, purement et simplement. À moins de voir les prochains Léger/Crop nous montrer la même chose, je ne vois pas comment expliquer que les Libéraux remontent ainsi. Le débat des chefs? J'en doute vraiment. Pas que Charest ait fait une mauvaise performance mais je n'ai personnellement rien vu qui expliquerait cet incroyablement inversement de tendances. Le sondage a été fait lundi, donc avant le premier face à face sur TVA.

Soyons honnêtes, il est normal d'avoir des sondages "off" de temps à autres. Après tout, en théorie on devrait avoir cela 1 fois sur 20. Mais souvent les maisons de sondages ne publieront simplement pas ces sondages étranges ou différents (je me souviens cependant d'un sondage il y a quelques années avec les Verts fédéraux premier au Québec, ayant progressé de genre 30 points en un mois lol). Ici, je trouve que Forum est un peu complaisant en attribuant le renversement de tendance au débat. Après tout, seulement 18% des sondés donnent Charest comme gagnant du débat! Me semble que l'analyse de Forum est rendue non-valide directement en lisant cela.

À noter que concernant le débat, Françoise David est vue comme ayant gagnée par 40% des sondées. Vient ensuite Charest avec 18%, François Legault à 9% et Pauline Marois à 8%. Donc oui Charest aurait mieux fait que Marois, mais de là à inverser une tendance lourde et faire perdre 6 points (selon le dernier Forum) au Parti Québécois? Je reste sceptique.

Au final, si vous êtes un partisan Libéral, bonne nouvelle! Je suppose. Mais réalistiquement, il y a peu de chances que ce sondage soit vrai. Tout au plus je prendrais ce sondage comme une indication que la chute de Jean Charest est terminée.

Quoiqu'il en soit, si vous utilisez ces chiffres dans le simulateur,vous obtenez ceci:

PLQ: 66
PQ: 40
CAQ: 17
Vert: 0
QS: 2
ON: 0

Et oui, en à peine une semaine et un seul débat, on passerait de PQ presque majo à PLQ majoritaire. Les débats peuvent parfois influencer fortement les intentions de vote, mais les effets sont en général plus lents à prendre. Cela sera intéressant de voir si ce sondage fait davantage parler de lui. Après tout les médias Québécois ont tendance à ignorer les sondages Forum (qui ne sont même pas publiés en français).

Dans les faits, je souhaite presque que Forum continue d'avoir des chiffres différents. Ainsi l'élection nous permettra de décider si les sondages internet (Crop/Léger) sont meilleurs ou pas que les sondages faits par téléphones (Forum).

[Mise-à-jour]
Juste un peu de math pour évaluer si le nouveau Forum peut être relativisé avec les marges d'erreurs. Vu la taille d'échantillon (1600 les deux fois), cela signifie que la marge d'erreur du PQ/PLQ, deux partis aux environ de 30-35%, est d'environ 2.3%. Lors du Forum de la semaine passée, Le PQ était à 35% et le PLQ à 31%.

La chute de 6 points du PQ est largement significative. Dans les faits, si on fait les calculs correctement, tout changement de plus de 3.3% serait significatif (1.41 fois la marge d'erreur qui était la même lors de chaque sondage). À -6 points, c'est même extrêmement significatif. Est-ce le cas pour le PLQ également? Le PLQ gagne 4 points en une semaine, donc oui, la hausse est significative.

Là où l'on voit le changement radical de tendance entre les deux derniers Forum est que la semaine passée, le PQ était statistiquement devant le PLQ (de peu mais l'avance de 4 points était davantage que la marge d'erreur pour la différence entre deux proportions, marge qui est de 3.98%). Et cette semaine, le PLQ est statistiquement devant le PQ. Au final, Forum nous montre bel et bien des changements majeurs et significatifs. Et bien franchement, difficiles à expliquer.

21 août 2012: Nouvelle présentation pour le simulateur

21 août 2012: Nouvelle présentation pour le simulateur
Si vous essayez le simulateur, vous avez remarqué quelques changements. Au lieu d'utiliser EditGrid, j'utilise maintenant l'option de partage d'Office Live. Cela permet une bien meilleure intégration et présentation. En particulier, vous avez maintenant les luttes serrées et les couleurs vous indiquant le gagnant dans chaque comté.

Cependant, vous pouvez techniquement modifier TOUTES LES CELLULES. Aucune modification n,est permanente ou sauvegardée, mais si vous faites l'erreur de modifier une ligne/colonne/cellule et que le simulateur ne fonctionne plus, faites rafraîchir la page pour tout annuler et revenir à la version originale.

Je vais tester cette manière de partager le modèle. S'il y a des problèmes, je reviendrai à l'ancienne technique qui a fait ses preuves (sauf quand de petits malins modifient tout...)

21 août 2012: Sondage dans Nicolet-Bécancour

21 août 2012: Sondage dans Nicolet-Bécancour
Aorès les sondages dans les comtés du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui ne faisaient que confirmer une logique avance PQ, voici enfin un sondage dans Nicolet-Bécancour.

Au final, il semblerait qu'en effet les projections ne soient pas trop éloignées de la réalité, malgré les nombreuses hypothèses. En effet, la CAQ est belle et bien première et Jean-Martin Aussant 2e et dans la course. La différence principale est que le PQ est plus élevé. Dans le modèle, 80% d'ON provenait du PQ et il se peut que ce nombre était trop élevé. Je vais donc corriger cela et faire en sorte qu'ON prenne des votes à la CAQ également. Spécifiquement, je vais maintenant faire en sorte qu'ON prenne 50% de ses votes au PQ et 20% à la CAQ. Cela apparaîtra dans les prochaines projections (demain avec un sondage Forum qui a le PLQ... en tête!), mais le simulateur sera mis-à-jour aujourd'hui.

