April 28th 2012: Forum still has the CAQ way below Crop/Legermarketing

April 28th 2012: Forum still has the CAQ way below Crop/Legermarketing
Note: bien que les billets concernant le Québec sont écrits en général en français, il existe un minorité anglophone dans cette province. Après tout, le journal The Gazette par exemple couvre la politique québécoise et semble lire ce blogue. Ainsi, par respect pour cette minorité (et aussi pour les anglophones hors Québec qui s'intéresseraient à la politique québécoise), ce billet sera en anglais. Ceci restera une exception pour les billets couvrant la politique Québécoise.

Political polls in Quebec are usually conducted by Crop (and published by La Presse) or Legermarketing (and published in Le Devoir). However, Forum Research is now conducting a monthly polls in La Belle Province. its polls are less known in the media but have two benefits. 1) Forum doesn't use an online panel as opposed to Crop/Leger who have switched completely. 2) The sample size is usually bigger at around 2000 respondents (although it's not the case in the last poll).

The latest Forum poll show the same big picture than the latest Crop, but the details are very different. If both polls agree that PLQ and PQ are neck-to-neck while the CAQ lags behind, they disagree on how low the CAQ is (or, alternatively, how high the other two main parties are). Indeed, Forum has the Liberals and PQ at 35% each and the CAQ at only 16%. Even by applying the margins of errors, the CAQ is statistically polled lower than in the latest Crop (25%). Forum has had the CAQ very low (i.e: under 20%) consistently for months. I already mentioned it, as well as a possible explanation (the non-online panel of Forum). We might not be able to determine who is right until the next election. And as we saw recently with the Alberta election, polls can be very, very wrong at times...

In term of seats, the Forum polls would give 61 seats to the PLQ, 58 to the PQ, 5 to the CAQ and 1 to QS (remember that whenever I miss or I'm slow at covering a poll, you can always use the simulator. Results are exactly the same with the exception of the inclusion of Option Nationale in my own projections). So as with Crop, a tight race to get a minority governement between the Liberals and the PQ. Interestingly enough, Forum has its own seat projection model and predict a PQ majority with 66 seats while the PLQ would get only 50. Why is that? Well, Forum doesn't really publish its methodology but my guess is that they use a linear model that doesn't take into accounts factors such as the region or the incumbency. Also, the inclusion of the CAQ is probably different from the way I did it. On top of that Forum doesn't take the risk of providing riding-by-riding projections. At the end of the day, I naturally prefer my method since this one is more advanced, but it doesn't mean I'm right. Also, remember that a lot of ridings are so close that a toss-up should be used in order to determine the winner. This could reconcile Forum's projections with mine. But I really think Forum overestimates the PQ (or underestimates the PLQ). Remember as well that at 35%, the PQ is actually losing some votes since 2008. How come? Well, I assume that the PQ got some votes from the ADQ when this party disapeared/merged. These votes mean that the PQ "starts" at 37% provincially (and not 35%, its official results of 2008). My guess is that Forum consider the PQ as stable since 2008. This assumption can explain much of the differences between the two projections.

By the way, the polls also include very interesting questions about the opinion of Québécois about anglophones in this province. For instance, we learn that as much as 29% think that anglophones shouldn't be allowed to publicly speak English!

So, who do you think is right? Crop/Leger with the CAQ at around 25% or Forum with François legault and his party at 15% only?

26 avril 2012: le PLQ de retour en tête

Tout d'abord, désolé pour avoir manqué ce dernier sondage mais j'étais en vacances à Cuba et je ne suis revenu qu'hier. Donc voici les projections en utilisant le dernier Crop-la Presse, sondage conduit entre le 18 et le 23 avril.

Le PLQ se retrouve en tête. Non pas car ce parti a finalement bougé de son 30% qu'il semble obtenir de manière constante, mais car le PQ a chuté de 6-points en 1 mois. Cette chute bénéficie les Verts et QS. Comment expliquer cela? Dur à dire, il me semble que la grève étudiante reste l'évènement majeur actuellement au Québec. Cela permet-il d'expliquer la chute du PQ? Pas sûr, je pense plutôt qu'il s'agît principalement d'une variation "normale", surtout si vous tenez compte des marges d'erreur. Il nous faudra d'autres sondages pour évaluer si le PQ a vraiment du soucis à se faire. La bonne nouvelle pour la formation souverainiste est que la satisfaction envers le gouvernement Charest continue de chuter. En cas d'élections, si la population veut vraiment juste changer de gouvernement, je crois que le PQ reste la formation la plus probable d'attirer ce vote.