Quoiqu'il en soit, je suis fort heureux de voir que j'avais ON comme étant dans la course et que ce soit le cas. Remarquez cependant le taux fort élevé d'indécis.

[Mise-à-jour] J'ai trouvé cette photo d'un sondage CKBN Le Courrier sur facebook. Est-ce quelqu'un en sait davantage? Dans tous les cas, la principale différence serait le PLQ qui serait encore dans la course (et bien sûr ON en tête mais de peu). Vous vouliez une illustration de la volatilité des sondages faits dans un seul comté? Et voilà!

21 août 2012: Luttes entre PLQ et CAQ

21 août 2012: Luttes entre PLQ et CAQ
Ce soir sur TVA a lieu le 2e face à face qui oppose Jean Charest et François Legault. Comme je l'ai déjà dit, je considère ce débat comme étant encore plus crucial pour le Premier Ministre que son duel face à Marois. La montée de la CAQ s'est pour l'instant faite au dépend du PLQ dans les sondages. De plus, en termes de sièges, la CAQ affecte le PLQ davantage lorsque la CAQ augmente jusqu'à 25%. Si le PLQ veut espérer inverser la tendance, la première tâche est de reprendre ses acquis à la CAQ avant d'envisager battre le PQ.

Combien de luttes y a-t-il entre ces deux partis? Si vous regardez les dernières projections et que vous faites le compte, vous en trouvez 7 (Bellechasse, Brome-Missisquoi, Charlesbourg, Côte-du-Sud, Lotbinière-Frontenac, Louis-Hébert et Maskinongé) plus 2 où il y a presque une lutte à trois (les trois partis sont séparés par moins de 5%; Argenteuil et Jean-Lesage). Comme vous pouvez le remarquer, la plupart sont dans la grande région de Québec. Cette région est vraiment la clé pour la survie du PLQ. Attendez-vous donc à voir un Jean Charest sur l'offensive mais avec des thèmes forts différents que contre Marois. Si Charest vs Marois avait l'Est de l'île comme champ de bataille, Charest vs Legault aura la région de la Capitale nationale.

Outre la grande région de Québec, la CAQ a commencé à prendre des votes aux Libéraux chez les non-francophones, c'est-à-dire essentiellement les anglophones de l'Ouest de l'île. Heureusement pour le PLQ, le débat est en français et leur avance dans cette communauté et région reste très importante. Attendez-vous néanmoins à voir des attaques de Charest sur le passé souverainiste de Legault.

20 août 2012: premier face à face. Qui a gagné?

20 août 2012: premier face à face. Qui a gagné?
Un nouveau sondage non-scientifique mais néanmoins intéressant. Et oui, j'offre les choix Legault et David car parfois on gagne à ne pas participer. En particulier, Jean Charest et Pauline Marois n'ont probablement pas convaincu les indécis de voter pour eux durant le premier 15 minutes lorsqu'ils s'attaquaient mutuellement sans interruption. Au contraire, je peux imaginer que la CAQ et QS pourront se servir de ce passage pour convaincre des électeurs de ne plus faire confiance aux "vieux partis".

20 août 2012: Et si le Québec avait un mode de scrutin à deux tour?

20 août 2012: Et si le Québec avait un mode de scrutin à deux tour?

Tiré du blogue du JdM. Article préparé il y a deux jours mais bien d'actualité avec les remarques de Françoise David concernant le mode de scrutin lors du débat hier soir.

Au Québec, il suffit de terminer premier pour remporter une circonscription. Cela ne représente pas forcément une tâche facile, mais ça l'est quand même davantage que de devoir remporter 50%+1 des votes. Certains pays, dont la France, organisent leurs élections sur deux tours. Pour être élu dès le premier tour, il faut remporter une majorité de 50%+1 ou davantage. Sinon, on conserve les deux premiers* et on organise un second tour. D'autres pays ont un système similaire mais sans le coût d'un second tour: les électeurs placent les candidats en ordre de préférences et on redistribue simplement les votes en commençant avec le candidat ayant terminé dernier. Le processus continue jusqu'à ce qu'un candidat ait 50%+1 au moins.

Qu'arriverait-il si un tel système était en place au Québec? Dans cet article, nous simulons les effets de ce mode de scrutin. Nous utilisons les projections récentes basées sur les deux derniers sondages Crop et Léger. Lorsqu'un parti obtient une majorité, le candidat est élu dès le premier. Cela se produit 24 fois dont 12 élus pour le PLQ. Dans les 102 autres cas, nous redistribuons les votes de tous les partis sauf les deux premiers selon les deuxièmes choix tels que fournis par un sondage Léger précédent. Il est important ici de remarquer que cette simulation ne prend pas en compte le fait que si le Québec avait un tel système électoral, les préférences des électeurs pourraient être changées.

En faisant cela, nous avons les projections suivantes:

PLQ PQ CAQ Vert QS ON
Sièges 34 67 22 0 2 0
Sièges avec deux tours 24 66 34 0 1 0

Les détails comté par comté sont ici.

Ainsi, le Parti Québécois perdrait quelques sièges mais conserverait une majorité. Le grand gagnant serait la CAQ qui prendrait la 2e place au PLQ. Comment expliquer cela? La CAQ est populaire (en 2e choix) tant chez le PLQ que chez le PQ. Le parti de François Legault récolterait même 17% chez QS. À l'inverse, le PLQ est bien seul dans son coin. À part un peu chez les électeurs CAQ où le PLQ pourrait récupérer 23% de ceux-ci, le parti de Jean Charest ne peut compter que sur presque aucun report de votes.

Au final, le PLQ ne remporterait que 12 comtés sur 68 dans lesquels il serait présent au second tour. Un résultat incroyablement faible et qui illustre le fait qu'en étant sous les 30%, les Libéraux ne sont plus présents que dans 1 ou 2 régions, dont naturellement l'Ouest de l'île. Quant à Québec Solidaire, ce parti serait présent 3 fois au second tour (dans Mercier, Gouin et Sainte-Marie-Saint-Jacques) mais ne remporterait qu'un seul siège, la faute au report des votes PLQ et CAQ allant davantage au PQ.

La prochaine fois, je regarderai ce qui arriverait si un système proportionnel était en vigueur au Québec.

*Techniquement, le système français permet à tout candidat ayant obtenu au moins 12.5% des électeurs inscrits de se présenter au 2e tour, ce qui fait que parfois il y a trois candidats. Mais ceci est un détail.

20 août 2012: modèle mis-à-jour pour tenir compte du nombre de candidats

20 août 2012: modèle mis-à-jour pour tenir compte du nombre de candidats
Afin de refléter le fait que le Parti Vert ne présente que 67 candidats (et ON "seulement" 121), j'ai ainsi retiré ces partis là où ils n'avaient pas de candidat.

Je redistribue les votes proportionnellement. Les 2e choix du Parti Vert selon le sondage Léger semblent plutôt bien répartis entre la CAQ, QS et le PLQ. Je n'ai pas jugé nécessaire d'utiliser ces deuxièmes choix pour faire la redistribution vu qu'il ne semble pas y avoir un gagnant clair. Par contre, remarquez que le Parti vert vient de faire en sorte que les sondages vont nécessairement le sur-estimer. En effet, les sondages partent du principe que tout le monde a l'opportunité de voter pur chaque parti. Il y a ainsi potentiellement de nombreux électeurs qui se déclarent Verts mais qui n'auront pas de candidat de ce parti sur leurs bulletins de votes. Au final, les Verts sont déjà sondés bas mais ils sont probablement sur-estimés et pourraient tomber sous les 2% le 4 septembre.

J'ai aussi retiré ON de Bellechasse, Darcy-McGee et Lotbinière Frontenac (en plus naturellement de Gouin). Là aussi, je redistribue proportionnellement. Pourquoi? Les électeurs ON ont principalement le PQ et QS comme 2e choix. Or, ces trois comtés sont essentiellement une lutte PLQ vs CAQ avec les deux formations souverainistes loin derrière. Redistribuer de manière plus précise ne changerait vraiment rien.

Finalement, le modèle indiquait Françoise David comme perdant une lutte serrée dans Gouin mais j'ai toujours dit que je pensais qu'elle gagnerait, alors j'ai ajouté un bonus de 5 points à la porte-parole de QS. Après sa bonne performance au débat hier soir, il devenait naturel de lui accorder un bonus selon moi. Ces 5 points proviennent essentiellement du PQ dans le modèle. Cela a pour effet de maintenant projeter une courte victoire de QS (en utilisant les pourcentages des deux derniers Crop et Léger). Pour rappel, Madame David a bénéficié de bonus de 17 et 5 points lors des deux dernières élections. Ainsi, avec le 5 points additionnel de 2012, cela signifie que QS est 27 points au-dessus de ce qu'il serait sans sa candidate vedette.

Voilà, c'est tout. Ce sont essentiellement des modifications mineures ou techniques, sauf peut-être dans le cas de QS. Le simulateur a naturellement été mis-à-jour également.

Qui a remporté le premier débat des chefs?

Qui a remporté le premier débat des chefs?
N'oubliez pas de répondre au sondage sur la droite. Le but est d'obtenir un échantillon plus grand que ceux de Crop lol

Je suis aussi intéressé à connaître vos commentaires. Essayez cependant de rester courtois et pas trop partisan (il y a twitter pour ça!)

Au fait, n'oubliez pas de revenir demain avec ma simulation des résultats si le Québec avait un mode de scrutin à deux tours.

18 août 2012: quelques remarques sur Jean-Martin Aussant

18 août 2012: quelques remarques sur Jean-Martin Aussant
Option Nationale fait relativement bien dans les sondages. Pour un nouveau parti sans grande couverture médiatique, obtenir entre 2 et 3% dans tous les sondages (excepté les sondages Forum... qui n'incluent même pas ce parti) n'est pas chose facile. La mauvaise nouvelle cependant, telle qu'indiquée par le dernier sondage Léger, est que le soutien à ce parti est très uniforme à travers la province. Avec le mode de scrutin, la règle est que les petits partis sont mieux d'être concentrés (QS à Mtl par exemple) et les grands d'être répartis partout (pas comme le PLQ à Montréal par exemple).

Le seul comté qui semble pouvoir pencher du côté d'ON est naturellement celui de son chef, Nicolet-Bécancour. J'expliquais ici les détails concernant l'inclusion d'Aussant et son "bonus". Je l'ai déjà dit mais cela a pris beaucoup d'hypothèses et ça se rapproche presque davantage de deviner que d'appliquer des méthodes scientifiques. Néanmoins, contre toutes attentes, il semblerait que cela fonctionne plutôt bien. En effet, selon le dernier Léger (qui avait une énorme taille d'échantillon), ON est à 7% en Mauricie, exactement ce que le modèle projette actuellement. Cela veut dire que les projections actuelles pour le chef d'ON ne sont pas trop loin de la réalité. Avant de continuer, je vous recommande fortement de lire les détails sur l'inclusion d'ON dans Nicolet-Bécancour, sinon ce billet ne fera pas beaucoup de sens.

Je voudrais ici cependant illustrer la sensibilité du résultat projeté d'Aussant aux nombreuses hypothèses.

1. Le taux de participation général.
Vu le nombre d'électeurs inscrits, le modèle assume actuellement une participation de 65%. Donc au-dessus du faible 57% de 2008 mais en-dessous du 71% de 2007 ou du 70% de 2003. Si le taux devait être plus élevé, Aussant serait projeté plus élevé.Si ON est à 3% au niveau provincial, Aussant est projeté à 30% dans Nicolet. Si le taux était de 70%, Aussant grimperait à 32%. S'il devait être similaire à 2008, Aussant tomberait à 26%.
Je pense qu'il est raisonnable d'envisager un taux plus élevé qu'en 2008 lorsque les Québécois étaient quelque peu fatigué des campagnes électorales. Mais vous voyez ici à que le taux de participation peut influencer les projections.