Vous avez les projections détaillées ici. Comme vous pouvez le voir, il s'agirait d'une lutte serrée entre PQ et PLQ, avec l'avantage actuellement allant au PLQ. Un point important cependant est que le PQ a un potentiel plus élevé que le parti de Jean Charest. En effet, le PQ est impliqué dans 36 luttes où la victoire se décide par 5% ou moins. Cela signifie qu'un vote ciblé du PQ pourrait donner une victoire à ce parti. Le PLQ a un plafond légèrement plus bas. Quant à la CAQ, en-dehors de quelques régions clés, elle est trop loin derrière les deux autres formations pour espérer beaucoup de sièges avec le mode de scrutin actuel.

Parlons un peu de QS qui grimpe à 8% de nouveau et (combiné à la chute du PQ) est de nouveau projeté avec 2 sièges. Ce parti peut-il espérer d'autres victoires? À l'heure actuelle, la réponse courte semble être: non. QS a un score décent dans Hochelaga, Laurier-Dorion et Sainte-Marie-Saint-Jacques, mais reste relativement loin du PQ. Cela ne signifie pas que ces comtés sont imprenables, mais il faudrait une très grosse campagne de ce parti et potentiellement des candidats vedettes. Cependant, remarquez que les Verts sont à 7% au niveau provincial. Ce parti n'est pas projeté de remporter un siège, mais son vote reste non-négligeable. Regardez dans Saint-Marie-Saint-Jacques, le vote QS+Verts donnerait presque 32% combiné! Juste derrière le PQ. Je sais bien que les électeurs Verts et QS ne sont pas exactement les mêmes, mais en même temps, je ne pense pas qu'il soit déraisonnable de dire que ces deux partis sont proches sur bien des enjeux. Si vous regardez le pdf, vous voyez qu'il y a quelques circonscriptions de même où le vote Vert+QS combiné pourrait devenir une réelle menace. Alors ici, je ne propose pas une fusion ou quoique ce soit, mais ces deux partis devraient peut-être songer à un rapprochement. Par exemple, un retrait de candidat mutuel dans quelques circonscriptions pourrait être fort utile. Par exemple, les verts ne présentent pas de candidats dans Saint-Marie-Saint-Jacques et QS retire le siens dans Saint-Henri-Sainte-Anne.

Oui oui je suis bien conscient que ce genre de trucs est normal provenant d'un Européen comme moi et qu'au Canada, ce n'est pas naturel (surtout après qu'Harper ait réussit à faire du terme "coalition" un vilain mot), mais je persiste à penser que cela fait du sens, surtout pour des petites formations. Je sais fort bien que si un parti retire son candidat, l'autre n'obtiendra pas 100% de ses votes, mais je pense quand même qu'il devrait y avoir des pourparlers entre les verts et QS (note: soyons clair ici, quand je dis il "devrait", je ne parle pas de préférences personnelles, je parle juste du point de vue de gagner des sièges pour ces formations).

Faites-moi savoir ce que vous pensez de cette idée (je veux des commentaires des électeurs QS ici, je sais que ce parti lit mon site après tout! lol)

12 Avril 2012: Nouveau sondage Forum research.

Après le sondage Légermarketing montrant une CAQ en chute libre depuis quelques mois, Forum vient confirmer (enfoncer le clou?) avec un sondage plaçant ce parti à seulement 18%, loin derrière le PQ à 39% et le PLQ qui grimpe à 34%. C'est genre retour à 2008, mais en inversant le PQ et PLQ. Pour être honnête, Forum a le PQ plus élevé que les autres sondeurs depuis des mois déjà (par exemple, le mois dernier, ils avaient le PQ à 41% et la CAQ à 19% déjà). J'ai envoyé un courriel leur demandant s'ils pouvaient expliquer les différences. Il semble que la méthodologie pourrait être le facteur déterminant. En effet, Forum utilise la bonne vieille méthode du sondage téléphonique, alors que Crop et Léger utilisent maintenant un échantillon non-probabiliste en ligne. Notez qu'il n'est pas évident de déterminer quelle méthode est supérieure afin de prédire les résultats d'une élection. En effet, il se peut que l'échantillon "volontaire" en ligne représente mieux la population qui ira vraiment voter, alors que les sondages par téléphones rejoignent tout le monde, y compris le 40-50% de non-participants.