2. Le taux de participation dans Nicolet-Bécancour.
Actuellement, le taux est d'environ 66% également, ce qui est en ligne avec les élections précédentes. Cependant, imaginons que la présence d'Aussant et d'autres facteurs fassent en sorte que la participation soit plus élevée dans ce comté seulement. Cela baisserait le résultat d'Aussant. Ça peut paraître étrange et dans les faits c'est probablement un peu stupide, mais cela se produit car le nombre de votes d'Aussant, calculé comme étant une fraction du total de votes que son parti recevra à travers le Québec, représenterait moins dans Nicolet-Bécancour si davantage de gens votaient dans ce comté.

Le but de ce billet n'est pas de m'auto-démolir lol C'est simplement pour montrer que l'estimation de l'effet "Aussant" a requise beaucoup d'hypothèses. Au final, je suis bien moins confiant en cette projection que pour n'importe quelle autre au Québec. Donc ne prenez pas le résultat projeté du chef d'ON comme une projection précise. C'est plutôt un estimé grossier. C'est davantage: si ON est vraiment à 3% et compte-tenu que son chef va représenter un bon pourcentage de son parti, alors Jean-Martin Aussant doit être à environ X % dans son comté.

Au final, avec ON à 2-3%, je suis confiant pour dire que la question n'est plus vraiment: "est-ce qu'Aussant prendra assez de votes au PQ pour laisser passer la CAQ", mais bien: "est-ce qu'Aussant peut espérer gagner". Le fait que le modèle et les sondages s'accordent sur le score d'ON en Mauricie est juste une indication que ces projections ne sont pas trop loin de la vérité.

17 août 2012: la CAQ en progression chez les anglophones et les effets sur les projections

17 août 2012: la CAQ en progression chez les anglophones et les effets sur les projections
Le modèle utilise les données des élections précédentes pour estimer des tendances régionales. Le modèle est donc juste tant et aussi longtemps que ces tendances ne changent pas trop. Or, si la CAQ est vraiment en  train de progresser chez les anglo tout en restant stable chez les franco, cela peut potentiellement créer un problème. Regardons cela de plus près.

Le modèle n'a pas de coefficients franco/anglo, pour la simple et bonne raison que même après les élections, on a pas vraiment de données sur cela. Le modèle fonctionne par région. Heureusement pour nous, les anglophones sont répartis essentiellement dans l'Ouest de l'île.

Dans le modèle actuel, si la CAQ hausse de 1 point au niveau provincial, ce parti hausserait de 0.535 point dans l'Ouest de l'île. Cela ne reflète pas vraiment ce que le dernier Léger nous montre avec une CAQ en fait perdant 1 point chez les francophones et gagnant 11 points chez les "autres".

Il faut cependant remarquer que si l'on compare la moyenne des projections par régions aux chiffres régionaux de Léger, la CAQ n'est pas surestimée dans le Québec franco. Donc ne pensez pas que les projections actuelles sur-estime incroyablement le nombre de victoires du parti de François Legault. Oui son soutient a augmenté dans le Québec anglo, mais la majorité provient quand même encore des franco.

Donc, comment intégrer ce changement de tendance dans le modèle? Ce n'est pas évident car il semblerait que la CAQ ait progressé chez les franco jusqu'au moment où ce parti était à 25%, et ensuite la hausse viendrait des anglophones. Je peux naturellement modifier mon modèle ainsi, mais il me faudra davantage d'information et de preuves avant de le faire. Néanmoins, essayons ici juste "pour le fun".

Prenons les deux derniers sondages Léger. La CAQ y est à 27% dans les deux, mais la répartition franco/anglo y est différente. Prenons donc les projections de la semaine passée (mais avec le modèle modifié, la CAQ passe de 21 à 25 sièges et le PQ de 57 à 54, essayez-le dans le simulateur) et faisons les modifications pour tenir compte du "shift" entre franco et anglo. En gros, il faut baisser la CAQ dans le Québec franco un petit peu et la hausser dans l'Ouest de l'île (je suis bien conscient qu'il y a des anglophones ailleurs, mais je me simplifie la vie ici). Entre les deux Léger, la CAQ a perdu 2 points (31% à 29%) chez les franco et gagné 11 chez les anglo (en fait les "autres langues"). Il faut aussi légèrement augmenter le PQ de 32 à 33%.

Nous baissons le PLQ de 20 points dans tous les comtés de l'Ouest de l'île. Nous augmentons la CAQ de 11 points dans l'Ouest mais la baissons de 2 dans le reste. Remarquez bien l'hypothèse ici de variation uniforme. Dans les faits, il se peut que la CAQ progresse dans le 450, baisse ailleurs et hausse dans l'Ouest... Ou bien d'autres scénarios. J'en choisi un ici.

Le résultat? Le PQ passe à 62 sièges, le PLQ reste stable à 43 et la CAQ tombe à 19. Au final, si vous comparez aux projections de cette semaine avec le nouveau Léger, le PQ est plutôt inchangé (en tenant compte des luttes serrées), mais la CAQ se retrouve sur-estimée. Gagner 11 points chez les anglo c'est bien, mais ça ne compense pas (en termes de sièges) de perdre 2 points chez les franco. Quant au PLQ, c'est l'inverse, perdre même 20 points dans l'Ouest de l'île n'est pas (encore) dommageable.

En conclusion, si la progression de la CAQ se fait effectivement seulement chez les anglophones (en fait au détriment un peu des francophones), alors oui le modèle potentiellement surestime ce parti. Mais pas de manière incroyable et rien qui n'est pas pris en compte par les intervalles présentés et les luttes serrées. Si l'on voit cette tendance se maintenir, j'ajusterai quelque peu le modèle pour tenir compte de cela. N'oubliez pas cependant que j'ai ici concentré toute la hausse/baisse dans une région. En réalité, si la CAQ progresse par exemple chez les anglo en Outaouais ou en Estrie, cela pourrait s'avérer plus rentable que dans la très peu compétitive Ouest de l''île.

17 août 2012: nouveau sondage Léger confirme la chute du PLQ

17 août 2012: nouveau sondage Léger confirme la chute du PLQ

Mes projections basées sur le méga sondage Léger avec plus de 3000 répondants. Cela permet naturellement une bonne analyse des tendances régionales.

Si vous voulez une petite analyse de la situation, lisez simplement mon article sur le JdM. Sachez néanmoins une chose non mentionnée: avec ces projections, il y aurait un nombre record de 43 luttes serrées!

Cela bat tous les records précédents. Et cela pourrait nous donner une soirée électorale très longue. Sur ces 43, le PQ est impliqué dans 37 et en remporte 21. Un taux de réussite plutôt élevé qui montre que la majorité du PQ n'est pas 100% assurée avec ces chiffres. Le PLQ est 10 sur 28 et la CAQ 12 sur 22. À remarquer que la CAQ fait bien dans les luttes serrées quand ce parti est au-dessus des 25%. En -dessous et le modèle ne lui accorde que peu de succès. Cela arrive car la CAQ se retrouve à souffrir de la légère baisse à Québec (par rapport à L'ADQ) et ne gagne pas assez dans le 450 pour battre le PQ.

17 août 2012: Modèle modifié mis en ligne

17 août 2012: Modèle modifié mis en ligne
Si vous utilisez le simulateur, vous remarquez qu'il s'agît maintenant de la version 3. Cela signifie que j'ai mis-à-jour les paramètres et fait les modifications nécessaire afin de mieux refléter la répartition régionales des sondages.

Si les détails techniques vous ennuient, voici un résumé des changements et de leurs effets.

- La part de l'ADQ conservée par la CAQ (et allant aux autres partis) est maintenant une fonction de la région. En particulier, la CAQ conserve moins à Québec et davantage dans le 450. Le PLQ reprend une partie plus importante du parti de Mario Dumont dans la région de Québec justement, ce qui explique la relative compétitivité de ce parti malgré la chute générale dans les intentions de votes. Cela a pour effet de faire baisser un peu la CAQ à Québec mais de l'augmenter dans le 450 naturellement. Tant que la CAQ reste au-dessus des 25%, c'est une bonne nouvelle. Mais si ce parti devait retomber vers les 21-22%, cela pourrait être un désastre en perdant à Québec et ne gagnant quasiment pas de sièges de dans le 450.

- QS a été légèrement modifié et son vote est encore davantage concentré à Montréal Est, ce qui est le cas dans les sondages. Cela ne lui donne pas encore le 2e siège automatiquement mais le rend plus compétitif.

- Les candidats vedettes de la CAQ (le Dr. Barrette et Jacques Duchesneau) ont maintenant tous les deux un bonus de 15% (i.e: leur résultat est multiplié par 1.15), essentiellement pris au PQ et PLQ. Couplée à la récente montée de la CAQ, cela fait en sorte que Saint-Jérôme et Terrebonne passe au mauve (la couleur choisie sur ce site pour représenter la CAQ)

- ON reste estimé essentiellement "à la main", faute de données précédentes, mais il est maintenant aussi mélangé avec les coefficients PQ et QS. Ses coefficients sont donc hybrides. Au final, cela ne change pas grand chose et Jean-Martin Aussant continue d'être estimé selon une méthode différente telle qu'expliqué dans la FAQ.

Vous pouvez utiliser le modèle comme d'habitude, rien N,a changé de ce point de vue. Je publierai d'ici peu une version avancée où vous aurez l'occasion d'entrer non seulement les pourcentages, mais également la part de l'ADQ conservée par chaque parti.

16 août 2012: Un peu de math avec le sondage Crop

16 août 2012: Un peu de math avec le sondage Crop
Avertissement: ce billet contient des détails techniques et des mathématiques. Lisez à propres risques ;-)


Le sondage Crop publié aujourd'hui a 1005 observations. Crop nous dit que la marge d'erreur maximale est 3.1%, ce qui est vrai. Cependant, cette marge d'erreur s'appliquerait à un parti recueillant 50% du vote. Pour les autres, elle est plus petite (et significativement plus petite pour les "petits" partis). Par exemple pour QS, la marge d'erreur n'est que de 1.6%.

Les médias nous parlent de la montée de la CAQ (Vincent Marissal nous dit même que seul ce parti à un "élan"). Mais est-ce statistiquement le cas? Regardons-y de plus près, cela nous donnera l'occasion de calculer les marges d'erreur correctement.

Question 1: la CAQ à 25% a-t-elle vraiment augmenté par rapport au sondage Crop de la semaine passée où ce parti était à 21%?

Réponse: Oui, mais de peu. La marge d'erreur pour cette différence est 3.68%. Il s'agît de 1.41 fois la marge d'erreur s'appliquant à la CAQ (techniquement, la marge de la CAQ est légèrement différente dans les deux sondages car ce parti n'a pas le même pourcentage, mais la différence est trop petite pour changer quoique ce soit). Ainsi la différence de 4% entre la CAQ entre les deux sondages est significative.

Question 2: Est-ce que le PLQ et la CAQ sont statistiquement à égalité?

Réponse: Oui, dans ce sondage.La marge d'erreur pour la différence entre ces ces deux partis est 4.45%. Ainsi, la différence de 2% n'est pas significative et statistiquement parlant, les deux partis sont à égalité.