Au final, vous avez les projections en utilisant ce sondage. Les détails sont ici. Remarquez deux choses. Premièrement, Forum n'inclut pas ON et je l'ai ajouté moi-même à 1%. Comme je l'expliquais dans mon billet précédent, seul son chef Aussant est projeté pour le moment. Une addition importante cependant puisque cela donne un comté de plus à la CAQ (de justesse cependant). Deuxièmement, le PQ n'est projeté qu'avec une faible majorité mais ce parti ne remporterait que 8 luttes serrées sur 28! Cela semble très peu probable car historiquement, les partis ont tendance à remporter entre 40%-60% des luttes serrées dans lesquelles ils sont impliqués. Ainsi, et pour reprendre un exemple que j'aime bien, si je devais parier sur ces résultats, je placerais le PQ aux alentours de 72 sièges. Normalement, le modèle projette que chaque parti remporte environ 50% des luttes serrées automatiquement, mais il arrive que pour de rares combinaisons de pourcentages, un parti se retrouve perdant trop souvent.

Il faut noter un phénomène relativement nouveau: le PQ n'a plus vraiment son avantage de 5-points comme auparavant. En 98 par exemple, le PQ avait remporté une (confortable) majorité en ayant moins de votes que le PLQ. Cela n'arriverait probablement plus aujourd'hui. Le PLQ est rendu plus efficace dans son vote et le PQ a un autre adversaire chez les francophones avec la CAQ (ou l'ADQ avant). C'est pourquoi, même avec une avance de 5-points comme ici, le PQ n'est pas projeté avec une énorme majorité.

Si vous consultez le sondage (disponible sur le site de Forum research si vous avez un compte), vous découvrez une question intéressante: les supporteurs PLQ et CAQ sont majoritairement derrière le gouvernement dans le conflit opposant ce dernier aux étudiants (68% vs 19% chez es sympathisants PLQ et 48% vs 32% chez la CAQ), alors que les partisans PQ, QS et Verts soutiennent les étudiants (50% vs 26% chez le PQ et un énorme (et logique) 67% vs 23% chez QS).

Option Nationale ajoutée au modèle (ou presque)

Option Nationale ajoutée au modèle (ou presque)
Il y a régulièrement des visiteurs demandant que j'ajoute le parti Option Nationale d'Aussant à mes projections. Jusqu'à récemment, les sondeurs Crop et Légermaketing n'avaient pas ON dans leurs sondages, rendant mes projections impossibles ou presque. Mais voilà, ON était inclus dans les derniers sondages. Cependant, avec seulement 1% du vote, ce parti ne représente pour l'instant pas une force importante au Québec et si ce n'était pour le fait que son fondateur est un élu qui a quitté le PQ, on en entendrait probablement pas parler du tout. Il sera intéressant de voir si ON sera du prochain débat des chefs puisqu'à après tout, ce parti a un député...

Si je voulais être méchant (svpl, ne le prenez pas mal), je dirais que j'ai déjà intégré ON à mes projections partout sauf à Mtl et à Québec. Comment cela? ON est à 0% dans le reste du Québec selon le dernier sondage Légermarketing! lol

Il y a cependant une circonscription où la présence d'ON peut potentiellement changer la donne: Nicolet-Bécancour (anciennement Nicolet-Yamaska), la circonscription actuelle de Jean-Martin Aussant. Comme le PQ va opposer un candidat à ON, la clé est naturellement de savoir/deviner/projeter la distribution du vote entre le PQ et ON. De plus, la CAQ n'est pas loin derrière dans ce comté. Ainsi, que le PQ vole un peu de votes à ON ou l'inverse, il y a une forte chance que la CAQ puisse se faufiler entre les deux et il me faut donc modifier mes projections. Voici comment je procède actuellement avec la quantité très limitée d'information que je possède.