Question 3: Les chiffres de Crop sont-ils statistiquement différents de ceux du Forum d'hier?

Réponse: Pour le PQ et la CAQ, non. Pour le PLQ, oui. Dans ce cas, la marge d'erreur de la différence entre le Forum et le Crop pour le PLQ est de 3.5%. Ainsi la différence de 4 point est significative.

Tout cela pour rappeler que "deux fois la marge d'erreur" n'est pas la bonne manière de calculer si des différences entre partis ou entre sondages sont statistiquement significatifs. Surtout que cette marge n,est jamais la marge maximale fournie par les médias.

16 août 2012: Nouveau sondage Crop commence à montrer un effondrement Libéral

16 août 2012: Nouveau sondage Crop commence à montrer un effondrement Libéral
Voici des projections rapides basées sur le dernier sondage Crop-La Presse, disponibles sur le blogue du JdM.

Avant de commencer, est-ce que quelqu'un a, ou sait comment trouver les détails du sondage? Je ne comprends pas que Forum et Léger publient toujours un pdf avec toutes les questions et détails, et Crop non. À chaque sondage Crop, on doit lire 3-4 articles répartis sur les différents journaux du groupe La Presse afin de connaître l'information. C'est ridicule. Aussi, cela serait bien si Crop pouvait avoir une taille d'échantillon de 1600 au lieu du 1000. Les autres sondeurs le font tous il semble.

Voici une analyse plus détaillée de ce sondage. Tout d'abord, mentionnons ce qui est évident: le PQ sera majoritaire si de tels chiffres se réalisent le 4 septembre. Mais nous sommes encore loin du jour de l'élection. De plus, je sais que les médias aiment les "vagues" et les tiers partis qui montent, mais la CAQ était déjà à 24% dans un sondage Crop du 26 juillet. De plus, le nombre d'indécis a bondi (étrangement...) ce qui rend la prévision des intentions de votes encore plus difficile. Dans les faits, le vrai évènement de ce sondage, c'est la chute du PLQ. Je sais qu'une partie de la baisse semble venir des anglophones, mais en même temps, quand le PLQ est déjà si bas historiquement, cela est logique. Comme je l'explique dans la méthodologie du modèle, à un moment donné, si un parti continue de perdre des points, il faut bien que ces derniers proviennent des régions traditionnellement résistantes. Pour le PLQ, cela signifie l'Ouest de l'île. D'ailleurs, le sondage de ce matin m'a donné l'idée pour un prochain article concernant le vote des anglophones et une simulation sur la possibilité que le PLQ se fasse voler des sièges dans cette communauté (scénario irréaliste actuellement, mais vous savez quoi? Lors de la dernière élection fédérale, j'avais un scénario "fous" voyant le NPD remporter 10 sièges au Québec...).

Mais revenons à ce sondage. Les projections utilisent encore le modèle actuel. En fait, avec ces intentions de votes, utiliser le modèle modifié ne changerait presque rien, du moins pas en termes de gagnants. Comme je l'ai dit, j'attends le prochain Léger pour passer au modèle qui n'accorde pas la même part de l'ADQ à la CAQ selon la région. Cela semble vraiment nécessaire puisque Crop a la CAQ 3e à Québec! Je ferai la transition d'ici la semaine prochaine. Il faut cependant savoir qu'il ne s'agît pas d'un nouveau modèle complètement différent. C'est le même modèle avec quelques petits changements. Et ces derniers en gros baissent la CAQ à Québec (au profit du PLQ) et l'augmentent dans le 450. Les projections globales (juste le nombre de total de sièges) ne change en général presque pas (sauf quand la CAQ est basse, genre à 21-22%). Il s'agît vraiment juste de tenir compte de ce que les sondages nous montrent.

Ce qui est à retenir de ce sondage, c'est qu'il semble y avoir du mouvement avant même les débats. Ce n'est pas si fréquent que ça. En général, on voit les intentions de votes bouger au tout début, ensuite au débat et vers la toute fin. Ce que cela indique est le potentiel pour de grands changements post-débats. À l'heure actuelle, je pense vraiment que si l'on devait voir quelque chose, ce serait le PLQ s'effondrer. L'usure du pouvoir, associé à la général insatisfaction, couplée au fait que le PLQ n'arrive pas à imposer ses thèmes de campagne, tout cela pourrait signifier un 4 septembre catastrophique pour Jean Charest. On en est pas encore là, mais la pente devient de plus en plus dur à remonter pour les Libéraux.

15 août 2012: deux sondages Segma dans deux comtés

15 août 2012: deux sondages Segma dans deux comtés
Segma est spécialiste des sondages faits dans une seule circonscription. Après Sherbrook et Granby, voici Chicoutimi et Lac-Saint-Jean. Regardons ces sondages et comme d'habitude, comparons cela aux projections. Au fait Segma Research, je sais que vous ne décidez pas cela, mais des sondages dans Chicoutimi et Lac-Saint-Jean, c'est pas super intéressant tant ces comtés ne sont pas serrées. Pouvez-vous faire des sondages dans Nicolet-Bécancour, L'Assomption, St-Jérôme ou Terrebonne? Merci d'avance.

Chicoutimi:

Les projections (basés sur les derniers sondages avant le 11 août) montre le PQ bien en tête, 44% contre 34% pour le PLQ. Le sondage montre une avance encore plus importante avec le PQ à 53% et seulement 21% au candidat Libéral. La CAQ fait à peu près ce qui est projeté.

Lac-Saint-Jean:

Les projections ont le PQ à 54%, le PLQ à 23% et la CAQ à 18%. Le sondage a le PQ à 58%, mais la CAQ 2e à 18% et seulement 17% pour le PLQ.


En comptant le sondage dans Sherbrooke, il semble qu'ils donnent tous une avance au PQ plus large que prévue. Comment expliquer cela? Au-delà du fait que ces sondages par comté sont moins fiables (souvenez-vous de 2006 lorsque plusieurs élus PCC étaient sondés largement perdants à genre 2 semaines de l'élections, la même chose pour l'ADQ en 2007), il se peut que le PLQ soit sur-estimé au niveau provincial. Peut-être que ce parti n'est pas à 30-31% mais plutôt à 28-29%. Ou le PQ peut être sous-estimé. Au final, et on le voit avec la campagne Libérale qui semble presque en mode panique (Jean Charest retourne dans son propre comté pour la 3e fois!), les choses ne vont pas bien pour les Libéraux. Honnêtement, je vois mal comment ce parti pourrait conserver le pouvoir maintenant. La question est plutôt de savoir qui du PQ ou de la CAQ pourrait en profiter. Cette dernière est à l'entrée de la zone payante alors que le PQ est à la porte d'une majorité confortable avec quelques points en plus.

À noter que je ne modifie en général pas mes projections en fonction des sondages locaux. La marge d'erreur est juste trop grande et dans les 4 cas, le modèle a le gagnant correctement.


15 août 2012: nouveau sondage Forum

Comme à chaque semaine, voici le nouveau sondage Forum. Si vous l'avez manqué c'est normal, Forum ne publie pas ses sondages en français ou dans les médias francophones. De plus, cette maison de sondage est définitivement moins connue dans la Belle Province. Même quand elle sort un sondage avec des résultats totalement différents (et selon moi et plusieurs, faux), personne n'en parle.

Quoiqu'il en soit, ce sondage montre le PQ renforçant son avance (en raison des divergences courantes de Forum et de sa méthodologie différente, je crois qu'il est mieux de comparer les sondages Forum entre eux. Je les inclus dans mes projections mais je leur donne en général un poids moindre -voire nul pour le sondage bizarre du début de campagne). Ainsi, le PQ passe ici de 34 à 35%. Le PLQ baisse de 1 point alors que la CAQ continue sa progression (elle avait bondi de 10 points dans le dernier Forum) mais elle est fortement ralentie avec 1 point de gagné. À noter que Forum continue de faire des sondages sans faire attention à la politique Québécoise et n'inclut pas Option Nationale. Dans les faits, Forum a toujours 0% pour les "autres" (qui, dans ce cas-ci, incluent ON) alors que les autres sondeurs (Crop, Léger) ont ce parti à 1-2% de manière constante.

En termes de sièges et en utilisant seulement ce sondage, vous avez les résultats ci-dessous. Les projections détaillées sont ici. Avec 4 points d'avance sur les Libéraux, Pauline Marois obtiendrait une majorité. Pas une majorité écrasante mais une majorité quand même (et puisqu'ON n'est pas incluse, le PQ remporterait Nicolet-Bécancour...). Jean Charest perdrait naturellement dans Sherbrooke. Une défaite qui ne le dérangerait surement pas tant que ça puisque le PLQ perdrait le pouvoir et pourrait même chuter plutôt bas (le minimum serait 35 sièges). La CAQ continue d'être projetée avec peu de succès dans les luttes serrées. Avec 14 sièges, la CAQ ferait mieux que l'ADQ en 2008 mais cela serait vraiment la seule source de satisfaction pour Legault (qui ne serait pas élu malgré un bonus dans son comté). Quant à QS, le PQ est trop élevé au niveau provincial pour espérer pouvoir remporter Gouin, à moins d'un très gros bonus pour sa chef.



Forum a une répartition régionale des intentions de vote mais les tailles d'échantillon sont bizarres.En particulier, la Rive-Nord et -Sud représentent près de 40% de l'échantillon, bien davantage que le poids démographique du 450. Léger par exemple n'a que 20% de son échantillon dans le 450. Je vais tenter de contacter Forum pour comprendre. Peut-être ont-ils une définition de la Rive-Nord et -Sud différente de la mienne. Quoiqu'il en soit, le PLQ continue d'être très compétitif à Québec face à la CAQ. Cette dernière est particulièrement basse dans sur la Rive-Nord. Mais encore une fois, méfiez-vous des chiffres régionaux des sondeurs car une grande marge d'erreur s'applique.

Un tableau intéressant est celui comparant les intentions de vote en fonction du parti soutenu en 2008. Il faut toujours être prudent lorsque l'on demande aux électeurs 4 ans plus tard pour quel parti ils avaient voté cependant. Très souvent, les électeurs ne se rappellent plus. Néanmoins, on voit que le PLQ perd des votes au PQ et à la CAQ. Hey, il faut bien que les 12 points de perdus aillent quelque part. La vraie information intéressante est le 58% d'électeurs ADQ ayant la CAQ comme premier choix. À comparer, le PQ conserverait 75% de son vote. Ce que cela démontre est encore une fois, et je sais que je me répète, mais la CAQ n'est pas l'ADQ. La Coalition est 8 points (ou 56%!) au-dessus de l'ADQ et pourtant, près de la moitié de ceux ayant voté ADQ ne voterait pas pour elle? Je suis de plus en plus convaincu que cette élection, la clé pour faire de bonnes projections sera d'avoir non seulement les bons pourcentage, mais également la bonne répartition des votes ADQ. C'est pour cela que je modifierai bientôt le simulateur et offrirai une version "avancée" (ou que j'appelle "nerd" lol) afin de vous laisser choisir la part de l'ADQ que chaque parti a récupéré.

Au final, l'électorat Québécois semble relativement stable durant cette campagne. Il n'y a pas de vague en vue et le seul vrai changement est la montée de la CAQ. Nous verrons avec les autres sondages et/ou après les débat s'il y a davantage de mouvement. Si nous avons d'autres sondages avant les débats, je mettrai à jour la moyenne et ferai un bilan pré-débat.