J'ai regardé la part du chef dans le total des votes recueillis par un parti pour d'autres petits partis avec un chef populaire: ADQ avant 2007, QS et le Parti Vert du Canada. Par exemple pour QS en 2008, Amir Khadir a eu 8597 votes alors que QS a obtenu 122,618 votes dans tout le Québec. Cela signifie que Khadir a représenté à lui seul 7% de son parti! En 2007, ce pourcentage était de 5.75%. Mario Dumont représentait environ 2% de son parti avant que ce dernier ne dépasse les 30%. Quant à Elizabeth May et le parti Vert du Canada, elle a compté pour 5.5% de son parti en 2011 (mais près de 22% du vote en CB). Ainsi, il semble qu'un petit parti avec un chef populaire/connu/recevant de la couverture médiatique peut voir son chef représenter entre5-10%, sauf dans le cas spécial de May.

Au final, je fais l'hypothèse qu'Aussant représente au maximum 8% de son parti et que ce nombre diminue à mesure qu'ON augmente provincialement. Une fois ce chiffre assumé, je peux projeter Aussant de la manière suivante:

Aussant va recevoir le nombre de votes suivant (au maximum): 8%*pourcentage provincial d'ON*total votes au Québec. Il me faut donc estimer le nombre de personnes qui voteront lors de la prochaine élection. Au Québec, ce nombre a varié entre 4.06 mio en 98 et 3.24 mio seulement en 2008. En moyenne, et en prévoyant une participation un peu meilleure qu'en 2008 (alors qu'il est raisonnable de penser que la population était un peu tannée des élections à répétition), 3.8 mio de votes semblent un bonne approximation.

Le résultat d'Aussant sera donc le nombre de votes estimé juste ci-dessus divisé par le nombre total de votes dans son comté. Là aussi, il me faut deviner ce nombre. En regardant les élections précédentes, il semble que 26,000 soit une bonne approximation.

Au final, le score d'Aussant est déduit à 80% de celui du PQ (et des autres partis pour le 20% restant). Je réalise que cela fait beaucoup, BEAUCOUP d'hypothèses mais bien franchement, projeter ON est à ce stade-ci plus proche de deviner que de faire des projections scientifiques. Au moins, avec mes hypothèses, vous savez comment je "devine". Et il y a une logique derrière le nombre.

Au final, vous avez ici les dernières projections avec ON dans la circonscription de Nicolet-Bécancour. Le résultat? Aussant est loin de pouvoir envisager gagner pour le moment (en gros, il faudrait pour cela que son parti soit plutôt à 3-4% au niveau provincial) mais il vole assez de votes du PQ afin de permettre à la CAQ de passer devant. Et si vous trouvez que je sous-estime Aussant, souvenez-vous qu'en représentant 8% du vote de son parti, on est déjà élevé en comparaison des autres "petits" partis. Même si j'assumais qu'Aussant représentait autant de son parti qu'Elizabeth May en CB en 2011 (20%), ON ne gagnerait quand même pas dans cette circonscription!. Au final, à moins qu'Aussant ne conserve au moins 90% de son vote (et donc que le PQ soit à moins de 5%), il semble fort probable que la CAQ va obtenir un siège "gratuitement".

Comme je l'ai dit, c'est loin d'être parfait mais au moins ON est intégré dans un comté où sa présence peut être importante. Je déciderai plus tard si j'intègre ON davantage ou non.

6 Avril 2012: Sondage Légermarketing. La CAQ perd son avance même dans la région de Québec.

Les mauvais sondages n'arrêtent pas pour François Legault et la CAQ. Le dernier en date montre une CAQ à seulement 22%, 12 points derrière le PQ. Ce parti se retrouve même derrière le PLQ dans la région de Québec. Naturellement, transposé en sièges, le résultat est très mauvais pour ce parti qui ne remporterait que 15 sièges. À noter cependant que la CAQ ne remporterait que 3 des 10 luttes serrées dans lesquelles elle est impliquée. Ce "taux de conversion" est un peu faible et on peut réalistiquement envisager 2-4 sièges supplémentaires pour ce parti. Mais même là, Legault devrait observer son ancien parti prendre le pouvoir...

Le PQ grimpe de 1 point mais augmente sa majorité grâce à la chute des Libéraux et de la CAQ. Alors, élections d'ici peu? J'ai de la peine à croire que Jean Charest voudrait vraiment y aller maintenant. Mais en même temps, une fois en campagne les choses peuvent être fort différentes. Si le dernier sondage avait été fait avant le budget, ce n'est pas le cas de celui-ci. De toutes évidences, Marois et le PQ continuent de plaire aux Québécois en ce moment. Avec une avance de 15 points sur la CAQ chez les francophones, une majorité pour ce parti est très vraisemblable.

QS remonte un peu et Françoise David se retrouve dans une lutte très serrée dans son comté. S'il s'agissait des projections finales lors d'une élection, je pense que je parierais sur QS dans Gouin. Mais le modèle actuellement ne projette pas cela.


Qu'en pensez vous? Est-ce que la CAQ n'était que la saveur du moment ou ce parti va-t-il remonter d'ici (ou durant) les prochaines élections?

4 mois de sondages et projections en 1 graphique

3 Avril 2012: Voir l'évolution des intentions de votes au cours des derniers mois est intéressant. Cependant, l'évolution est encore plus marquée lorsque l'on regarde les projections de sièges. Cela se produit en raison du système électoral Québécois qui (malheureusement à mon avis) n'est pas proportionnel.

En utilisant les sondages Crop depuis la création officielle de la CAQ en novembre 2011, voici l'évolution des sièges projetés pour les trois principaux partis (QS oscille entre 1-2 sièges au cours de cette période).


Comme on peut le voir, le parti de François Legault a connu une forte chute. Je n'ai pas les données devant moi, mais je pense que cette chute est pas mal comparable à la chute qu'avait subit l'ADQ en 2003 lorsque ce parti s'était subitement retrouvé en tête des intentions de votes. Je ne dis pas que les raisons derrière ces chutes sont les mêmes, loin de là. Mais il y a une similitude.

Le PQ joue au jeu des vases communiquant avec la CAQ. Lorsque cette dernière baisse, le PQ augmente. En l'espace de 2 mois à peine, ces deux partis ont en fait inversé les rôles. En effet, la CAQ  est passée de 39% avec près de 80 sièges projetés à seulement 24% et 18 sièges. À l'inverse, le PQ a remonté en 2 mois de 19% à 34%, prenant par la même occasion la tête dans les intentions de votes et de sièges. Ce que le graphique ci-dessus montre est vraiment l'effet du mode de scrutin. En particulier, la "zone payante" est en général considérée comme étant au-dessus de 25% (i.e: la zone où chaque point supplémentaire se traduit par de forts gains en termes de sièges). Ainsi, la CAQ en chutant sous les 30% (et, au même moment, le PQ grimpant dans cette zone) fait en sorte que cet effet en termes de votes est amplifié drastiquement en termes de sièges. Quel revirement de tendance en tout cas. J'avoue avoir de la misère à expliquer ce phénomène, même s'il fallait si attendre quelque peu j'imagine. Cependant, la rapidité avec laquelle cela est arrivé est vraiment surprenante. Après tout, la CAQ recueillait 35-36% dans les sondages depuis des mois avant sa création en tant que parti et sa fusion avec l'ADQ. Le PQ a non seulement réussi à récupérer bien des votes de la CAQ mais également de chez QS. Ce dernier a en effet baissé dans les sondages de son haut à 11% à seulement 5% récemment.

Autre chose remarquable: la stabilité du PLQ. Il y a bien quelques gains et pertes (par exemple, le PLQ pouvait espérer près de 50 sièges lorsque la CAQ ne pointaint plus qu'à 31% et le PQ n'avait pas encore commencé sa forte progression, en janvier dernier) mais dans l'ensemble, le PLQ n'est pas affecté par le jeu joué par les deux autres partis. Cela provient de la concentration de son vote dans les circonscriptions non-francophones en particulier. C'est pour cela que je suis un peu confus d'apprendre que la CAQ vise les chateaux-forts libéraux. C'est bien d'être ambitieux, mais à l'heure actuelle, la CAQ devrait s'assurer de reprendre les votes perdus au PQ avant de rêver de prendre l'Acadie par exemple. Si vous regardez les projections détaillées, vous voyez que la CAQ est projetée loin derrière dans la plupart des bastions libéraux ciblés. Pour le PLQ, le scénario idéal est une division du vote PQ-CAQ, ce qui permettrait à Jean Charest de gagner une 4e fois consécutive (il serait fort probablement minoritaire cependant).