15 août 2012: La division du vote en le PQ et QS

15 août 2012: La division du vote en le PQ et QS
Un article que je crois sincèrement intéressant sur le blogue JdM où je calcule combien de sièges le PQ gagnerait s'il n'y avait pas de division du vote avec QS.

Que pensez-vous d'accords tel que celui envisagé dans l'article où le PQ et QS acceptent de retirer mutuellement quelques candidats? Cela est très fréquent dans d'autres pays ayant un mode de scrutin non proportionnel. Je sais qu'au Canada ce n'est pas le cas et Harper a réussi a diaboliser le terme "coalition", il n'en reste pas moins que cela pourrait néanmoins s'avérer utile.

14 août 2012: Quelques modifications à venir prochainement dans un modèle près de chez vous

14 août 2012: Quelques modifications à venir prochainement dans un modèle près de chez vous
Un billet technique vous présentant ce qui pourrait changer d'ici peu. J'ai en effet travaillé sur quelques modifications à apporter au modèle afin de tenir compte de l'actualité et des derniers sondages. Ce modèle n'est pas un changement radical de celui actuellement utilisé logiquement, mais il y a quelques détails qui sont dignes d'intérêt.

Avant de commencer, rappelons que qu'il y a essentiellement deux sortes de variations: au sein de la province et dans toute la province. La variation dans toute la province est celle du style: le PLQ perd 12 points. C'est cette variation que le modèle transpose dans chaque comté, en amplifiant ou atténuant cette variation selon la région. L'autre type de variation est celle où un parti reste stable au niveau provincial mais son vote passe d'une région à une autre. Imaginez le cas extrême où le PQ reste à 35% (comme en 2008) mais ce parti tirerait maintenant son soutien des anglophones. Cette variation n'est pas vraiment incluse dans le modèle car elle est plus rare (surtout à court terme) et elle est moins observable dans les sondages.

Cependant, les sondages montrent deux phénomènes quelque peu différents de ce que le modèle projette actuellement: le PLQ est très compétitif à Québec, étant sondé premier bien souvent. D'autre part, la CAQ semble plus compétitive dans le 450 que ne le laisse penser les projections. Et ce parti vise définitivement des gains dans cette région (hey, ses trois principaux candidats se présentent dans ce coin de pays). Alors comment modifier légèrement le modèle afin de tenir compte de ça?

Une des difficultés cette année est vraiment la disparition de l'ADQ (un parti pour qui le modèle marchait fort bien) et l'inclusion de la CAQ. On pourrait être fainéant et simplement faire l'hypothèse que ADQ=CAQ mais quiconque suivant la politique un tant soit peu sait que ce n'est pas le cas. Ainsi, une des clés du succès cette année est de correctement prédire/projeter où le vote ADQ s'en est allé. Le modèle actuel, comme vous le savez, part du principe que la CAQ a conservé 75% du vote et le reste est allé au PQ, PLQ et QS. Ceci est basé sur l'observation des sondages de la fin de 2011. Cependant, il se peut que le vote Adéquiste se soit reporté différemment selon la région. Et c'est je crois une des raisons expliquant les deux phénomènes observés ci-dessus.

Au lieu de simplement redonner 75% du vote ADQ à la Coalition, le "nouveau" modèle sur lequel je travaille redistribue ce vote un peu autrement selon la région. En particulier, la CAQ ne conserverait que 65% à Québec mais 85% dans le 450. À l'inverse, le PLQ qui récupère en moyenne environ 10% du vote voit sa part augmenter à 20% à Québec. Si vous regardez ce sondage, vous voyez que les Adéquistes étaient bien moins motivés à faire le saut dans la région de Québec. Et avec le conflit étudiant où la position du gouvernement était populaire à Québec, je crois sincèrement que plusieurs adéquistes ont rejoint le PLQ.

Les autres modifications qui seront apportés au modèle sont les suivantes:
- Les coefficients d'ON sont toujours estimés "manuellement" en observant les sondages, mais je fais maintenant une moyenne entre ces coefficients et ceux du PQ et QS. La raison est simplement car dans le dernier Léger, on voit que les électeurs ON se répartissent essentiellement entre ces deux partis. Cela ne change pas grand chose mais fait en sorte que les projections ON sont un peu plus variées que maintenant.
- Les candidats vedettes de la CAQ, le Dr. Barrette et Jacques Duchesneau reçoivent un bonus. Ce bonus est de 15% (donc leur score est multiplié par 1.15). Pour rappel, Legault bénéficie d'un bonus de 20%. Je me suis dit que leur bonus devait être un peu inférieur. Cependant, ce bonus est suffisant pour leur faire gagner leur comté ou être dans la course.
- QS a été modifié un tout petit afin de mettre une partie plus importante de sa hausse à Montréal. Le modèle fait déjà cela mais les derniers sondages montrent que QS semble vraiment progresser à Mtl et surtout à Montréal. Cela rend QS encore plus compétitif dans Gouin par exemple, par genre 1-2 points en plus.

Au final, est-ce que tout cela change beaucoup de choses? En fait un peu, oui. En particulier, la CAQ domine moins à Québec mais est largement plus compétitive dans le 450. Le truc par contre, c'est que la CAQ est projetée avec moins de sièges mais un potentiel plus grand. Par exemple en utilisant les pourcentages des dernières projections, la CAQ remporterait maintenant seulement 13 sièges au lieu de 16. Mais l'intervalle min-max passe de 14-20 à 12-24. Il reste que tant que la CAQ restera aux alentours de 21-24%, ce parti ne peut que terminer troisième. Mais ces modifications font en sorte que le modèle reproduit davantage les faits observés dans les sondages récemment. J'attends les débats et la 2e vague de sondages pour confirmer et je remplacerai le simulateur actuel par le nouveau modèle. Je préfère attendre un peu car les sondages se contredisent un peu concernant la répartition régionale. Par exemple, le modèle actuel était pas mal "spot on" à reproduire le dernier sondage Léger.