Estimer l'effet Legault

Estimer l'effet Legault
31 mars 2012: François Legault, le fondateur et chef de la CAQ a décidé de se présenter dans L'Assomption. Les projections actuelles, avec le PQ au-dessus des 30% et la CAQ a seulement 24% montrent que Legault perdrait dans sa circonscription. Cependant, le modèle ne tient pas compte du fait que Legault est le chef de son parti. Dès lors, il est raisonnable de penser que Legault pourrait faire mieux que projeté. Ce billet a pour but d'estimer si un tel effet Legault existe.

Lorsqu'il était au PQ, Legault se présentait dans Rousseau. Voici ses résultats lors des élections générales de 2003, 2007 et 2008. Je présente également la moyenne des résultats du PQ dans cette région [note: dans le model, Lanaudière et Laurentides forment une seule région], ainsi que le résultat provincial du PQ. Le score du PQ lors de l'élection partielle de 2009 est aussi présentée au-dessous.

Legault Moyenne du PQ dans les Laurentides PQ provincial
2003 47.85% 41.54% 33.24%
2007 41.78% 35.20% 28.35%
2008 56.77% 45.33% 35.17%
2009 57.03%




Legault a toujours été plus populaire que son parti dans la région des Laurentides, étant environ 6-points au-dessus de son parti (ou environ 15%). En 2008, cette avance a augmenté de beaucoup pour atteindre 11-points, ou 25%. Cependant, après le départ de Legault, le PQ a obtenu 57% lors de l'élection partielle dans cette circonscription. Bien sûr une élection partielle est différente (la participation est bien moindre par exemple), mais cela montre quand même que l'effet Legault n'était peut-être pas si important.

En moyenne, il semblerait que Legault était entre 15-20% au-dessus de son parti dans la région des Laurentides. Sa nouvelle circonscription se situe dans la même région. Il semble ainsi naturel d'imaginer que Legault continuera d'être plus populaire que son (nouveau) parti. Surtout qu'il en est maintenant le chef.

Au final, j'ai donc modifié le modèle ainsi: le résultat projeté de la CAQ dans ce comté est augmenté de 20%. Cela fait en sorte que Legault tourne toujours à environ 20% au-dessus de la moyenne de son parti dans cette région. Naturellement avec des pourcentages, si on augmente un parti de 20%, cela doit provenir de quelque part (i.e: les autres partis doivent perdre des votes). En l'occurrence, j'assume que 80% provient du PQ, son ancien parti. Le reste provenant des autres partis. Bien sûr, il s'agît d'une hypothèse et sans sondage dans ce comté précis, il sera presque impossible de déterminer l'ampleur exacte de l'effet Legault avant la prochaine élection. De plus, comme je l'ai déjà mentionné, Legault a non seulement changé de parti mais est maintenant le chef du sien. Cela signifie que l'avantage de 15-20% estimé ci-dessus pourrait sous- ou sur-estimer le vrai effet. Au final, je crois qu'il est raisonnable de "booster" Legault par rapport à son parti. De plus, on peut parier que la CAQ déploira beaucoup d'efforts dans ce comté afin de s'assurer que son chef ne perde pas, ce qui serait plutôt embarrassant. En même temps, le PQ va également travailler fort afin de battre son ancien ministre. Un "boost" de 20% me semble fort généreux et je me réserve le droit de modifier cela à l'avenir.

Au final, est-ce que cet "effet Legault" permet au chef de la CAQ de gagner son comté? La réponse est non.  Le PQ continue d'être projeté gagnant dans cette circonscription. Comme approximation, tant que le PQ aura une avance d'au moins 3 points au niveau provincial, Legault sera projeté perdant. Remarquez que la nouvelle carte électorale est favorable au PQ qui a augmenté légèrement son avance dans cette circonscription. Ainsi, la tâche de Legault n'est pas facile et je voudrais bien savoir pourquoi le chef de la CAQ a choisit cette circonscription.